Quand devenir père est un rêve non partagé : aborder l’impasse dans le couple

©Timur Weber

Vouloir fonder une famille est naturel et fait partie des aspirations les plus profondes de tout être humain. Il arrive parfois cependant que la personne avec qui nous partageons notre vie ne soit pas prête à s’engager dans l’aventure d’un enfant ensemble. Pour un homme, cette situation peut constituer un défi difficile à surmonter pour sa masculinité.

Un regard critique sur la charge parentale chez l’homme

Depuis toujours, la masculinité a été associée à des stéréotypes qui imposent aux hommes une capacité à assumer les responsabilités liées à la paternité. Toutefois, les mentalités changent et l’on commence à remettre en question ces idées reçues.

Vous avez peut-être déjà ressenti cette sensation désagréable d'être complètement paralysé lorsqu'il s'agit de prendre la parole en public. La timidité est un obstacle que beaucoup de personnes renco...Lire la suite

En effet, il est possible d’adopter une posture plus consciente et équilibrée, et ce, quelle que soit la volonté de fonder ou non une famille. L’homme peut se sentir libre d’accepter ou non la parentalité et sa construction identitaire ne doit pas être liée à l’acte de procréation.

Dans un monde qui promeut encore fortement des conceptions patriarcales, il est essentiel pour un homme de faire preuve de lucidité et de se questionner sur le rôle qu’il souhaite endosser et jouer dans son existence.

Faire le choix de ne pas avoir d’enfants ne signifie pas pour autant renoncer à sa masculinité. Au contraire, cela peut être pour un homme l’occasion d’inscrire sa masculinité autrement ou de réinventer sa conception de la paternité.

Ceci peut passer par l’apprentissage de nouvelles compétences, le développement des qualités relationnelles ou encore l’investissement dans des causes humanitaires ou sociales. Cette démarche est non seulement riche et stimulante mais elle permet également de s’ouvrir à des horizons nouveaux et de bâtir une identité personnelle forte et épanouie.

Par ailleurs, la notion de paternité peut prendre diverses formes, comme par exemple les relations oncles-nièces/neveux, la création de liens avec des amis ayant des enfants ou encore la participation à des activités extra scolaires. Il existe donc de multiples manières de tisser des liens avec les plus jeunes et d’exprimer sa masculinité à travers eux.

Oui mais voilà, il arrive que vous soyez prêt à devenir papa mais que votre compagne ne le soit pas. Or un enfant se désire à deux, il n’est pas question de forcer la main à votre femme.

Respecter le choix de sa partenaire

Il est important pour un couple de respecter chacun ses envies et ses aspirations. Ainsi, un homme qui souhaite devenir père alors que sa partenaire ne le souhaite pas peut se sentir mis devant un mur impossible à franchir. Pourtant, cette situation offre aussi une opportunité unique d’accroître la communication et le respect mutuel.

En effet, chaque partenaire doit trouver le courage d’exprimer ses attentes et ses sentiments sans tomber dans l’accusation et le jugement. Seul un dialogue franc et bienveillant peut permettre de trouver des solutions satisfaisantes pour toutes les parties. Exprimez lui à quel point il est important pour vous d’avoir des enfants, et comment vous êtes prêt à endosser le rôle de père.

Parallèlement, vous pouvez chercher à comprendre pourquoi ce désir d’enfant n’est pas partagé. Souhaite-t-elle juste attendre encore un peu ou est-ce un non catégorique ? Cela vient-il de son histoire personnelle, d’une peur de ne pas être la hauteur ou encore de devoir renoncer à sa carrière ? Connaitre ses raisons pourra vous aider à adopter la meilleure réaction face à son refus.

En revanche, si elle ne souhaite réellement pas avoir d’enfant, que sa décision est irrévocable, vous n’aurez pas multiples solutions. Avoir un enfant est une décision importante, il n’y a pas de retour en arrière possible. Ainsi soit vous devrez renoncer à devenir père, soit vous devrez quitter votre moitié.

Le désir de fonder une famille est une aspiration légitime et profonde pour toute personne. Quand cette vision commune ne se concrétise pas, l’incertitude quant au futur peut menacer la masculinité d’un homme. Il est cependant possible de se tourner vers d’autres chemins et de réinventer sa conception de la paternité.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Pour affronter ce dilemme, la clé réside dans l’ouverture et la confiance pour s’écouter et s’écouter l’un l’autre. Un dialogue authentique et respectueux peut ensuite faciliter la compréhension mutuelle et permettre de construire un avenir commun basé sur une liberté de choix partagée et respectée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *