Ces 10 légendes japonaises vont vous donner des cauchemars

Chuchotées au coin du feu, les légendes urbaines font partie intégrante de l’imaginaire japonais. Ces histoires de yokai, de fantômes et d’autres créatures étranges sont souvent utilisées pour expliquer l’inexplicable ou simplement pour divertir. Cependant, certains de ces récits sont si effrayants qu’ils vous accompagneront longtemps après l’extinction du feu de camp.

Si certaines vous paraissent absurdes, ne vous y trompez pas : bien racontées, elles peuvent se révéler terrifiantes et vous permettre de passer une excellente soirée…

1. Le tunnel Kiyotaki

Ce tunnel, datant de 1927, serait hanté et maudit à cause, notamment, de sa longueur de 444 mètres (le chiffre 4 portant malheur au Japon). Les esprits des ouvriers morts pendant sa conception viennent effrayer les conducteurs pour qu’ils aient de violents accidents. Le nombre de victimes serait si important qu’un petit sanctuaire a été érigé à l’entrée du tunnel pour apaiser les esprits.

2. Kuchisake-Onna

Avec sa bouche fendue cachée sous un masque chirurgical, cette femme, défigurée et tuée par un mari jaloux, apparaît la nuit et demande aux hommes si elle est belle. Quelle que soit la réponse, la mort est toujours au rendez-vous… Alors évitez de vous promener seul la nuit au Japon, surtout si vous êtes un homme !

3. Le village Inunaki

Inunaki est un mystérieux village japonais. Isolé de toute civilisation, il n’apparaît pas sur la carte et ses habitants ne reconnaissent aucune loi. D’ailleurs, les visiteurs qui ont osé s’y rendre n’en sont jamais revenus.

4. Teke Teke

Annoncée par un vent glacial et le bruit effrayant de ses ongles sur le sol, Teke Teke, la femme aux jambes coupées, s’arme d’une faux pour attaquer les promeneurs isolés. Cette légende raconte l’histoire d’une jeune femme qui a été coupée en deux par un train. Depuis lors, son âme erre sur la terre, traînant derrière elle son tronc ensanglanté.

Les films d’horreur vous mettent en émoi ? Alors, que pensez-vous de ces 10 effrayantes légendes urbaines venues du Japon ?

5. La poupée d’Okiku

Cette histoire d’amour tragique se déroule à l’époque d’Edo. Une jeune fille nommée Okiku travaillait dans un château comme servante. Un jour, elle est accusée d’avoir cassé l’une des dix assiettes précieuses appartenant à son seigneur. Pour la punir, elle fut noyée dans un puits… Les cheveux de cette poupée poussent en permanence, sans aucune explication. D’après la légende, elle accueillerait l’âme de sa jeune propriétaire, morte à 3 ans.

6. Hannako-san

Ne provoquez pas ce fantôme qui vient hanter les toilettes des écoles japonaises ! Ce Yurei pourrait vous entraîner avec lui dans la cuvette pour venger la mort d’une petite fille qui s’y est noyée.

7. Aka Manto

Cet autre fantôme des toilettes publiques apparaît lorsqu’il n’y a plus de papier. Ne riez pas : il est connu pour égorger ou étouffer toutes ses victimes. Alors si vous ne voulez pas risquer de le rencontrer, ayez toujours quelques feuilles de papier dans votre poche !

8. Hitobashira

Au XVIIe siècle, on s’assurait parfois de la solidité d’une construction en enterrant une personne vivante dans les fondations. Ces sacrifices étaient destinés aux dieux qui protégeaient les bâtiments. Mais l’histoire veut que les prisonniers hantent toujours les lieux où ils ont été mis à mort… Si vous entendez des bruits dans un très vieux bâtiment, il est peut être temps de partir.

9. L’enfer de Tomino

D’après la légende, ce poème maudit tuerait toute personne qui le lirait à haute voix. Il a été écrit par un jeune poète qui, poussé par la folie, s’est tué avec sa famille. Le poème serait l’expression de son désir de les voir souffrir dans l’au-delà (oui, c’est charmant…)

10. La fille des espaces

Terrée dans l’entrebâillement d’une porte ou cachée dans un placard resté ouvert, elle tente de croiser votre regard pour vous entraîner dans une partie de cache-cache… ou dans une autre dimension. Si vous avez la chance de lui échapper, méfiez-vous : selon la légende, toute personne qui la voit meurt dans l’année. Alors si vous ne voulez pas prendre de risque, ne vous regardez pas dans le miroir à 3 heures du matin !

Maintenant que vous connaissez certaines des légendes les plus effrayantes du Japon, faites attention à ne pas vous promener seul la nuit si vous visitez le Japon… ou vous risquez de devenir l’un d’entre eux !

Et si toute cette liste vous a stressé, un petit massage do-in pour rester dans le thème du soleil levant et tout ira mieux !