Road-trip au Tennessee : à la découverte de Nashville, Memphis et les Great Smoky Mountains

Memphis, Nashville… ces villes inspirent immédiatement la musique. Mais au fur et à mesure que nous foulions les terres du Tennessee, nous avons réalisé que cet état du Sud américain a bien plus à offrir.

S’il est vrai que le Tennessee n’est pas le premier état qu’on choisirait en tant que touriste français, ne pas s’y intéresser serait un tort. Nous allons partager avec vous notre expérience et vous montrer pourquoi vous devriez choisir le Tennessee pour votre prochain voyage aux États-Unis !

Si vous êtes à la recherche d'une destination estivale offrant des paysages époustouflants et une nature préservée, ne cherchez pas plus loin que la Corse. Cette île méditerranéenne regorge de sentie...Lire la suite

Après notre road-trip en Louisiane l’an passé, touchés par l’hospitalité du sud, nous étions curieux de découvrir un nouvel état. Au programme, 3 points d’intérêt principaux : Nashville, les Smokies et Memphis.

8 jours pour découvrir le Tennessee

En tant que Français, à part la célèbre chanson « Quelque chose de Tennessee » du grand Johnny Hallyday, l’icône Elvis Presley et Memphis, nous ne connaissons pas grand chose de cet état. Alors, nous allons vous faire découvrir les quelques trésors de cet état qui méritent qu’on s’y rende.

Arrivés en fin d’après-midi à Nashville après plusieurs heures de voyage, nous avons pris la direction de notre hôtel situé en plein centre-ville. Quelle joie de réaliser que l’aéroport est situé à une quinzaine de minutes du coeur de Nashville. Un dîner rapide, une douche et au lit pour reprendre des forces avant de prendre la route le lendemain matin, première heure, direction l’est du Tennessee, dans les Great Smoky Mountains.

Nous avons opté pour le restau au coin de la rue de notre hôtel, The Diner (200 3rd Ave S, Nashville). Un match des Predators de Nashville avait lieu le soir même, en témoigne le nombre incalculable de supporters revêtant le maillot jaune dans les rues, les bars et les restaurants. On est directement plongé dans l’ambiance du hockey sur glace alors qu’on n’assiste même pas au match.

Placemakr Premier SoBro

Après manger, direction l’hôtel, ou plutôt l’appart-hôtel, car le Placemakr Premier SoBro propose des chambres hyper complètes. Cuisine totale, lave-linge et sèche-linge, le tout avec une vue imprenable sur Nashville, magnifique de nuit.

Avec son style industriel très masculin, le Placemark offre néanmoins un intérieur cozy et chaleureux, et on regrette carrément de ne pas avoir pu y passer plus de temps pour profiter de son roof-top avec piscine ou de sa salle de sport !

Les Great Smoky Mountains

Après une nuit reposante, on prend la route direction les Great Smoky Mountains, du surnom les Smokies. Plus on approche et plus on a l’impression d’être dans un film tant les paysages sont magnifiques : les couleurs de l’automne sont bien là et les feuilles tombent sur notre pare-brise au fur et à mesure des kilomètres… On tombe tout de suite sous le charme.

Les Smokies abritent le parc national des Great Smoky Mountains, le plus visité des États-Unis, situé à la frontière entre le Tennessee et la Caroline du Nord. Elles font partie des montagnes des Appalaches et sont célèbres pour leur beauté naturelle, leur biodiversité, et leur brume caractéristique qui leur donne leur nom (« smoky » signifie « fumeux » ou « embrumé » en anglais).

Connu pour ses vastes forêts anciennes, ses sommets arrondis, sa faune et sa flore diversifiées, ainsi que pour son patrimoine historique, ce parc est également réputées pour ses nombreuses randonnées et sentiers panoramiques. Trois villes constituent les principaux points d’accès des Great Smoky Mountains : Sevierville, Pigeon Forge et Gatlinburg.

Mais les Smokies ce n’est pas seulement de la montagne, détrompez-vous. Quand vous arrivez à Pigeon Forge, vous vous demandez où vous êtes tombés. Pigeon Forge est une sorte d’Orlando de la montagne, avec des attractions pour tous les goûts et tous les âges. On y trouve des dîners-spectacles, des musées insolites, des mini-golfs, et bien d’autres activités pour tous les âges.

Pigeon forge

Avec plus de 10 millions de visiteurs par an, Pigeon Forge séduit non seulement par sa proximité avec le parc national Great Smoky Mountains, mais également avec sa quarantaine d’attractions familiales (WonderWorks, musée de cire, montagnes russes, et bien d’autres).

Dollywood, le parc d’attraction de Dolly Parton

C’est à Pigeon Forge que se trouve Dollywood, le parc d’attraction de la reine de la country, Dolly Parton. C’est en 1986 que la chanteuse (née à quelques kilomètres de là, à Sevierville) devient copropriétaire et qu’il est renommé Dollywood. Mais attention, Dollywood n’est pas juste un parc d’attraction ordinaire. C’est une plongée dans l’univers de Dolly Parton, avec une touche d’adrénaline et un zeste de culture des Appalaches. Ici, on ne se contente pas de faire le plein de sensations fortes sur des montagnes russes – on vit une expérience.

Chaque saison apporte son lot de nouveautés, rendant chaque visite unique. Pour une journée entre potes ou pour s’évader seul, Dollywood est le spot idéal pour s’imprégner de l’esprit américain tout en s’amusant. Entre les concerts live qui vibrent au rythme de la musique country, les boutiques artisanales et les spectacles, Dollywood est un mélange parfait pour passer une bonne journée : imaginez-vous en train de déguster des spécialités locales tout en écoutant un groupe de bluegrass, pour sauter ensuite sur une montagne russe ou dans une descente aquatique infernale.

Ole Smoky Distillery

Situé dans The Island, une zone de divertissements, nous avons pu visiter l’une des distilleries Ole Smoky, The Barn. Moonshiners depuis le grand-père qui, durant la prohibition, faisait chauffer son alambic, Ole Smoky est l’une des premières distilleries légalement autorisée à opérer il y a un peu plus d’une dizaine d’années.

Le moonshine du Tennessee, distillé traditionnellement à partir de maïs, symbolise l’époque de la prohibition et de la résistance où la distillation se passait au clair de lune, à l’abri des regards, d’où son nom. Puissant et authentique, il représente aujourd’hui un héritage culturel valorisé, transformant une pratique clandestine en un art artisanal légal et apprécié.

Dégustez une dizaine de références parmi toutes celles que propose la distillerie, avec des préparations aussi insolites que goûteuses, et si vous pouvez, repartez avec une ou deux bouteilles, vous ne serez absolument pas déçu !

Holiday Inn & Suites Pigeon Forge

Direction ensuite le Holiday Inn & Suites Pigeon Forge Convention Center, une étape rapide mais agréable avec sa piscine chauffée et surtout, une très grande chambre et un personnel vraiment attentionné qui a su nous mettre à l’aise rapidement.

Le musée du Titanic

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, Pigeon Forge abrite le musée du Titanic, où vous pouvez revivre l’expérience des passagers du célèbre paquebot. Vous ne pouvez le rater en arrivant dans la ville. À l’entrée, vous recevez un billet d’embarquement avec le nom d’un véritable passager et quelques infos sur lui. À la fin de la visite, vous saurez si oui ou non il a survécu au naufrage.

Le musée représente la moitié de la taille réelle du paquebot et vous y vivrez des expériences ludiques qui vous feront sentir comme un passager. Parmi la pléthode d’artefacts du Titanic, vous y trouverez la réplique du célèbre escalier et pourrez y prendre votre meilleure pose. Ce qu’on a préféré ? Être sur le pont, à la température exacte de la nuit du drame, en faisant l’expérience de la main dans l’eau glacée.

Bon à savoir : Comptez environ 2h pour la visite, très réussie au demeurant.

Gatlingurg

Gatlinburg, quant à elle, est une ville pittoresque qui parvient à marier la beauté naturelle des Smokies avec une bonne dose de divertissement. Vous y trouverez l’Aquarium des Smokies, où les requins nagent au-dessus de vos têtes, et des établissements comme le Moonshine Distillery, où l’on peut goûter aux spiritueux locaux. Gatlinburg a aussi sa part de bizarreries avec des endroits comme le musée Ripley’s Believe It or Not!, qui est une célébration du bizarre et de l’extraordinaire.

Anakeesta, immersion en pleine nature

Lors de notre arrêt à Gatlinburg, nous nous sommes rendus à Anakeesta, un parc d’aventure en pleine nature. Anakeesta, c’est un peu comme entrer dans un autre monde. Vous commencez par prendre un télésiège (ou une télécabine) pour prendre de la hauteur et vous rendre au cœur de la nature. Vous vous baladerez sur les ponts suspendus au-dessus des arbres, monterez au sommet de la tour AnaVista pour avoir une vue imprenable sur les Smoky Mountains, et pourquoi pas, vous vous lancerez dans une course folle sur des tyroliennes ou dévalerez la montagne en coaster.

Ce qu'on a préféré ? Les tours en coaster (individuel ou en duo) où vous gérez vous-même votre vitesse.

Mais Anakeesta c’est aussi une invitation à la détente. On ne compte pas les points de vue sur les montagnes, les petits concerts de country, le tout en dégustant un petit snack. Et à la nuit tombée, le parc se transforme avec Astra Lumina, une promenade nocturne enchantée, la première du genre aux États-Unis. Vous avez l’impression que les étoiles sont tombées du ciel pour éclairer votre chemin. À ne pas rater si votre emploi du temps vous le permet !

Hilton The Park Vista

Il est temps d’aller se reposer car demain nous partons à Chattanooga, à 3h de route de là. Direction cette fois un hôtel à l’architecture assez improbable, The Park Vista, tout en rondeur et hauteur pour offrir à chaque client une vue imprenable sur les environs et les montagnes.

Le service est excellent, et si comme nous vous êtes épuisés après 2 jours dans les Smokies, le restaurant de l’hôtel, Vista Grill, propose une carte très sympa et variée. A la tombée de la nuit, avec les lumières de la ville ou encore d’Anakeesta, posez-vous 10 minutes sur le balcon pour admirer la vue et les superbes couleurs de l’automne.

Sevierville

Sevierville, souvent éclipsée par ses voisines plus touristiques, Pigeon Forge et Gatlinburg, est une petite ville qui possède son propre charme et offre une expérience un peu plus détendue par rapport à l’agitation de ses villes sœurs. La ville est probablement mieux connue comme le lieu de naissance de Dolly Parton, une fierté locale célébrée avec une statue en bronze de la superstar de la country music sur la place du palais de justice.

À Sevierville, vous pouvez trouver un équilibre entre la nature et les divertissements. Les attractions naturelles sont à l’honneur avec des opportunités de randonnée, de pêche, et également des visites de cavernes, où les visiteurs peuvent explorer des grottes souterraines illuminées.

À savoir : les villes de Pigeon Forge, Gatlinburg et Sevierville proposent un service de tramway à petit prix (entre 1 et 3$) de 8h à minuit de mars à octobre, 10h-22h en novembre et décembre, vous évitant ainsi la corvée de trouver une place de parking ou de vous retrouver coincé dans la circulation qui peut être dense. Les arrêts desservent les hôtels et les zones commerciales.

Zoom sur Chattanooga

Après un réveil plutôt matinal, on quitte Gatlinburg direction Chattanooga. Chattanooga ne fait pas partie des Smoky Mountains, elle est située plus au sud, nous vous conseillons d’y faire une halte lors de votre trajet Smokies / Memphis. Chattanooga est connue pour ses propres attractions, telles que Ruby Falls, Rock City Gardens, Lookout Mountain et le Chattanooga Choo Choo. On regrette de ne pas avoir eu plus de temps pour l’explorer.

Ruby Falls

10h, nous voilà arrivés à Ruby Falls. On est de suite dans l’ambiance en montant dans cet ascenseur à la façade vitrée qui nous emmène 80 mètres plus bas, dans les entrailles de la Lookout Mountain. Un guide nous raconte l’histoire de la découverte de cette grotte tout en serpentant dans ses couloirs jusqu’à la fameuse cascade, la plus haute et la plus profonde, accessible aux États-Unis. Le spectacle est à couper le souffle.

Bon à savoir : Comptez environ 1h20 pour la visite. Les visites se font selon des créneaux horaires, et la taille du groupe dépend de ces derniers.

Chattanooga Choo Choo

STIR

Pour poursuivre notre journée à Chattanooga, direction STIR pour le déjeuner. Ambiance bar à huitres (oui oui !) avec une sélection large de fruits de mer et d’huitres à la demande, et surtout, la plus belle collection de spiritueux que nous ayons pu voir au Tennessee.

Le restaurant se situe dans l’ancienne gare ferroviaire de Chattanooga. Aujourd’hui, cette gare est devenue un lieu historique et a été transformée en complexe hôtelier et de divertissement. Après le déjeuner, on en a donc profité pour s’attarder dans la gare et admirer la célèbre locomotive de 1880.

Gate 11 Distillery

Dans le hall de la gare se trouve Gate 11, une distillerie familiale fondée en 2018, dédiée à la production artisanale de spiritueux en petites quantités. Au cœur de cette distillerie se trouve le duo dynamique, Bill et Wanda Lee que nous avons eu la chance de rencontrer.

Bill Lee, fondateur et maître distillateur, allie l’esprit d’entreprise à une passion pour la science des spiritueux. Wanda Lee, qui a rejoint son mari dans cette aventure, a quitté sa vie paisible d’enseignante à la retraite pour devenir distillatrice et excelle avec son Gate 11 Dry Gin.

Gate 11 Distillery incarne l’union parfaite de l’innovation et de la tradition, pilotée par un couple partageant une passion commune pour la création de spiritueux exceptionnels ; ils ont partagé le temps d’un verre avec nous leur passion et surtout leur savoir faire incontestable !

International Towing and Recovery Hall of Fame and Museum

Pour finir notre tour de Chattanooga, on a été visiter l’International Towing and Recovery Hall of Fame and Museum, le musée de la dépanneuse. Ce musée unique en son genre rend hommage à l’histoire et aux héros du remorquage et du sauvetage routier. Durant l’essor du transport routier aux États-Unis dans les années 30 et 40, les dépanneuses sont devenues essentielles pour maintenir la fluidité et la sécurité du trafic croissant, jouant un rôle clé dans l’expansion commerciale du pays.

C’est une découverte inattendue, où l’on apprend beaucoup sur un aspect méconnu de l’histoire des transports, et un moment de plaisir pour tous les passionnés de mécanique, avec cette bonne odeur d’huile qui flotte dans l’air.

Après encore quelques heures de route, nous voici enfin arrivés à Memphis.

Memphis

South Of Beale

Chez South of Beale à Memphis, on savoure une cuisine innovante et pleine de saveurs, dans une atmosphère conviviale et accueillante. Laissez vous tenter par leurs recettes familiales et une très belle sélection de cocktails qui mérite le détour.

Hotel Napoleon

Niché au cœur du centre-ville de Memphis, l’Hotel Napoleon affiche une façade en pierre emblématique des styles beaux-arts et romanesque. L’intérieur, rénové avec goût, mélange des éléments architecturaux modernes en bois de teck avec des accents métalliques contemporains, tout en mettant en valeur le marbre d’origine du Tennessee.

Les chambres l’Hôtel Napoléon sont spacieuses et offrent un rendu assez « masculin » (ça tombe bien !), avec dans la nôtre, un superbe mur de briques apparentes.

L’emplacement de l’hôtel dans le bâtiment historique Winchester qui date de 1902, inscrit au registre national des lieux historiques, ajoute à son charme. Construit par Napoleon Hill, l’architecture classique de l’hôtel est un point de repère du quartier, qui comprend d’autres sites célèbres comme le FedEx Forum et la vibrante Beale Street où nous irons nous promener plus tard. Tout est à portée de main et nos 3 nuits sur place nous ont permis de bien profiter de Memphis.

Memphis Jour 1

By The Brewery

Après une bonne nuit de sommeil et un petit déjeuner chez By The Brewery, un petit café de quartier connu pour son ambiance décontractée (on y a goûté les « biscuits », une spécialité du Sud des États-Unis), nous voici d’attaque pour aller visiter Graceland, la demeure d’Elvis Presley.

Graceland

Graceland est le stop obligatoire à faire à Memphis pour tout amateur de musique, voire simplement les curieux, tant la légende d’Elvis est grande. Des centaines de milliers de visiteurs du monde entier, désireux de découvrir la vie privée de l’une des plus grandes icônes de la musique, s’y rendent chaque année.

On commence la visite par un court film puis par le manoir, acquis par Elvis en 1957 et préservé tel qu’il était du vivant d’Elvis. Les visiteurs peuvent explorer diverses pièces de la maison situées au rez-de-chaussée, ainsi que les dépendances, y compris le fameux salon Jungle Room, avec sa décoration exotique, la salle de billard recouverte de tissu plissé du sol au plafond, ou encore le bureau personnel d’Elvis. Chaque pièce reflète le goût unique et le style de vie extravagant d’Elvis.

Mais ne vous y méprenez pas, Graceland n’est pas seulement la demeure légendaire d’Elvis, c’est en réalité un véritable parc de divertissement. Ici, chaque pièce, chaque souvenir raconte une histoire, nous rapprochant de la vie et de l’héritage du « King of Rock ‘n’ Roll ». Nous nous promenons à travers les salles somptueuses, les expositions de costumes et les voitures d’époque, absorbant l’aura d’Elvis qui imprègne encore les lieux. Vous avez même la possibilité de visiter les deux avions privés du King, mais aussi de vous recueillir dans le Meditation Garden, où Elvis et les membres de sa famille proche sont enterrés.

Graceland est plus qu’une simple attraction touristique ; c’est un lieu de pèlerinage pour les fans d’Elvis, un musée dédié à sa musique et à son impact culturel, et un témoin vivant de l’histoire de la musique américaine. Visiter Graceland offre un aperçu fascinant de la vie d’Elvis, de son succès et de son héritage durable dans le monde de la musique et au-delà.

Bon à savoir : Comptez environ 3h30 pour la visite complète, 4 si vous prenez votre temps. Il y a de quoi se restaurer sur place si besoin.

Beauty Shop Restaurant

Pour le déjeuner, on nous a conseillé le Beauty Shop Restaurant dans le quartier de Midtown. Ce restaurant unique, installé dans un ancien salon de beauté, sert une cuisine inventive dans un décor rétro-chic. C’est un endroit parfait pour se détendre et profiter de plats savoureux dans une ambiance qui rappelle les jours de gloire de Priscilla Presley, autrefois cliente du salon. Vous devez absolument goûter leur guacamole, il est à tomber !

Sun Studio

On poursuit notre périple musical avec la visite de Sun Studio, surnommé le « berceau du rock ‘n’ roll ». Ce studio d’enregistrement historique a vu naître les carrières de nombreuses légendes de la musique. Dans cette petite pièce, des géants comme Johnny Cash, B.B. King et bien sûr, Elvis Presley, ont enregistré certains de leurs premiers hits. Pour la petite histoire, c’est la secrétaire du Sun Studio qui a insisté pour que son patron écoute et donne sa chance à Elvis Presley… on connait la suite.

Le studio est resté dans son jus, comme dans les années 60, ce qui renforce le sentiment : se tenir là où l’histoire de la musique a été façonnée est un moment réellement enivrant, presque irréel. Cette première journée à Memphis marque le ton : on est bien dans le berceau de la musique !

The Lobbyist

Le Lobbyist, situé dans l’historique Hôtel Chisca à Memphis, est un restaurant qui se consacre à recréer l’ère des grands hôtels, des années 40 et 50, avec une déco qui fleure bon une époque où diner au restaurant était un vrai luxe.

Le menu, influencé par le melting pot culturel américain, met l’accent sur les produits locaux et de saison avec des plats, ou encore des garnitures, à partager.

Le Lobbyist rend également un vibrant hommage à la mixologie de l’époque avec un programme de cocktails classiques revisités et vraiment très bons. Enfin, mention spéciale pour le service, encore plus attentionné qu’ailleurs.

Beale Street

Après un bon dîner, quelques pas pour nous rendre sur l’effervescente Beale Street. Rum Boogie Cafe, Silky O’Sullivan’s, Blues Hall Juke Joint, B.B. King’s Blues Club, Ghost River Brewing Co… chacun de ces endroits rend hommage au blues. Installez-vous, commandez un verre de bière ou de whisky et laissez-vous emporter par la musique.

Bref, Beale Street, c’est un voyage dans l’histoire du blues, un lieu où chaque bar et chaque note de musique raconte une partie de l’histoire de Memphis. L’ambiance est bonne et vous avez l’embarras du choix pour passer une bonne soirée.

Memphis Jour 2

Arcade Restaurant

Pour la petite histoire, l’Arcade Restaurant est le plus ancien café de Memphis – il a ouvert ses portes en 1919 – et a gardé une atmosphère vintage qui nous a immédiatement séduits. Selon la rumeur, Elvis s’y rendait très souvent du temps de sa jeunesse. Asseyez-vous au bar ou dans l’un des boxs et laissez-vous porter par les standards américains.

National Civil Rights Museum

Le musée national des droits civiques se situe à l’ancien Lorraine Motel tristement célèbre car c’est ici que Martin Luther King Jr. a été assassiné en 1968. Le musée retrace plusieurs siècles d’histoire, commençant par l’ère de l’esclavage et se poursuivant à travers la période de la ségrégation raciale, le mouvement des droits civiques des années 1950 et 1960, jusqu’aux débats contemporains sur l’égalité et la justice.

L’une des caractéristiques les plus poignantes du musée est la préservation de la chambre 306 du Lorraine Motel, laissée telle quelle depuis l’assassinat de King, ainsi que la reproduction de l’autobus dans lequel Rosa Parks a refusé de céder sa place, ce qui a déclenché le mouvement des droits civiques.

Non seulement le National Civil Rights Museum sert de rappel des luttes passées, mais c’est aussi un lieu d’éducation et de réflexion sur les enjeux actuels de justice sociale et de droits civiques.

Central BBQ

Quelques pas vous séparent du Central BBQ, une institution pour les amateurs de barbecue. Réputé pour son authentique barbecue de style Memphis, ce restaurant attire aussi bien les locaux que les touristes grâce à sa viande fumée en cuisson lente (pulled pork, pulled chicken, etc.). En plus des viandes, Central BBQ offre une variété d’accompagnements classiques, comme des haricots fumés, de la salade de chou, et du macaroni au fromage, sans oublier les sauces maison, allant de douces à épicées.

Ici pas de manières, vous commandez à la caisse, vous vous asseyez où vous trouvez de la place avec votre numéro de commande et vous attendez qu’on vous serve. Des gobelets vous seront donnés pour aller vous servir en boisson à volonté.

Stax Museum of American Soul Music

Situé à l’emplacement original de Stax Records, un label emblématique de la musique soul, le musée est le seul de son genre dédié entièrement à la préservation et à la célébration de la musique soul américaine.

Il retrace l’histoire de Stax Records et son impact sur la soul music, avec des expositions qui incluent des souvenirs, des vidéos, des photographies, et plus de 2 000 artefacts. Il présente des légendes telles qu’Otis Redding, Isaac Hayes, Booker T. & the M.G.’s, et bien d’autres artistes qui ont façonné le son de la soul.

L’une des attractions phares du musée est la reconstitution de l’original Studio A de Stax, où de nombreux hits de la soul ont été enregistrés. Les visiteurs peuvent également voir la Cadillac dorée d’Isaac Hayes, des scènes reconstituées de l’époque, et une vaste collection de disques et d’objets de mémorabilia.

Memphis Rock ‘n’ Soul Museum

On poursuit notre après-midi sur le thème de la musique avec le musée du Rock’n’Soul.

Le musée offre une exploration approfondie de l’ère du début du rock et de la soul, en se concentrant sur les années 1930-1970. Il présente l’histoire des pionniers de ces styles musicaux qui ont brisé les barrières raciales et socio-économiques pour créer une musique qui a résonné dans le monde entier. Les expositions traitent des thèmes tels que le travail dans les champs de coton, la montée de Sun Records et Stax Records, et l’influence de la radio et des clubs sur la scène musicale de Memphis.

Les visiteurs découvrent des histoires de musiciens célèbres comme Elvis Presley, B.B. King, et Johnny Cash, ainsi que de nombreux autres artistes moins connus mais tout aussi influents. Le musée présente également des expositions sur les luttes sociales et culturelles de l’époque et comment elles ont influencé la musique.

Le Memphis Rock ‘n’ Soul Museum propose ainsi une vision complète de l’histoire de la musique à Memphis, rendant hommage à son héritage et à son importance dans l’histoire de la musique américaine. C’est un lieu incontournable pour les amateurs de musique et ceux qui s’intéressent à l’histoire culturelle des États-Unis.

La musique est l'âme de Memphis, on ne peut tout simplement pas y échapper - elle est dans l'air, dans les rues, partout. On pourrait penser que visiter une série de lieux dédiés à la musique serait monotone, mais c'est tout le contraire. Ils se marient parfaitement, c'était comme une plongée dans un album de souvenirs, où chaque page révèle une nouvelle chanson. En gros, à Memphis, la musique, c'est bien plus qu'un fond sonore, c'est carrément le cœur de la ville.

Second Line

Pour le dîner, direction le Second Line. Belle expérience de la cuisine du sud, nous rappelant avec délice notre séjour en Louisiane l’année dernière. Savourer à nouveau les poboys authentiques et les fruits de mer frais a été un véritable plaisir.

Chaque bouchée nous ramenait aux rues vibrantes de la Nouvelle-Orléans. L’atmosphère décontractée du restaurant, combinée à des plats simples mais exquis, a créé l’ambiance parfaite pour une bonne soirée.

Nous avons profité d’être dans le quartier pour visiter Overton Square, animé par des boutiques et bars. N’hésitez pas à aller boire un verre au Tiger and Peacock Rooftop situé au Memphian Hotel pour terminer la journée en beauté.

Memphis jour 3

Juste avant de quitter Memphis pour Nashville, nous avons fait un tour à Big River Crossing, le pont le plus long (1,6km – accessible aux piétons) qui traverse le Mississippi, reliant le Tennessee à l’Arkansas. C’est un lieu de promenade apprécié par les riverains que ce soit pour marcher, courir ou faire du vélo. En prime, vous aurez une vue sur les toits de Memphis mais aussi les plaines de l’Arkansas et le fleuve.

Nashville

Nashville Jour 1

Après plusieurs heures de route depuis Memphis, nous voici arrivés à Nashville, dernier arrêt de ce road trip au Tennessee. À peine installés au Hilton Garden Inn de Nashville Downtown, nous avons pris la direction de Belle Meade Historic Site & Winery.

Belle Meade et son vignoble

La visite commence par un tour guidé du manoir où on en apprend plus sur les propriétaires qui s’y sont succédés, mais aussi sur la vie dans le Sud avant la guerre de Sécession grâce à des expositions disséminées sur le domaine. Ensuite vous avez droit à une dégustation de vins produits localement.

Nous avons été surpris par le Red Muscadine, un vin rouge à base de muscadine, une espèce de vigne originaire du sud-est des États-Unis. De même que le vin Blackberry, fait à base de mûres, très surprenant pour des français !

Martin’s BBQ

Pour le dîner, nous nous sommes rendus à Martin’s BBQ pour, comme son nom l’indique, un barbecue aux saveurs fumées, juste en face de notre hôtel. Tout comme chez Central BBQ à Memphis, l’ambiance est décontractée, vous commandez puis vous allez vous assoir en attendant votre commande. On a apprécié pouvoir voir le barbecue et la technique de fumage utilisée.

Honky Tonk Highway

Pour finir la soirée, direction le Honky Tonk Highway. Imaginez une rue où la musique country résonne jour et nuit, où les guitares chantent et les bottes de cowboy claquent sur le plancher. On est plongé tête la première dans le vrai Nashville !

Dans ces bars, illuminés par des enseignes au néon, vous trouverez de tout : des musiciens locaux qui jouent avec leur âme, des chanteurs qui peuvent vous faire rire ou pleurer avec une seule chanson, et des foules qui ne demandent qu’à danser. Le Honky Tonk Highway, c’est pas juste un endroit, c’est une expérience. On y va pas seulement pour écouter de la musique, mais pour la sentir, la vivre.

Hilton Garden Inn de Nashville Downtown

Retour donc au Hilton Garden Inn pour passer la nuit au sein d’une chambre entièrement rénovée. Un hôtel Hilton est la valeur sûre, la qualité de service et les équipements sont au rendez-vous : restaurant, salle de sport et piscine. De plus, son emplacement est idéal pour explorer la ville de Nashville.

Nashville Jour 2

The Pancake Pantry

Ouvert en 1961, The Pancake Pantry propose pas moins de 29 variétés de pancakes. Il y en a pour tous les goûts, des pancakes traditionnels au sirop d’érable aux créations originales. Et pour ceux qui auraient envie d’autre chose, vous trouverez également des omelettes, sandwiches et autres plats à base d’oeuf. L’ambiance est authentique, on voit bien que la clientèle est composée autant d’habitués que de touristes, ce qui témoigne de sa qualité.

Country Music Hall of Fame & Museum

On poursuit notre quête de la musique en passant à la country cette fois-ci ! Le Country Music Hall of Fame, c’est comme un temple sacré pour tous les fans de country. Dès qu’on met les pieds là-bas, on est entouré par l’histoire de la musique country sous toutes ses formes. C’est un peu comme plonger dans un album de famille géant de la musique country. Mais ce n’est pas juste une série d’expos ; c’est un voyage à travers le temps. On y découvre les racines du country, comment il a évolué et comment il a touché des millions de personnes.

En gros, le Country Music Hall of Fame, c’est plus qu’un musée. C’est une expérience à part entière, un endroit où la musique country n’est pas juste écoutée, mais vraiment vécue. Pour tout fan de country qui se respecte, c’est un passage obligé à Nashville.

RCA Studio B

Couplé au musée de la country, nous avons pu visiter le RCA Studio B, ce studio d’enregistrement légendaire où de nombreux artistes célèbres ont créé des hits intemporels. Quand vous arrivez au musée de la country, réservez directement un créneau horaire pour le studio B ; une navette vous y emmènera.

Tout comme Sun Studio à Memphis, c’est impressionnant de se tenir là où les plus grands ont enregistré leurs tubes. Le studio est resté le même que dans les années 60, avec le même vieux piano sur lequel Elvis a joué, les mêmes murs qui ont entendu naître des mélodies inoubliables.

Dans la galerie du musée, vous trouverez aussi le Hatch Show Print, une imprimerie historique célèbre pour sa création d’affiches et d’impressions liées à la musique country et aux spectacles. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à aller y jeter un oeil, c’est très intéressant. Les visiteurs peuvent découvrir l’histoire de l’imprimerie, observer le processus d’impression traditionnel et acheter des produits dérivés dans l’espace de vente.

Assembly Food Hall

À quelques pas du Country Music Hall of Fame se trouve Assembly Food, un rassemblement d’une trentaine de restaurants et bars sur 3 niveaux. Ici, vous aurez l’embarras du choix en terme de cuisine du monde et locale. Appelé « food court », les américains adorent ce genre de lieu de restauration. Ici, chacun passe commande là où il souhaite et vous vous rejoignez autour d’une table pour déguster vos mets.

Ryman Auditorium

Pour la petite histoire, le Ryman a d’abord été une église avant de devenir un lieu de spectacle emblématique. Lorsqu’il a été construit en 1892, Thomas Ryman voulait en faire un lieu de rencontre à des fins religieuses. Il a accueilli de nombreuses légendes de la musique country et continue de proposer des concerts de divers genres musicaux aujourd’hui.

Malgré ses quelques rénovations, le Ryman Auditorium a gardé son architecture néo-gothique impressionnante et son acoustique exceptionnelle. Il est perçu comme le foyer du Grand Ole Opry avant que celui-ci ne voit le jour quelques kilomètres plus loin.

Tennessee State Museum

Pour clôturer cette journée, nous avons eu envie d’en savoir plus sur l’histoire du Tennessee, et le musée d’État le fait parfaitement bien. Vraiment une belle découverte ce musée pour en apprendre davantage sur l’histoire de l’état, qui plus est gratuit. Les expositions sont présentées de manière ludique : vous empruntez un tunnel à travers le temps, des dinosaures aux premiers habitants du Tennessee (13 000 avant JC) à aujourd’hui, en passant par la guerre civile.

Grand Ole Opry

Nous ne pouvions quitter Nashville sans avoir assisté à un concert au Grand Ole Opry. Tous les soirs, des artistes de musique country se succèdent les uns après les autres dans cette grande salle de concert tout en étant rediffusés à la radio en simultané. Le Grand Ole Opry est aussi un lieu de découverte, où de nouveaux talents sont souvent introduits au public. Beaucoup de musiciens considèrent une performance au Grand Ole Opry comme un point culminant de leur carrière.

On voit bien que c’est le lieu incontournable des amoureux de la musique. Des boutiques vous permettent d’acheter de quoi manger et boire durant le concert, mais aussi des souvenirs. Belle découverte avec Stephen Wilson Jr., nous vous conseillons d’écouter !

Nashville Jour 3

Nelson’s Green Brier Distillery

Pour nos dernières heures au Tennessee, direction Nelson’s Green Brier Distillery. Fondée à l’origine dans les années 1800 par Charles Nelson, la distillerie a connu une période de prospérité avant de fermer en raison de la prohibition. Elle a été relancée plus d’un siècle plus tard par les arrière-petits-fils de Charles Nelson, qui ont redécouvert l’histoire familiale et décidé de redonner vie à l’héritage de leur ancêtre.

Aujourd’hui, Nelson’s Green Brier Distillery est connue pour ses whiskies artisanaux, en particulier son Tennessee Whiskey et son Bourbon. La distillerie combine des méthodes traditionnelles avec des techniques modernes pour créer des spiritueux uniques et savoureux. Les visites guidées de la distillerie offrent un aperçu fascinant de l’histoire de la marque, le processus de distillation, et se terminent par une dégustation de leurs divers produits.

Profitez d’être sur place pour manger dans leur restaurant qui fait des happy hours même le midi. Les cocktails ne sont pas les seules réussites du Nelson’s Green Brier Distillery, la cuisine est à tomber. Une cuisine réconfortante, savant mélange du Sud et d’influences locales.

Pourquoi vous devriez choisir le Tennessee pour votre prochain voyage aux États-Unis ?

Pourquoi vous devriez absolument faire un tour au Tennessee lors de votre prochain voyage aux States ? Tout d’abord, c’est le paradis des mélomanes. Que vous soyez un aficionado de blues, de rock, de soul, ou un inconditionnel de country, ce coin de l’Amérique a de quoi satisfaire toutes vos envies musicales. Memphis et Nashville, avec leurs rues vibrantes de musique, sont des scènes à ciel ouvert où la mélodie rencontre l’histoire.

Vient ensuite la nature. Des Smoky Mountains aux vastes plaines, le Tennessee offre des paysages à couper le souffle. C’est l’endroit rêvé pour ceux qui aiment s’aventurer en randonnée ou juste se détendre au grand air. On regrette de ne pas avoir eu plus de temps pour explorer cet aspect du Tennessee. Selon nous, les aventuriers y trouveront complètement leur compte pour des vacances sportives.

Le Tennessee est connu dans le monde entier pour sa musique, son hospitalité, mais aussi son whiskey. C’est pour cela que le Tennessee propose un Whiskey Trail. Imaginez une route qui vous emmène de distillerie en distillerie à travers tout le Tennessee. On parle de plus de 30 distilleries, des géants comme Jack Daniel’s aux petits producteurs locaux qui font des merveilles.

Mais ce qui rend le Tennessee vraiment spécial, c’est son ambiance. Il y a cette convivialité, ce sentiment d’être toujours le bienvenu. Partout où vous allez, vous êtes accueillis à bras ouverts. Alors, si vous cherchez une expérience authentiquement américaine, mettez le cap sur le Tennessee. Vous ne le regretterez pas, parole de voyageur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *