WR
Il y a 8 ans

La contraception masculine

Une pratique qui avance ou qui recule ?

Alors que la parité devient une réalité dans beaucoup de domaines, la contraception reste essentiellement féminine. Est-ce parce que les hommes ne trouvent pas de moyen contraceptif adapté ? Ou par peur de perdre sa virilité ? Le XXIème siècle sera-t-il celui de la contraception partagée ?

Le plus connu et le plus utilisé des contraceptifs masculins reste évidemment le préservatif. Sa version féminine n’arrive toujours pas à percer sur ce marché. La « capote » reste le moyen de contraception à privilégier pour les premiers rapports sexuels puisqu’il est toujours le seul à protéger des IST (Infections Sexuellement Transmissibles).
Des préservatifs aphrodisiaques
Les formes, les textures mais aussi les goûts des préservatifs se sont largement diversifiés transformant un potentiel « tue-l’amour » en puissant aphrodisiaque ! Aujourd’hui, ils vont même jusqu’à remplir une mission de traitement avec des préservatifs Viagra !

La pilule contraceptive masculine est annoncée depuis des années mais n’est pas encore au point. Le sera-t-elle un jour ? Les contraintes techniques ne sont pas les véritables causes de ce retard. Les laboratoires pharmaceutiques ont constaté un frein dans l’usage : les utilisateurs potentiels ne sont pas du tout intéressés par ce nouveau produit. Il n’y a pas, comme pour la femme dans les années 70, la perspective d’une véritable modification de la vie sexuelle.

Pourtant, les choses avancent d’une manière surprenante. Plutôt que de singer la contraception des femmes avec la pilule ou à l’implant, les hommes font un choix plus radical, définitif : la vasectomie. La France a admis cette pratique en 2001, alors qu’elle est couramment pratiquée dans les pays anglo-saxons, représentant par exemple le moyen de contraception de 16% des couples américains.

Il faut encore beaucoup de pédagogie pour que les hommes sachent que cette opération ne rend pas impuissant, permet l’éjaculation en bloquant uniquement les canaux déférents qui transportent les spermatozoïdes (3% du volume du sperme).

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error