HD DVD ou Blu-ray ?

la bataille est engagée

Après la VHS et le DVD, la nouvelle norme sera t-elle le HD DVD ou le Blu-ray ? L'enjeu est de taille et les consortiums mondiaux s'entredéchirent pour pousser leurs nouveaux bébés respectifs.

Dans le ring mondial, d'un côté il y a Intel, Microsoft, Nec, Sanyo et Toshiba qui défendent bec et ongle le HD DVD, de l'autre il y a Apple, Dell, LG, Panasonic, Pioneer, Samsung, Sharp, Sony, TDK qui ne jurent que par le Blu-ray. Et l'enjeu est de taille : la norme qui gagnera équipera dans les prochaines années tous les nouveaux ordinateurs mais aussi les lecteurs personnels à la maison, les jeux vidéos…

Un marché de quelques milliards qui ne laisse pas insensible les grands groupes mondiaux et par ricochet, les grands studios.

Une technologie pour deux normes

Comme à la glorieuse époque des débuts du VHS opposé au Bétamax, ce n'est pas sur la technologie que les choses vont se jouer mais bien sur la puissance des groupes et à leurs alliances avec les studios. Car en effet, entre le HD DVD et le Blu-ray, la qualité des deux technologies sont au coude à coude. Tous deux fonctionnent avec un laser bleu que le laser rouge des CD et DVD classiques. Cette nouvelle technologie permet principalement une quantité de stockage largement supérieure au standard actuel (le laser plus fin permet de graver plus de données sur une même surface).
Là où les DVD d'aujourd'hui plafonnent à 8,5 Go par face en double couche, un disque Blu-ray peut contenir 25 Go de données en simple couche (jusqu'à 50 Go en double couche), le HD DVD peut quand à lui contenir15 Go en simple couche (30 Go en double couche). Pour les vitesses de gravage, là aussi les nouvelles normes mettent le turbo : Quand un X vaut 150 Ko/s pour un CD et 1,385 Mo/s pour un DVD, il vaut 4,5 Mo/s pour le Blu-ray et 4,57 Mo/s pour le HD DVD.

Qui va gagner ?

Pour l'instant, les deux normes n'en sont qu'à leurs premières commercialisations. Et l'avantage va (dans l'immédiat) le HD DVD a une longueur d'avance puisque son prix oscille entre 499 et 799 dollars selon les marques pour un lecteur alors que le Blu-ray est plus proche des 1000 dollars. Côté catalogue vidéo, les forces en présence sont à égalité. Le choix technologique des consoles de jeux pourrait bien être décisif dans les prochains mois. En attendant, les deux formats sont condamnés à cohabiter… Pour le meilleur ou pour le pire !

© DAC

Partager