Ulysse Nardin Classico Manara Declic : la montre la plus érotique de l’année

Si la Freak, dépourvue d’aiguilles et de couronne, est la montre la plus emblématique d’Ulysse Nardin, la marque suisse a d’autres cordes à son arc. Et une volonté manifeste : ne rien faire comme tout le monde.

Reconnue pour son savoir-faire dans les métiers d’art, la manufacture indépendante fait honneur à sa réputation en s’associant une nouvelle fois avec l’illustrateur Milo Manara. De cette collaboration naissent trois montres en édition limitée, une Classico Manara Declic que l’on pourrait presque interdire aux moins de 18 ans !

Si elle semble surtout réputée pour ses montres de forme (AM2, Mansart...), March LA.B propose aussi des modèles plus classiques non dénués d'intérêt. Ainsi, la marque française aux "montres raffi...Lire la suite

Milo Manara x Ulysse Nardin, une histoire qui dure

Si elle n’est pas du goût de tout le monde, l’horlogerie érotique est une pratique qui ne date pas d’hier. Dès la fin du 18e siècle, en effet, des fabricants ont imaginé des montres de poche particulières, illustrées par des scènes coquines ou libertines sur le cadran ou sous le couvercle. Plus près de nous, c’est Blancpain qui a remis cette pratique artistique au goût du jour, avec des montres érotiques où la répétition minutes permet de mimer le mouvement de va-et-vient.

Ayant toujours eu la volonté de se démarquer des marques trop « classiques », Ulysse Nardin a aussi manifesté un vif intérêt pour l’horlogerie érotique dans les années 2010, notamment avec sa Hourstriker Erotica Jarretière ou sa Classic Voyeur au nom évocateur.

En 2019, la maison du Locle s’est associée pour la première fois à l’auteur italien de BD érotiques, Milo Manara. Ce partenariat a donné naissance à une série de 10 montres, conçue comme une véritable histoire à « lire » et à admirer dans tous les sens. On peut notamment y voir une jeune femme du nom de Nadia, la sirène Ulyssa et diverses créatures aquatiques prendre vie dans des scènes ayant pour thématique « l’érotisme éternel ».

En 2019, Ulysse Nardin s’associait pour la première fois à Milo Manara
Ulysse Nardin Classico Manara Manufacture 2019

Aujourd’hui, le nouvel acte de cette collaboration nous permet de découvrir trois garde-temps inspirés par Le Déclic, l’une des œuvres les plus connues de Manara, publiée pour la première fois en 1983 et qui fête donc ses 40 ans en 2023.

Le Déclic, trois montres dessinées pour un public averti

Maurillo ‘Milo’ Manara a publié le premier des 4 tomes du Déclic en 1983. Dans cette BD érotique, il met en scène la prude Claudia Cristiani, dont les pulsions sexuelles vont être libérées après la pose d’un implant électronique dans le cerveau. C’est cette jeune femme que l’on retrouve dans des poses très suggestives sur le cadran des trois nouvelles montres dessinées par l’auteur italien pour Ulysse Nardin.

Limité à 40 pièces, chacun de ces modèles a nécessité plusieurs centaines d’heures de travail, afin de reproduire fidèlement les dessins de Manara. Ces peintures miniatures prennent place au sein d’un boîtier en acier de 40 mm de diamètre, abritant deux discrètes aiguilles. La couronne présente à 3 heures est décorée de laque rouge, comme un clin d’oeil au bouton de la télécommande érotique qui « active » la jolie Claudia.

Montre Ulysse Nardin Classico Manara Declic

La Classico Manara Declic est animée par un mouvement manufacture UN-320 à remontage automatique (avec échappement en silicium), lui conférant 48 heures de réserve de marche, et habillée d’un bracelet en cuir alligator noir. Le prix de ce modèle collector, quant à lui, est fixé à 41 455 euros.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *