Ritot : voici déjà la montre connectée du futur

Un picoprojecteur intégré pour afficher des informations sur votre peau

Une start-up américaine propose un concept innovant de montre connectée grâce auquel les informations ne s'affichent pas sur le bracelet, mais sont projetées directement sur la peau de l'utilisateur. Le projet, baptisé Ritot, fait actuellement l'objet d'une levée de fonds sur la plateforme de financement participatif Indiegogo où il est disponible à la commande à partir de 120 dollars (un peu moins de 90 euros). Et alors que 50 000 dollars étaient demandés pour ce projet, plus de 600 000 ont déjà été collectée !

L'heure et les notifications à fleur de peau

L'heure mais aussi n'importe quelle notification (appels entrants, SMS, e-mails, alertes météo, Facebook ou Twitter, etc.) se retrouvent projetées directement au dos de la main grâce à un picoprojecteur intégré sur le côté de la montre. La projection d'informations est aussi paramétrable depuis la base sur laquelle l'appareil vient se charger. Grâce à un choix d'une vingtaine de couleurs, le bleu peut par exemple être attribué aux alertes Twitter et le vert dédié aux appels téléphoniques.

Une montre espérée pour début 2015

Les projections disparaissent automatiquement au bout de 10 secondes et le système se veut aussi efficace de jour comme de nuit. Cette montre unisexe sans bouton et waterproof est compatible Android, iOS et Windows Phone. Les premières livraisons sont prévues pour début 2015. Le prix de vente devrait ensuite être de 160 dollars l'unité (environ 120 euros).

Si les premières montres connectées avaient plutôt l'apparence d'appareils réservés aux geeks, à l'image de la gamme Samsung Gear, de la LG G Watch ou de la Pebble, la tendance est désormais à la montre d'aspect plus classique voire élégante, comme la Moto 360 ou le projet Kairos Watches. Avec son concept de picoprojecteur intégré, Ritot se démarque encore plus de ses futurs concurrents, en attendant l'arrivée d'une hypothétique iWatch signée Apple.

Partager