Pourquoi changer de fournisseur d’électricité ? Comment choisir ?

Force est de constater que le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter, si bien qu’il peut être avantageux de songer à changer de fournisseur. D’autant plus que cette démarche se révèle assez simple à réaliser à l’heure actuelle et rapide à mettre en place.

Les bonnes raisons pour changer de fournisseur

On peut trouver plusieurs motifs valables pour procéder au changement de son fournisseur d’électricité. Le premier est certainement d’ordre économique, autrement dit pour payer des factures moins élevées. Le fait de bénéficier d’un meilleur service client peut constituer également un motif pertinent. On peut aussi envisager de le faire pour des raisons écologiques, c’est-à-dire par une volonté de se tourner vers les énergies vertes.

Les modalités de changement de fournisseur

Changer de fournisseur d’électricité ne pose aucune difficulté particulière. Il faut avant tout savoir que la démarche de résiliation doit être effectuée par le futur fournisseur lui-même. Il convient aussi de programmer une date pour l’exécution du changement. Il est possible de comparer les prix de l’électricité avec Déménagez Malynx.

Lorsque le marché de l’électricité s’est ouvert à la concurrence, de nombreux fournisseurs alternatifs sont apparus, présentant des offres plus attractives que EDF. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte pour la fixation du tarif, à savoir les frais pour la production énergétique ainsi que les coûts de transport et de vente de l’électricité. Viennent également s’ajouter des taxes qui sont imposées à l’ensemble des fournisseurs. Le tarif proposé par EDF dépend entièrement du prix du kWh dont le montant est susceptible de modification.

Les différents types de tarifs

Le fait de l’existence de différents prestataires donne la possibilité de disposer d’électricité à un prix moins onéreux. On peut choisir entre deux types de tarifs, le tarif fixe et le tarif indexé. Reste à savoir quel est celui le plus adapté en fonction de la situation particulière de chaque consommateur, sachant que les offres sont nombreuses.

Pour ce qui est du tarif indexé, celui-ci se base sur le prix réglementé que propose EDF. On peut espérer faire des économies de l’ordre de 8 à 20 %, et ce, malgré les augmentations auxquelles le prix du fournisseur historique pourrait être soumis.

Dans le cas d’un choix de tarif fixe, le consommateur bénéficie d’un gel des prix pendant 1 à 3 ans selon le fournisseur. Cette règle est valable même lorsque les prix du kWh sont touchés par l’inflation. Cependant, seule la partie hors taxe n’est pas sujette à variation, alors que le reste peut changer à tout moment. Et cela entraîne bien entendu des factures plus élevées. Il convient d’autre part de se montrer vigilant dans la mesure où certains fournisseurs pratiquent des tarifs supérieurs à ceux d’EDF.

Les énergies vertes

Pour ceux qui sont sensibles à l’écologie, le changement de fournisseur donne l’opportunité d’accéder aux énergies vertes. Il s’agit d’une tendance qui est en plein essor. L’électricité fournie au consommateur peut provenir alors de l’énergie hydraulique, photovoltaïque ou de la biomasse. Cela dit, il est à noter que celle-ci n’est pas issue dans son intégralité d’énergie renouvelable. Mais elle comporte en partie de l’électricité du circuit classique.

Dans l’éventualité d’une mauvaise expérience avec son fournisseur, il est tout à fait envisageable de se tourner vers un autre. La mise en œuvre s’effectue très facilement et avec une grande rapidité. Elle ne nécessite pas de faire appel à un technicien et il n’y a pas de risque de se voir privé d’électricité à un moment ou à un autre. Rien n’empêche aussi de revenir à son ancien fournisseur selon le principe de réversibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.