[TEST & AVIS] Montre The Electricianz : y a de l'électricité dans l'heure

The Mokaz, la montre électrique qui ne manque pas de style

--- Le ---

La marque suisse The Electricianz apporte un vent de fraîcheur sur le marché de l'horlogerie avec des montres électriques aussi atypiques que séduisantes.

[TEST & AVIS] Montre The Electricianz : y a de l'électricité dans l'heure
DR ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com
[Google+]

Si l'on vous dit montre électrique, vous pensez à quoi ? Montre à affichage digital ? Montre connectée ? Perdu ! Si l'électricité est à l'honneur de la bien nommée marque The Electricianz, ce sont des montres à quartz on ne peut plus classiques qui figurent au catalogue de cette jeune maison suisse. Enfin presque !

The Electricianz, la marque horlogère suisse qui fait des étincelles

Lorsque l'on parle d'une maison horlogère suisse, on a surtout l'image d'une marque luxueuse, où des artisans s'affairent pour proposer des bijoux aux multiples complications, faisant preuve d'un savoir-faire traditionnel incomparable.

Loin de ce cliché, les créateurs de The Electricianz font souffler un vent de nouveauté sur le marché des "belles montres suisses". C'est du côté de Bienne que cette jeune marque innovante a vu le jour. Tout sauf un hasard puisque cette ville abrite entre autres le siège de la Fédération de l'Industrie Horlogère suisse, le siège social du groupe Swatch ou encore le centre de production et manufacture des mouvements Rolex.

Mais, dans un style différent de celui de leurs glorieux aînés, les fondateurs de The Electricianz sont venus avec "la volonté d'apporter de la créativité dans un paysage à la fois luxueux et conservateur". Ce qui se traduit par des montres au design audacieux et un "petit truc en plus".


Gros plan sur la montre The Mokaz

Si les amateurs d'horlogerie ont souvent tendance à considérer les montres à quartz avec dédain, The Electricianz a fait le pari de ce type de garde-temps. Un choix plus qu'assumé puisque, sur tous les modèles de la collection, le mécanisme n'est pas dissimulé, bien au contraire.

Le cadran est ajouré sur sa partie gauche, de telle sorte à ce que l'on puisse admirer la pile, les câbles et bobines. Le résultat est haut en couleur sur The Cable Z, plus chic sur The Dresscode et presque sexy sur The S.now. Mais personnellement, c'est l'esthétique steampunk de The Mokaz qui m'a séduit.

Pour le reste, cette montre se distingue par son imposant boîtier en acier de 45mm de diamètre. Son coloris anthracite contraste avec une lunette et des boutons poussoirs vêtus de bronze. Le tout est complété par un bracelet en cuir de veau marron : fin et léger, il est très agréable au toucher (mais semble "marquer" assez vite).

Enfin, pour faire un peu plus honneur à son statut de montre électrique, la Mokaz (comme tous les autres modèles de The Electricianz) peut voir son cadran éclairé d'une simple pression sur le poussoir supérieur.

Mon avis sur les montres The Electricianz

Autant j'étais un peu sceptique en regardant les premières photos, autant le charme a opéré dès le premier coup d'oeil "en vrai". Je suis aujourd'hui complètement séduit par la collection de The Electricianz, et plus particulièrement par la montre The Mokaz.

Moderne et rétro à la fois, le rendu est impeccable. Ce garde-temps réussit le tour de force d'être élégant, original et terriblement masculin. Mieux que ça, une réelle impression de luxe s'en dégage lorsqu'on la porte au poignet. Pas mal pour une montre à quartz, non ?

Dommage qu'elle ne soit étanche qu'à 3 ATM, sinon, tout aurait été parfait.

Quant à son prix, il est à l'image d'un accessoire qui oscille entre horlogerie suisse accessible et haut de gamme : 375 euros.


Voir la collection sur le site de The Electricianz


Découverte de la montre The Mokaz par The Electricianz


Montre électrique The Electricianz

Thèmes connexes : Tests produits et avis
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS