eVscope eQuinox : on a testé le télescope numérique le plus puissant au monde

Qui a dit que l’observation des étoiles et du cosmos était réservée à un public averti ? Pas Unistellar, qui veut permettre à chacun de partir aux confins de l’univers avec son télescope numérique eQuinox.

Connecté, rapide, surpuissant et finalement assez simple à utiliser, cet accessoire risque d’en surprendre plus d’un. Vous voulez chasser les étoiles depuis votre fenêtre ou votre balcon, découvrez notre test complet de l’eVscope eQuinox d’Unistellar.

Unistellar veut révolutionner l’observation de l’espace et des étoiles

« L’univers comme vous ne l’avez jamais encore observé, d’une précision et d’une netteté inégalées. Préparez-vous à être émerveillé. » La promesse est belle. Et dès la lecture des premiers communiqués de presse, Unistellar a su éveiller notre curiosité.

Cette start-up est née en 2015 du côté de Marseille, mais est également implantée en Californie, à San Francisco. L’entreprise a connu un démarrage éclair, réussissant à lever quelque 2,7 millions d’euros sur deux plateformes de crowdfunding et à livrer 3000 télescopes dès sa première année d’exploitation. Ou plutôt 3000 eVscopes, pour Enhanced Vision Telescope.

Car ce qui fait la particularité d’Unistellar, c’est de proposer le premier télescope tout public connecté et compact doté d’une technologie de vision amplifiée. Cet appareil innovant a d’ailleurs été récompensé dès sa sortie par un CES Innovation Award dans la catégorie Tech for a Better World, avant de remettre le couvert en 2022, avec un Award dans la catégorie Digital Imaging.

Au-delà de l’innovation technologique, Unistellar veut mettre en place une nouvelle communauté de scientifiques et permettre à chaque utilisateur de partager ses observations et découvertes. Grâce au partenariat noué avec l’institut SETI, n’importe qui peut même « contribuer à des recherches de pointe sur les transits d’exoplanètes, les occultations d’astéroïdes, les comètes » !

Notre test du télescope connecté eQuinox

Face à une si belle promesse, l’envie était grande de rejoindre cette communauté d’observateurs de l’espace et de tester en conditions réelles le télescope connecté d’Unistellar.

Un beau bébé de (presque) 10 kilos

Autant être clair tout de suite, l’eQuinox a beau être un télescope grand public, ce n’est pas un jouet. Le carton d’emballage en impose et le gabarit de l’engin est édifiant : 55 centimètres pour le télescope en lui-même et au moins autant pour le trépied télescopique, pour un poids total compris entre 9 et 10 kilos.

L’installation, elle, est relativement simple. Mais plutôt que la brève notice présente dans le carton, mieux vaut regarder la vidéo tuto (en anglais) sur la chaîne YouTube d’Unistellar.

Et puisque l’eQuinox est un télescope connecté, il faut évidemment télécharger l’application mobile Unistellar pour partir à la découverte du cosmos. La configuration est assez simple, la navigation intuitive. Il ne reste donc plus qu’à attendre la nuit pour découvrir le potentiel de la bête.

Utilisable aussi bien en ville qu’à la campagne

L’un des gros points forts de l’eQuinox est sa puissance. Unistellar affirme que son télescope est utilisable aussi bien à la campagne qu’en ville, malgré la pollution lumineuse. Simple argument de vente ? Que nenni ! Positionné sur un balcon du quartier de la Part-Dieu à Lyon, l’eQuinox a fait des merveilles.

Les premiers pas peuvent certes être laborieux. Il faut d’abord bien se positionner et… trouver une première étoile. Ici, pas de manipulation manuelle sur l’engin, mais un joystick à manipuler directement sur son smartphone. Le télescope motorisé se déplace tout seul, plus ou moins rapidement, jusqu’à se fixer sur un point précis. Il faut juste penser à installer le masque de Bahtinov sur le tube pour faciliter la mise au point et régler l’autofocus.

A partir de là, on peut activer le mode « vue directe » et le « suivi du ciel ». Sur l’application mobile, l’onglet « Explorer » offre un catalogue complet des objets célestes (étoiles, galaxies, nébuleuses, planètes…) visibles depuis la position du télescope. Et grâce à la fonction « Go To », il suffit de choisir l’objet de son choix pour voir l’eQuinox pointer directement vers lui. C’est ainsi que vous pouvez observer en quelques secondes la Lune, la galaxie du cigare voire la planète Mars. Enfin, en général, car le télescope se perd parfois en chemin et vous indique qu’il est arrivé à la position souhaitée alors que pas du tout. Rien de trop grave toutefois, il nous a suffi de répéter l’opération pour se rapprocher (enfin !) de la pleine lune. Et là, le résultat est bluffant.

Observation lune télescope eQuinox

Tout l’univers sur votre smartphone

Si, pour vous, l’observation des étoiles se rapproche de celle de l’astronome Hippolyte Calys dans les Aventures de Tintin (L’Etoile Mystérieuse en l’occurrence), vous risquez d’être déçu. Car avec l’eQuinox, vous ne pourrez pas regarder le ciel depuis un oculaire, tout se passe directement sur le smartphone (seul l’eVscope 2 d’Unistellar propose cet équipement). Plus performant, certes, mais moins charmant et authentique.

Pour autant, avec un grossissement optique 50x et un grossissement digital jusqu’à 400x (mais maximum recommandé à 150x), les images observées sont impressionnantes : la surface de la Lune apparaît de façon ultra-détaillée, avec ses zones d’ombre et ses cratères.

Quant aux étoiles et constellations, la vision amplifiée (100 fois plus puissante qu’un télescope ordinaire dixit Unistellar) leur donne des couleurs que l’on croyait réservées aux films projetés dans les planétariums ! Les 64 Go de stockage vous permettront d’enregistrer vos données pour la science et vous pourrez bien sûr réaliser de nombreuses captures d’écran (stockées sur votre smartphone) pour garder un souvenir de ces observations.

En résumé, notre avis sur l’eVscope eQuinox d’Unistellar

Si vous avez envie de partir à la découverte de l’espace avec un télescope puissant, précis et accessible au plus grand nombre, l’eQuinox est un excellent produit. Même en étant novice en la matière, vous pourrez vous prendre pour un grand astronome grâce à l’application Unistellar, qui rend l’observation du ciel à la fois simple et ludique.

Si le fait de regarder les étoiles depuis son smartphone peut avoir quelque chose de frustrant ou artificiel, l’expérience peut s’avérer très enrichissante (d’autant que 10 appareils peuvent se connecter en même temps pour commander le télescope). L’appareil impressionne surtout par sa capacité à être utilisé à la campagne aussi bien qu’en plein centre-ville, sans être gêné par la pollution lumineuse.

On a dit que ce modèle n’était pas un jouet et celui-ci représente donc un investissement certain. Mais cela semble justifié. Proposé à 2799€, l’eQuinox est disponible chez Nature & Découvertes ainsi que sur le site d’Unistellar. Pour ceux qui veulent concilier le charme de l’observation « à l’ancienne » et la dimension connectée du télescope, l’eVscope 2 est proposé au prix de 4499€.

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.