Fashion week homme de Milan : défilé Etro printemps-été 2022

Pour la saison printemps-été 2022, Kean Etro rend hommage à l’auteur-compositeur-interprète italien Franco Battiato à travers son défilé intitulé Travelling in a Joyful State of Grace.

Fashion week homme Milan - Défilé Etro SS22

Hommage à Franco Battiato

Pionnier de la musique électro en Italie, Franco Battiato est un artiste éclectique à plus d’un titre. Compositeur-iterprète à succès au dbéut des années 1980, il a mené l’Italie à la 5e place du concours Eurovision 1984 avec sa chanson I treni di Tozeu, interprétée avec la chanteuse Alice.

A la fin des années 1980, Franco Battiato écrit son premier opéra lyrique… ainsi que des livres sur l’ésotérisme. Lui qui revendique la pensée zen, pratique la méditation et se sent proche du bouddhisme (il est aussi végétarien et ne boit ni alcool ni café) se produit au Vatican devant le Pape Jean-Paul II en 1989, une première pour un artiste pop.

Kean Etro a pu rencontrer Franco Battiato en 1985 lorsqu’il a créé pour lui le décor de la tournée « Mondi Lontanissimi ». Très influencé par l’artiste multi-casquettes, le styliste a forcément été très touché par le décès de ce dernier, le 18 mai 2021, à l’âge de 76 ans. Ce défilé homme de la saison printemps-été 2022 est donc l’occasion parfaite de lui rendre un dernier hommage.

Le défilé Etro SS22 en images

Défilé Etro printemps été 2022

Plus qu’un défilé, c’est un « voyage métaphysique au-delà du temps et de l’espace » que nous propose Kean Etro pour cette collection 2022. Sur les traces de Bruce Chatwin et Agatha Christie, sur la musique L’Era del Cinghiale Bianco de Franco Battiato, les voyageurs Etro défilent dans l’atmosphère surréaliste du quartier Scalo Farini de Milan.

La palette du couleurs vire du plus sombre au plus éclatant. Quand les couleurs du sorbet et des vitamines inspirent un lever du soleil sur une plantation d’agrumes, des tonalités plus sombres avec des accents argentés font écho à un crépuscule fascinant.

Aux pièces confortables et sensuelles succèdent des tenues plus sportives, superposées sur des caftans et confectionnées à partir de cadi en soie.

Etro manie aussi bien la transparence, ajoutant une touche encore plus onirique à son défilé, alors que des pantalons métallisés en toile enduite nous donnent la sensation de sortir d’un champ interstellaire. Un peu plus tard, des messages d’amour et d’optimisme sont imprimés sur les trenchs, avant que des maxi sacoches et sacs à dos souples en
cuir lavé ne viennent incarner davantage l’esprit nomade de la collection.

Fonctionnelles, cool et colorées, les pièces imaginées par Kean Etro traduisent parfaitement « l’état de grâce joyeux » voulu par leur créateur.