Massage suédois

La Suède, l’autre pays du massage

Technique davantage médicale que relaxante, le massage suédois est particulièrement prisé en milieu hospitalier,
où il est employé comme méthode d’apaisement de la douleur et de la tension chez les malades.
A priori moins glamour que les méthodes orientales pour l’homme en quête de bien-être, le massage suédois est un puissant outil de remise en forme.

© paulh

Il s’agit d’une technique  dynamique visant à lutter contre les tensions musculaires et articulaires. Son application tonifiante vise à éliminer les toxines, produisant sur le corps masculin le même effet qu’une séance de gymnastique.

Basé sur les habitudes de remise en forme des Scandinaves et sur les méthodes des médecins de l’Antiquité, il comprend des manœuvres comme le pétrissage, la friction et la

Du passé
à nos jours…
Le massage suédois a été créé au XIXe siècle par le Suédois Per Henrik Ling, également père de la gymnastique suédoise. La technique ne s’est cependant exportée qu’à partir de 1900. Dans la même période, l’arrivée d’immigrants scandinaves a également favorisé l’implantation de la méthode aux USA.

percussion, à exécuter dans un ordre précis, la technique ayant peu varié avec le temps.

Peu sensuel a priori, mais d’une redoutable tonicité, le massage agit autant sur la santé que sur la relaxation.
Il est recommandé pour lutter contre la douleur et la détresse post-opératoire, les douleurs du dos ou le stress, ce qui le rend aussi populaire chez le personnel hospitalier que chez les malades. Attention, il peut être contre-indiqué en cas de soucis cardiaques ou circulatoires : un avis médical peut être nécessaire.

Populaire en Europe comme en Amérique du Nord, cette technique proche de la kinésithérapie est souvent pratiquée dans les centres esthétiques ou de villégiature, en cabinet privé ou centre de santé.

La formation des thérapeutes est assurée par des associations professionnelles, bien qu’aucun organisme unique de référence n’existe.

par Nikita Malliarakis

 

Partager
Nikita Malliarakis