Aromathérapie : l’essentiel des plantes

Méthode thérapeutique !

Connue et utilisée depuis la nuit des temps en Chine en Inde ou encore en Egypte, l'aromathérapie est une méthode thérapeutique basée sur un de nos sens : l'odorat.

Qu'est ce que l'aromathérapie ?
Il s'agit de l'utilisation thérapeutique d'extraits aromatiques de plantes : essences ou huiles essentielles. L'aromathérapie ressemble à une autre méthode : la phytothérapie, mais celle-ci utilise l'intégralité des éléments d'une plante, l'aromathérapie n'en utilise qu'une partie.

© stockxpert

L'aromathérapie est essentiellement basée sur l'odorat, un de 5 nos sens qu'au fond nous utilisons peu, pourtant il suffit d'un simple rhume pour se rendre compte de l'importance de celui-ci.
Son action est basée sur la stimulation du système nerveux, stimulation induite par l'odeur qui entrainerait une sorte de "réflexe d'auto-guérison".

Scientifiquement, les vertus antiseptiques et antibactériennes des huiles essentielles sur notre santé sont reconnues et certaines d'entre elles font l'objet d'études extrêmement sérieuses.
Les autres actions des huiles essentielles font l'objet de nombreuses controverses, car l'aromathérapie ne vise pas un organe en particulier mais l'individu en son entier puisque le traitement se fait uniquement par l'odorat, c'est ce que l'on appelle l'approche holistique. Une seconde controverse concernerait l'effet placebo induit par cette méthode.

© Daniel Hughes

Les huiles essentielles
Celles-ci ne comportent aucun corps gras contrairement à ce que pourrait évoquer leur nom. On les appelle huiles car elles sont hydrophobes, c'est-à-dire insolubles dans l'eau.
Les huiles essentielles sont les essences naturelles des plantes que l'on obtient généralement par distillation en alambic (très lentement) ou parfois par pressage.
D'où leur nom : huiles essentielles.

Aromathérapie : dangers ???
Les huiles essentielles ont certaines actions thérapeutiques mais utilisées en surdosage ou de manière inappropriée, elles peuvent avoir des effets secondaires fortement indésirables.
Certaines essences doivent être utilisées en quantité extrêmement faible comme celle du thuya qui est neurotoxique, d'amandes amères qui contient de l'acide cyanhydrique, ou encore celle du bouleau qui est cancérigène…
L'utilisation des huiles essentielles doit se faire avec l'avis de spécialistes comme les naturopathes.

Quelques actions d'huiles essentielles :

Antibactériennes  :  eucalyptus, thym, origan
Douleurs dentaires  : clou de girofle
Anti-inflammatoires  : camphre, réglisse
Insecticides  : citronnelle
Antalgiques  : menthe (contre le mal de tête), lavande
Calmantes  : camomille, marjolaine, oranger (excellent pour mieux dormir), verveine, néroli
par Christophe Boucher
 
Partager