Les bienfaits du rire sur la santé

Qu’est-ce qu’ une “bonne santé”?

Le rire a de multiples vertus sur notre santé. Nous vous proposons un tour d'horizon de ce que le rire nous apporte, ses bienfaits, ses bénéfices…etc.

+ Qu'est-ce qu' une "bonne santé"?
+ Que faisons-nous pour nous maintenir en bonne santé?
+ Les bénéfices du rire pour la santé
+ Les rares contre-indications


© J. L. Manzanares


Que provoque un éclat de rire dans le corps humain?

Que le rire soit la conséquence d'une stimulation psychologique ou, plus rarement, physique il est "la réponse physique involontaire à une émotion plaisante ».

"C'est un phénomène humain complet qui joue un rôle fondamental au carrefour des manifestations musculaires, respiratoires, nerveuses et psychiques de l'individu. (…)
Le rire est un exercice musculaire, le rire est une technique respiratoire, le rire libère des endorphines cérébrales, le rire est un stimulant psychique, le rire, par son action sur le système neurovégétatif, combat le stress."
(Dr Henri Rubinstein, La Psychosomatique du rire)

"Le rire est un acte corporel puissant qui secoue notre physiologie. (…) Quand nous rions fort, nous prenons une grande inspiration, nous rejetons la tête en arrière, nous étirons les muscles de notre visage, de notre mâchoire, de notre gorge, de notre diaphragme, de notre poitrine, de notre abdomen, de notre cou, de notre dos, parfois même de nos membres, et nous expirons en un "ha-ha-ha" explosif."
(Robert Provine, Le rire, sa vie, son œuvre)

© J. L. Manzanares

Qu'est-ce qu' une "bonne santé"?

Nous sommes davantage habitués aux définitions de la perte de la santé qu'à celles de la bonne santé.
La bonne santé est sans doute cet état auquel on ne prête guère d'attention qui est celui où rien ne va mal.
Avez-vous remarqué que lorsque quelqu'un vous parle de son corps, ce que vous trouvez au mieux sans intérêt, au pire indécent ou dégoûtant, c'est pour exprimer une souffrance :
J'ai mal aux pieds. J'ai mal dormi. Je n'arrive pas à digérer. etc.
A contrario : J'ai bien dormi. J'ai bien digéré. Je n'ai mal nulle part. constituent la bonne santé qui doit aller de soi et n'a donc pas à être commentée.

©José Luc Manzanares

Et pourtant, que faisons-nous pour nous maintenir en bonne santé?

Ces prochaines années, le déficit de la Sécurité Sociale et la pénurie de médecins vont nous conduire à davantage d'autonomie, à la prévention et à la responsabilisation de notre manière de vivre. Nous serons conduits à renforcer notre système immunitaire et à maintenir notre équilibre jour après jour.
Il est donc temps de prendre conscience de l'influence de nos émotions sur notre santé et sur le fait qu'une émotion, quel qu'elle soit, est notre moteur et doit être reconnue et exprimée.

Le rire est la porte d'entrée joyeuse vers toutes nos émotions et donc vers le maintien de notre santé!

"La maladie est plus qu'un dérèglement des systèmes vitaux, c'est un véritable retournement de ces systèmes, les mécanismes qui contribuaient au maintien de la vie et de la santé fonctionnent à l'envers, le cercle vertueux devient cercle vicieux. (…) Le médecin comprend alors la guérison comme une translation du cercle vicieux en cercle vertueux."
(Dr Henri Rubinstein, La Psychosomatique du rire)

"Le rire améliore absolument toutes les fonctions du corps. Il constitue donc le meilleur médicament du monde, absolument gratuit et sans aucun effet secondaire."
(Dr Christian Tal Schaller et Kinou le Clown, Le rire, une merveilleuse thérapie)

©José Luc Manzanares

Les bénéfices du rire pour la santé

Depuis l'Antiquité, les médecins préconisent dix minutes de rire par jour pour se maintenir en bonne santé.
En 1939, les Français riaient dix neuf minutes par jour, en 1983, six minutes.
En l'an 2000 ils passèrent la barre de la minute quotidienne et aujourd'hui 7% d'entre eux estiment ne jamais rire.

Et, vous ? Combien de minutes riez-vous chaque jour ?

Que se passera-t-il si vous riez davantage et qu'est ce qui s'améliorera ?

–  votre digestion,  –  votre réaction au stress,
–  votre sommeil,  –  votre apparence physique,
–  vos douleurs,  –  votre sexualité,
–  vos dérèglements fonctionnels,  –  votre capacité de travail,
–  votre système immunitaire,  –  votre énergie.

Alors, cela ne vaut-il pas la peine de rire d'avantage ?

Les rares contre-indications médicales à la pratique régulière du rire en Club de Rire

Toute personne en bonne santé peut rire autant qu'elle le désire et ne s'en portera que mieux! Ces quelques contre-indications établies par le Dr Madan Kataria s'adressent donc à ceux qui souffrent de certains dérèglements et souhaitent participer régulièrement à des séances de Club de Rire.
Cette activité, comme toute activité physique, nécessite la fourniture à l'animateur du club d'un certificat médical autorisant le participant à la pratique régulière du Yoga du Rire. Consultez votre médecin si une douleur, quelle qu'elle soit, apparaît pendant une séance.

Contre-indications :

–  tout patient cardiaque ou hypertendu doit consulter son cardiologue pour savoir si son état lui permet de participer aux séances,
les hernies abdominales, les hémorroïdes actives et toutes les récentes opérations situées au niveau de l'abdomen constituent des contre-indications à la pratique du Yoga du Rire,
les glaucomes, hypertension de l'œil, interdisent la participation aux séances,
les femmes souffrant de descente d'organes,
les femmes enceintes doivent attendre d'avoir accouché pour venir rire au Club!

En cas de contre-indication médicale, seules les crises de fous rires vous sont déconseillées : pas les sourires, ni les rires, ni les regards chaleureux, ni l'humour et la tendresse!

Alors, avec ou sans Club de Rire : Mettez plus de gaieté dans votre vie et vos douleurs vous sembleront moins lourdes à porter!

Corinne Cosseron

Article et photos en collaboration avec l'école française du rire, dont nos plus sincères et chaleureux remerciements vont à sa fondatrice : Corinne Cosseron (photo ci-contre).

Retrouvez toutes les informations sur le site internet : cliquez-ici

Retrouvez également les clubs du rire en France : cliquez-ici

par Christophe Boucher

Partager
Tags: humour