Le paint-ball, un loisir à sensation

Un sport extrême

Le paint-ball oppose en général deux équipes dont les joueurs sont équipés d'un masque de protection et d'un lanceur propulsant des billes de gélatine colorée.

Dans sa version la plus pratiquée, deux équipes de 7 ou de 5 personnes s'affrontent pour récupérer un drapeau situé à la base adverse et pour le ramener dans leur camp. Les joueurs touchés par une ou plusieurs billes de peinture sont éliminés temporairement ou définitivement de la partie.

De par sa simulation d’un champ de bataille, le paintball s'avère être un jeu en équipe très tactique et plein de sensations fortes. C'est un "sport" complet, qui fait appel à un large panel de compétences.

Un sport extrême
Le paint-ball dit « sportif » est une version du loisir adaptée à la compétition. Un travail important a été fait pour le débarrasser de sa connotation militaire, les tenues de camouflage et les billes de couleur rouge sont par exemple interdites en compétition. Le paint-ball sportif se distingue également par l'utilisation d'un terrain normalisé permettant aux spectateurs de suivre les parties en toute sécurité.
Depuis 1996, les clubs français sont organisés en Fédération de Paint-ball Sportif. En 2005-2006, celle-ci comptait 24000 licenciés et 249 clubs affiliés. Aujourd'hui, le paintball est officiellement représenté dans près de quarante pays et des championnats internationaux ont lieu tous les ans.
Notons que malgré l'appellation par la fédération, l’activité n'est pas considérée comme "sportive" par le Ministère français chargé des Sports.

L’équipement

Le Masque est un accessoire obligatoire, car un impact de bille est assez violent. Les yeux doivent donc être absolument protégés. D’autres protections telles que les genouillères, les coudières, les gants, etc. sont de rigueur.
Le lanceur (appellé aussi marqueur) est le "pistolet" ou le "fusil" qui sert à propulser les billes grâce au gaz contenu dans une bouteille. En France les lanceurs sont considérés comme des armes de 7ème catégorie, (armes à gaz, à bille et à blanc) à l’exception du lanceur automatique qui éjecte les billes en rafales et qui est interdit.
Les billes sont en gélatine dure, remplies de colorant alimentaire. On en trouve des plus ou moins tachantes et à la dégradabilité variable : de quelques jours à plusieurs mois.

En France, il n'est pas possible de jouer sur un terrain du domaine public mais de nombreux clubs ou sociétés privées proposent des terrains adaptés. En intérieur comme en extérieur, messieurs, choisissez votre arme et courrez !

Crédits photos : © PHOTOOBJECTS / Jupiterimages
Partager
Tags: jeu