Moitié homme, moitié robot ?

Et si les nouvelles technologies permettaient à des paraplégiques de remarcher demain ? Les robots et autres exosquelettes pourraient bien changer la vie des personnes souffrant d’infirmité.
21 avril 2011 - #sante

Dans tous les hommes sommeille un cyberman

Et si les nouvelles technologies permettaient à des paraplégiques de remarcher demain ? Les robots et autres exosquelettes pourraient bien changer la vie des personnes souffrant d’infirmité. Il sera bientôt possible de remplacer un membre humain par une articulation « intelligente », qui pourra permettre de remarcher ou de récupérer l’usage d’un bras. Et si une révolution était en marche pour l’homme ?

Moitié homme, moitié robot ?

En règle générale, choisir le bon ordinateur portable est une tâche assez complexe car il y a beaucoup de facteurs à considérer. Et c'est d'autant plus vrai quand on est étudiant car à ces facteurs s...Lire la suite

Nom de code Rewalk. Cet exosquelette, mis au point par un fabricant de matériel médical israélien, pourrait bien changer la vie de dizaine de milliers de paraplégiques, cloués dans leurs fauteuils roulants. Ce dispositif, sur lequel l’entreprise Argo planche depuis plus de deux ans, est constitué d’un robot motorisé qui se porte sur les jambes, par-dessus les vêtements. Comme sur une armure, les bras et jambes robotisés utilisent des capteurs de mouvements pour les retranscrire en mouvements motorisés réels… et faire remarcher l’homme. Cet exosquelette devrait être mis sur le marché à la fin de l’année, à un prix avoisinant les… 100 000 euros.

Rewalk, l’exosquelette utile

Mais plus que de pallier une infirmité ou un handicap, les robots pourraient permettre aux hommes d’améliorer leurs performances. Au Japon, par exemple, un scientifique a mis au point une combinaison un peu particulière. Baptisée HAL (Hybrid Assistive Limb – membre d’assistance hybride), cette « armure » serait capable de décupler les forces musculaires de l’homme. A l’origine de cette invention, la société nippone Cyberdine imagine des applications dans les domaines de la manutention, le BTP, l’agriculture ou encore la logistique. L’armure permettrait aux travailleurs de ces secteurs d’être plus productifs et de protéger leur santé.

Comme pour l’exosquelette Rewalk, HAL fonctionne à l’aide de capteurs. La combinaison détecte l’intention de bouger de l’utilisateur grâce aux impulsions bioélectriques provenant du cerveau. Le robot traduit ce signal et fait bouger les articulations et les muscles qui doivent être activés.

Une armure qui pourrait bien faire de vous le papa le plus fort du monde dans les années à venir !
HAL, l’armure de demain

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Plus d’informations sur le site Cyber-Man.org

Publié le
Catégorisé comme Tech Étiqueté sante