Mélomane, sportif ou fashion : On a testé 3 écouteurs True Wireless capables de constituer de meilleures alternatives aux AirPods Pro 2

Huit ans après leur sortie, les AirPods restent la référence pour beaucoup d’utilisateurs d’iPhone et autres appareils de la firme à la Pomme. Pourtant, d’autres solutions existent. Plus abordables, parfois plus performants ou tout simplement différents, les écouteurs True Wireless n’ont désormais plus à rougir face à leurs homologues Apple. Huawei, Technics et Jabra, on a testé trois alternatives aux AirPods Pro 2.

Apple AirPods Pro 2 : incontournables

Lancés il y a près de 18 mois, la seconde génération d’AirPods Pro conserve son aura auprès des possesseurs d’iPhone, iPad, MacBook (Pro) et même d’Apple TV 4K. Il faut reconnaitre que les écouteurs à réduction de bruit Apple restent un « must have » pour profiter d’une intégration parfaite au sein de l’écosystème de la firme à la Pomme. Connexion automatique à l’appareil utilisé, Audio Spatial, Dolby Atmos et autres fonctionnalités dédiées comme une puce de localisation bien pratique pour les étourdi(e)s qui ont une fâcheuse tendance à égarer leur précieux.

Lancé il y a maintenant près de 15 ans, la série des appareils Fujifilm X100 s’enrichit d’une sixième édition. Au programme, une montée en gamme pour l’appareil photo le plus « hype » du mo...Lire la suite

Mais les AirPods Pro peuvent aussi compter sur une excellente qualité d’écoute accompagnée d’une réduction de bruit parmi les plus performantes du marché. Petite révolution, cette année, exit le port Lightning, bienvenue au traditionnel USB-C. Un détail ? Oui, mais une petite évolution bien pratique au quotidien pour ne plus avoir besoin de s’encombrer d’un câble supplémentaire au quotidien.

Les AirPods Pro 2 USB-C sont commercialisés à environ 250€ sur l’Apple Store, Amazon, Boulanger, Darty, FNAC

Technics EAH-AZ60M2 : pour les audiophiles exigeants

Si Technics n’est pas la marque la plus connue, elle jouit toujours d’une belle réputation auprès des connaisseurs. Un héritage que la firme japonaise entend bien faire valoir avec ses derniers EAH-AZ60M2.

Esthétiquement, les Technics AZ60M2 jouent la carte de la discrétion. Déclinés en trois coloris (argent, bleu, noir), tous arborent des surfaces mates. Moins salissantes et moins sensibles aux traces de doigts. Un bon point pour des écouteurs qui par définition, ont vocation à être manipulés au quotidien.

En forme « goutte d’eau », les AZ60M2 peuvent sembler massifs de prime abord. A l’usage, une fois positionnés dans l’oreille, ils s’avèrent finalement discrets et se font vite oublier malgré un poids dans la moyenne haute (7g). Sept embouts différents sont fournis, garantissant ainsi un « fitting » parfait avec la plupart des morphologies. Une étape souvent négligée pourtant indispensable pour des écouteurs à réduction de bruit qui nécessitent la meilleure « étanchéité » possible pour exprimer leur plein potentiel. A la clé, une sensation de « bouchon » qui ne convient pas à tout le monde.

Dotés de huit micros, les Technics AZ60M2 offrent une réduction de bruit active parmi les plus efficaces du marché. Un atout pour les transports en commun ou les collègues d’open-space adeptes des envolées lyriques. Micros également à l’œuvre pour isoler les bruits ambiants lors des appels. Là encore, les écouteurs Technics se détachent.

Une bonne impression confirmée à l’écoute avec une signature assez neutre mais une belle précision quelque soit le type de musique écoutée. Des basses présentes mais sans excès, des médiums ouverts sans étouffer les aigus si besoin. L’application permet en outre de jouer avec un égaliseur mais aussi de personnaliser individuellement les contrôles tactiles. Et contrairement à la plupart de ses homologues, elle n’impose pas la création d’un compte au préalable.

Côté fiche technique, on a le Bluetooth 5.3, la prise en charge des codecs SBC, AAC et LDAC (96 kHz / 24 bits) sans oublier la connexion multi-points trois sources. Comptez environ 7h d’autonomie à l’usage et deux charges supplémentaires via le boitier de transport (compatible charge induction). Ajouté à un tarif abordable, les Technics AZ60M2 frôlent le sans-faute et constituent assurément LA bonne affaire du moment.

Disponible en noir, argent, bleu pour environ 170€ sur Amazon / Boulanger / Cdiscount

Huawei FreeClip : Les plus fashion

Continuons avec une alternative pour le moins originale aux AirPods. Alors que tout le monde ne semble jurer que par les écouteurs à réduction active, Huawei prend le contrepied avec ses FreeClip.

Un design original voire même clivant et un choix technique qui l’est tout autant. Les FreeClip sont en effet des écouteurs ouverts. En pratique, ils se positionnent donc à l’entrée du conduit auditif et non à l’intérieur.

Si ce type d’écouteurs n’est pas nouveau, et généralement prisé des sportifs qui apprécient écouter de la musique ou un podcast sans pour autant se couper des bruits ambiants, Huawei prend ici le pari de concevoir ses FreeClip comme un accessoire de mode. Un choix risqué sans doute mais exécuté avec brio. Si l’étui de transport est plutôt lambda, les écouteurs eux font leur petit effet. Un coloris gris foncé avec des reflets bleutés (aussi proposés en violet) et surtout une forme que d’aucuns comparent à une grappe de cerises ou un piercing une fois positionnés sur l’oreille.

Toujours est-il que les FreeClip interpellent à en croire les nombreux regards appuyés croisés ces dernières semaines au cours de notre test. De là à dire qu’il faut assumer les porter, il n’y a qu’un pas. Paradoxalement, des écouteurs Shokz pourtant plus imposants semblent davantage passer inaperçu.

Laissons ces considérations esthétiques de côté pour revenir à l’essentiel, à savoir : que valent ces Huawei FreeClip à l’usage ?

Première bonne surprise, avec un poids d’à peine 5g, les écouteurs se font oublier, même après plusieurs heures. Autre bon point, ils sont interchangeables, et peuvent donc être l’un comme l’autre positionnés dans l’oreille droite ou gauche. Si les premières utilisations donnent lieu à quelques tâtonnements pour comprendre comment bien les positionner, par la suite, le geste devient naturel. Leur forme atypique et leur légèreté auraient pu laisser craindre un manque de maintien. Il n’en est rien. Marcher ou même courir, les FreeClip ne bougent pas d’un millimètre et s’avèrent bien plus stables que des intras.

Quant à la qualité sonore, les FreeClip étant des écouteurs ouverts, ils ne peuvent rivaliser avec des modèles plus conventionnels en termes d’immersion et de rendu. Pour autant, saluons le travail effectué par les ingénieurs Huawei. Les FreeClip délivrent un son agréable où finalement le seul reproche tient en des basses trop timides (mais encore une fois logique pour ce type d’écouteurs) et des aigus qui manquent parfois de limpidité. Et en l’absence d’égaliseur (seuls quatre pré-réglages sont proposés via l’application Ai Life), impossible de jouer sur la courbe de réponse. Autre grief, les contrôles tactiles sont certes personnalisables mais limités aux fonctions de lecture. Impossible de régler le volume sans passer par son smartphone.

On se consolera par la possibilité de connecter deux appareils grâce au Bluetooth 5.3 multi-points. Côté codecs audio, AAC, L2HC, LC3, SBC sont pris en charge. Le LDAC manque à l’appel.

Terminons par l’autonomie. Les écouteurs peuvent être utilisés durant environ 7h30. Le boitier permet quant à lui de les recharger trois fois. Ce dernier peut lui être rechargé via le port USB-C ou via un chargeur à induction.

Les Huawei FreeClip sont déclinés en deux coloris et commercialisés à environ 180€ sur le boutique en ligne Huawei et Amazon.

Jabra Elite 8 Active : Pour les sportifs

A en croire les marques, tous les écouteurs True Wireless sont pensés pour accompagner les sportifs. Si la résistance aux projections d’eau et à la transpiration est effectivement devenue la norme, tous les modèles ne sont pas pour autant adaptés à une pratique sportive intensive. Avec les Elite 8, Jabra entend proposer des écouteurs intra-auriculaires réellement pensés pour courir ou enchainer les heures d’entrainement à la salle. Certifiés IP68, étanches jusqu’à 1,5m et revêtement ShakeGrip en silicone pour optimiser le maintient. Agréable au toucher, ce dernier est également facile à nettoyer et peu sensible aux traces de doigts. Idéal pour des écouteurs qui se veulent baroudeurs.

Toujours dans cette optique, pas de commandes sensitives sur les Jabra Elite 8 mais des boutons physiques, utilisables donc avec les doigts humides ou une paire de gants fins. Les raccourcis sont personnalisables via l’application Sound+. Un égaliseur est également de la partie et permet d’offrir une petite marge pour un rendu plus proche de ses préférences et/ou styles de musique favoris. En pratique, la signature sonore assez « punchy » est taillée pour plaire à un large public et cohérente avec le positionnement sportif du produit. A noter la possibilité d’activer l’audio spatial qui va amplifier la spatialisation avec les contenus Dolby.

Cinq embouts sont livrés et devraient permettre à chacun de trouver le meilleur compromis entre isolation et confort. Car oui, les Elite 8 Active sont bien des écouteurs à réduction de bruit active. A l’usage, l’ANC Jabra ne peut toutefois rivaliser avec les références du marché et marque le pas quand il s’agit de filtrer les bruits dans les transports ou d’une rue en travaux (par exemple).

Bluetooth 5.3 LE Audio et codecs LC3, les Elite 8 supportent une connexion multi-point et les technologies Google Fast Pair / Microsoft Swift Pair qui permettent d’avoir une notification en ouvrant le boitier et ainsi faciliter l’appareillage avec un smartphone ou un ordinateur portable.

Le boitier compatible avec la charge sans-fil et certifié IP54, confirmant le positionnement outdoor de ces Elite 8. Les écouteurs Jabra ont d’ailleurs passé des tests de résistance, à savoir le HACT – Highly Accelerated Corrosion Testing et la norme militaire 810H). Autre atout en leur faveur, une autonomie parmi les meilleures du marché avec plus de dix heures d’utilisation possible sur une seule charge, auxquelles s’ajoutent trois charges supplémentaires via le boitier.

Les Jabra Elite 8 Active sont déclinés en noir, bleu marine, caramel, gris foncé et proposés à environ 150€ chez Amazon / Boulanger / Cdiscount / Darty et FNAC.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *