Coach en séduction : les pièges à éviter

Coach en séduction : les pièges à éviter

Manipulateurs, profiteurs ou simplement incompétents, les coachs en séduction ont mauvaise presse. Mais ils ont aussi le vent en poupe : Justin Bieber, tombeur prépubère de demoiselles tout aussi jeunes, a lui-même recours à de tels services !
Mais qui a vraiment besoin d’un coach en séduction ? Et comment faire la différence entre coachs bien intentionnés et profiteurs ?


Ne pas fantasmer !
« Comme pour tous les coachs – sportifs, professionnels, dress code… – on a tendance à fantasmer sur les coachs en séduction, explique Baptiste, lui-même coach. Et quand eux-mêmes fantasment sur leur potentiel, le danger est réel. »

Pour résumer : un coach en séduction qui promet de vous transformer en un temps record en un tombeur hors pair, vous oubliez ! Un coach n’est pas un magicien !
Ne pas le prendre pour un thérapeute
Le rôle du coach n’est pas de vous soigner. Ce n’est pas psychologue ni un médecin.

La dépendance
Un bon coaching vous apprend à agir en toute autonomie et pas le contraire. Au final, vous ne devez pas avoir besoin de lui. Il vous fait pressentir qu’il « sera toujours là » ? Vous oubliez !

La reproduction à l’identique
Un coach vous donne les moyens de trouver en vous les techniques et les moyens pour arriver à vos objectifs. Et au final, vous réussissez grâce à vos propres outils ! Bien sûr, il pourra vous aiguiller, vous orienter mais le coach doit vous montrer votre propre voie, pas la sienne.

Le piège du coach vénal
Et oui, un coach en séduction, ça se fait payer. Normal quand on offre un service. Moins normal quand on persuade ses clients d’acheter toujours plus. Plus de séances de coaching, plus de temps en conférence, plus de livres et autres guides du séducteur. Un coaching réussi est un coaching qui a un début et une fin !
Les points à vérifier pour faire son choix
–    Dit-il qu’il va solutionner tous vos problèmes ou simplement qu’il vous fournira des éléments de compréhension ?
–    Met-il une limite à ses compétences ?
–    Donne-t-il un cadre à la relation financière ?

Ce n’est qu’après vous être posé toutes ces questions – et y avoir répondu tant qu’à faire – que vous pourrez franchir le pas en toute confiance. Et enfin réussir à aborder cette femme qui vous plait tant pour la séduire !

Partager