Nokia 3210 : 25 ans après, ce téléphone n’est pas intelligent, mais il est toujours increvable !

Test Nokia 3210

Nokia donne un coup de jeune à l’un de ses modèles phares et nous donne un coup de vieux ! Vingt-cinq ans après sa sortie initiale, et alors que le segment des dumbphones semble être en plein essor, le Nokia 3210 fait son retour !

Icône pour toute une génération, ce téléphone portable à l’ancienne ne règnera pas sur le marché comme il a pu le faire par le passé. Mais cela ne l’empêche d’avoir un certain nombre d’arguments à avancer…

En règle générale, choisir le bon ordinateur portable est une tâche assez complexe car il y a beaucoup de facteurs à considérer. Et c'est d'autant plus vrai quand on est étudiant car à ces facteurs s...Lire la suite

Le Nokia 3210, avant, c’était ça…

Ca fiche un coup d’écrire ça, mais on vous parle désormais d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Kylian Mbappé lui-même n’avait que quelques mois quand le Nokia 3210 a fait son arrivée sur le marché français, le 18 mars 1999 selon la date officielle. A cette époque, on ne parle évidemment pas encore de smartphone, le « téléphone portable » étant déjà un concept assez nouveau pour le grand public.

Par rapport aux modèles d’alors, le 3210 se distingue par un design radicalement différent, avec de drôles de courbes, une antenne intégrée, des coques interchangeables (avec une douzaine de couleurs différentes) et un superbe écran LCD monochrome de 84×48 pixels et pas plus de 5 lignes…

Téléphone portable Nokia 3210 1999

Mais ce qui permet à Nokia de se différencier, c’est la possibilité offerte de personnaliser ses sonneries (une révolution au début des années 2000 !) ainsi que le système d’écriture intuitive (ou presque) T9, qui facilite grandement l’écriture de SMS. Et pour séduire le jeune public, ce GSM embarque également 3 jeux : Rotation, Memory et le cultissime Snake, ce serpent apparu sur le 6110 devenu incontournable sur tous les modèles de la marque.

Auréolé d’une telle fiche technique, le Nokia 3210 se vend comme des petits pains, une étude de 2024 le plaçant même à la septième place des smartphones les plus vendus de tous les temps avec 161 millions d’exemplaires écoulés dans le monde (entre l’iPhone 5s et l’iPhone 7, mais loin derrière l’inoxydable Nokia 1100 de 2003 et ses 250 millions de pièces écoulées).

SMS Nokia 3210

Et que vaut le Nokia 3210 de 2024 ?

Vingt-cinq ans après, Nokia a perdu de sa superbe et n’est plus un acteur majeur du marché des smartphones. La marque finlandaise a choisi de se recentrer sur les infrastructures télécoms, la branche mobile étant passée sous le giron de HMD Global en 2016. Depuis, Nokia mise sur la nostalgie des utilisateurs pour redonner ponctuellement vie à ses modèles phares. On se rappelle ainsi de la renaissance du banana phone, le célèbre 8110 ou encore de la réédition du 3310. Aujourd’hui, c’est au tour du 3210 de refaire parler de lui, juste au moment où les dumbphones connaissent un nouvel engouement.

A l’opposé des smartphones modernes, ces « téléphones idiots » semblent séduire les utilisateurs « souhaitant revenir à des temps plus simples ». HMD précise par exemple que les ventes de son téléphone à clapet Nokia 2660 ont doublé en 2023 et que ces chiffres devraient continuer à progresser en 2024. Ces appareils peuvent être vus comme une solution de « désintoxication numérique », à l’heure où de nombreux jeunes (mais pas que) s’inquiètent de passer trop de temps sur leur smartphone et sont parfois carrément addicts.

Si HMD évoque « un look rétro tout droit sorti de 1999 », ce nouveau 3210 ne ressemble pas vraiment au modèle original. Certes, on retrouve un design coloré (mais pas de coque interchangeable) et des courbes discrètes mais élégantes. Si le gabarit reste très proche, l’écran gagne quelques centimètres, avec une diagonale de 2,4 pouces, une résolution QVGA de 320×240 pixels et bien sûr de la couleur !

En revanche, pas de système Android ni de multiples applications ici, Nokia a voulu revenir à des choses simples, « lorsque les conversations comptaient plus que les likes et les partages ». Le menu reste donc basique et permet d’accéder facilement à son répertoire ou à ses messages. Mais puisque ce 3210 est aussi « doté de toutes les fonctions essentielles que l’on attend d’un téléphone classique », il hérite d’un appareil photo de 2 Mpx avec flash (à la qualité discutable) et même d’une lampe de poche ! Idiot, mais pas trop, ce dumbphone profite aussi de la présence d’un double emplacement pour carte SIM, d’une connectivité Bluetooth 5.0 et d’un port USB-C pour la recharge.

Mais contrairement à la plupart des modèles actuels, ne vous attendez pas à rebrancher votre 3210 trop souvent. Equipé d’une batterie longue durée de 1450 mAh, ce nouveau Nokia affiche une autonomie de plusieurs jours et tient même près de 10h en conversation ! Si l’accès au web en 4G est possible, le téléphone ne prend pas en charge le Wi-Fi : il faudra donc nécessairement avoir une carte SIM pour se connecter à l’Internet mobile et à sa boîte mail par exemple.

Enfin, comme évoqué pus haut, le 3210 ne serait pas ce qu’il est sans la présence du Snake. Le serpent se tortille donc plus que jamais sur l’écran et risque de vous faire chauffer les pouces, d’autres jeux étant proposés (dont l’addictif Crossy Road)… mais malheureusement payants.

Snake Nokia 3210

En résumé, notre avis sur le nouveau Nokia 3210

Après plusieurs semaines passées en compagnie de ce dumbphone, le Nokia 3210 nous aura notamment séduit sur un point : l’autonomie. Qu’il est agréable de partir en déplacement ou en week-end sans craindre de se retrouver à court de batterie !

Ce téléphone a aussi l’avantage de nous reconnecter à l’essentiel en faisant ce qu’il doit faire : il capte très bien et permet de contacter ses proches ou d’être contacté à tout moment. Cela paraît bête, mais nombreux sont ceux qui semblent avoir oublié que tel était le but premier d’un portable… Bien sûr, même sans parler de réseaux sociaux ou de VOD, on aurait aimé disposer d’un peu plus de fonctionnalités (Maps, Waze ou un meilleur appareil photo…), mais on prend vite goût à ne pas être inondé de notifications.

Décliné en plusieurs coloris (Scuba Blue, Grunge Black et Y2K Gold pour le modèle testé), le Nokia 3210 est aussi agréable à regarder qu’à prendre en main. Solide, pratique, polyvalent, endurant, facile d’utilisation, il se paie même le luxe d’être abordable (quoique plus cher que d’autres dumbphones), avec un prix limité à 79,99€. On n’ira pas jusqu’à dire que c’était mieux avant, mais le coup de jeune donné à ce téléphone qui nous file un coup de vieux aurait presque quelque chose de réjouissant !

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Test Nokia 3210 4G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *