Ces chefs d’Etat sont en fait des drag-queens

Les grands hommes de ce monde selon Saint Hoax

Et si les grands hommes de ce monde, encore au pouvoir ou qui ont marqué l'Histoire, avaient un talent pour le transformisme ? L'artiste pictural Saint Hoax a exploité ce filon et nous régale d'une galerie de drag-queens politiques.

La technique de transformation selon Saint Hoax

Pour établir sa galerie de drag-queens, Saint Hoax a utilisé le même protocole pour transformer l'homme politique en une icône de la nuit. Il a commencé par en déstructurer le nom pour qu'il devienne plus glamour, voire un peu bling-bling. Ainsi, le roi Abdallah de Jordanie devient Queen Abby. La seconde étape a consisté à conserver un trait caractéristique du personnage, tel que la coiffe du roi Abdallah. Ensuite, on lui ajoute des attributs féminins, on le coiffe et on le maquille. Le résultat est plutôt drôle et change des caricatures traditionnelles.

 

Les cobayes de Saint Hoax

Saint Hoax a pioché dans tous les pays pour sélectionner les personnalités qu'il voulait relooker. Sa première destination est l'Allemagne, avec Hitler et Benoît XVI, respectivement surnommés Hitleria Hysteria et Popette Benny.

Comme on l'a vu dans le premier paragraphe, l'artiste a emprunté aux pays arabes le roi Abdallah pour le transformer en Queen Abby. Les États-Unis ne sont pas laissés en reste, car Georges Bush alias Georgia Buchette et Barack Obama alias Baricka O'Bisha en ont pris pour leur matricule. Vladimir Poutine, Ben Laden et Kim Jong-un viennent compléter cette étrange galerie.

Partager