Sextoys, les jouets érotiques

En voie de démocratisation

Finies les escapades honteuses au sex-shop crapoteux du coin pour se procurer le sextoy tant convoité dans l'espoir de convertir bobonne aux jeux érotiques. Désormais, il n'y a pas plus hype que le jouet sexuel.

Sommaire :
+ En voie de démocratisation
+ Et les sextoys pour homme ???
+ Les jeux coquins à deux
+ La distribution s'étoffe

Longtemps considérés comme réservés aux pervers et autres personnes que votre maman ne vous aurait pas laissé fréquenter, les jouets sexuels, désormais redesignés, recolorisés et anglicisés par l'appellation générique de sextoys, sont en voie de démocratisation. Si on ne les affiche pas encore dans les soirées de l'ambassadeur, une femme promenant un petit vibromasseur en forme de canard dans son sac à main n'est désormais plus considérée comme une pécheresse invétérée.

L'avis de Lavalrie
J'ai vu je ne sais plus où une culotte avec un système vibrant que l'on pouvait porter sous une robe sans que cela se voit … et surtout qu'on pouvait commander à distance avec une télécommande (portée de 10m tout de même)… Cela doit être très sympa dans une soirée, ne jamais savoir quand son copain va mettre en marche et donner un bon frisson de plaisir… je crois que j'ai une recherche à faire et un investissement à faire aussi… (rires)

L'avis de Jezzie
Mon mari et moi en avons déjà discuté de ce joujou télécommandé… J'imagine que c'est très excitant… ne pas savoir quand il le fera fonctionner…


Le hic est justement là. Si le sextoy féminin a presque pignon sur rue, le joujou coquin exclusivement masculin reste tout de même le parent pauvre de l'accessoire érotique à destination du grand public.
Car les seuls articles spécifiquement destinés à monsieur (s'il exclut lui-même toute forme de pénétration) restent cantonnés à la classique poupée gonflable flétrie, au gant auto-masturbatoire au délicieux bruit de moissonneuse-batteuse, ou au vagin en plastique, électrique ou non. On a connu plus érotique.

S'il a longtemps constitué la clientèle quasi exclusive des sex-shops, l'homme n'est plus le premier consommateur et se trouve aujourd'hui relativement négligé au profit des femmes.

L'avis de Cassandra
Moi, je ne vois pas pourquoi les hommes n'auraient pas droit à leur petit joujou… et puis, pour une femme, si vous saviez comme c'est excitant de voir un homme se donner du plaisir… je dois être un peu voyeuse (rires)

L'avis de Coquelinette
Moi j'étais curieuse et je voulais voir mon mari avec un de ses trucs… je lui ai demandé un joli petit vibro doré pour Noël. Du coup, aujourd'hui on l'utilise de temps en temps, et ça sort un peu des relations habituelles… ça pimente ! Je dois bien dire que j'aime ça et lui… apparemment aussi !

Heureusement, il reste les accessoires pour jeux érotiques à deux.
Des huiles de massage à forte concentration en ginseng aux patchs érotiques diffusant de l'essence de gingembre dans tout le corps en passant par les menottes fantaisies à moumoute rose ou les cockrings qui prolongent l'érection…
L'offre est désormais vaste et variée pour satisfaire aux goûts des couples. D'autant que la distribution s'est étoffée.

L'avis de Machado
J'aime les deux. Le sexe de mon homme est chaud, vivant et me fait jouir à chaque fois mais son gros défaut est qu'il est toujours de la même taille. J'ai une panoplie de jouets dont je raffole car si une pulsion me prend, ils sont là, prêts à servir. J'ai des godes, des plugs …etc. de toutes les. J'arrive à me faire jouir avec mes jouets mais pour moi, rien ne remplacera les sensations d'un vrai sexe.


L'avis de Cheyenne

Celui qui procure le plus de plaisir entre les deux ? Les deux !!! (rires) mais ce n'est pas le même plaisir. Ils peuvent tomber en panne tous les deux ! et on n'a pas forcément de batterie sous la main (rires). Le sextoy qui pourrait remplacer un homme n'est pas encore sur le marché ! Un sextoy qui fait tout et tout seul ! Je suis un peu feignante (éclat de rires).

 

Les sextoys ne se trouvent plus uniquement dans l'arrière-boutique d'une boutique spécialisée de Pigalle, mais également dans des concepts stores classieux ou lors de soirées comme les « Apéros Coquins » organisés par la marque Yoba. Réservées aux filles, ces ventes privées calquées sur le modèle des soirées Tupperware, commencent à se répandre.

Hélas, pour l'instant, ces dames sont les cibles quasi-exclusives de ces réseaux de vente. Monsieur, malheureusement, dépend donc des choix de sa compagne…
A moins que dans le doute, il ne se rabatte sur les dernières nouveautés de sextoys.

Pour conclure un court récit de Lilith :
Allez je vous le dis … j’adore la masturbation solitaire. Je trouve que c’est une acceptation intellectuelle de ma libido et ça ne m’empêche pas d’avoir une vie sexuelle normale…
J'ai mes petites habitudes , comme la douche et cette coquine de pomme de douche qui sait si bien jouer de ses jets …
Ca se passe souvent dans la salle de bain (endroit tranquille de la maison) où j'expérimente de temps en temps des nouvelles techniques et surtout des nouveaux lieux… j'ai deux maitresses qui me connaissent par cœur : mes mains.
Certain matin, je suis relativement calme et traine au lit et mes mains aussi, trainent sur mon corps, je prends tout mon temps…
Par contre il faut toujours qu'il y ait quelque chose dans ma tête, soit un fantasme, un souvenir que je revis, soit j'imagine qu'on me regarde, comme des yeux derrière la paroi…
Mais il est vrai que c’est pesant d’être toujours seule et qu’un de mes fantasmes qui me tenaille le plus c’est justement la masturbation croisée, sans pénétration.

par Benjamin d'Alguerre – ZN Partners
Interviews de Christophe Boucher
Partager
Tags: sextoy