Blancheporte : le renouveau d’un pionnier de la mode

Créée en 1806, la maison Blancheporte est l’une des pionnières de la vente à distance en France. Et si elle a longtemps été cataloguée comme une marque pour les seniors, elle s’offre aujourd’hui une belle deuxième jeunesse. Attention, vous risquez d’être surpris !

La petite histoire de la Blanche Porte à Blancheporte

Quand on parle de vente par correspondance en France, deux noms viennent immédiatement à l’esprit : La Redoute et Les 3 Suisses. Pourtant, s’il y a bien un nom à retenir pour évoquer la vente à distance, c’est bien celui de Blancheporte.

Sa création remonte au tout début du 19e siècle, dans la ville de Tourcoing. C’est là, sur la Grand-Place, que la famille d’Alexis Dassonville installe une filature familiale en 1806. Rachetée quelques années plus tard, la petite entreprise devient la société Legrand & Cie en 1890 avant de prendre le nom de la Blanche Porte en 1920, du nom du hameau où elle est installée.

Spécialisée dans le linge de lit, elle se fait connaître grâce à son drap « chaîne retors », censé résister « à plus de 100 lessives » ! Mais ce qui va permettre à la Blanche Porte de conquérir toute la France, c’est le développement de la vente par correspondance. Dès 1921, la marque vend ses produits au travers d’encarts publicitaires insérés dans des magazines. Trois ans plus tard, la Blanche Porte assure une livraison en 48 heures chrono, preuve qu’Amazon n’a rien inventé !

Poursuivant sur sa lancée, la société crée son premier catalogue en 1934, édité à 300 000 exemplaires (un chiffre qui grimpera à 6 millions dans les années 1980, âge d’or de la VPC !). Au fil du temps, la Blanche Porte délaisse la confection pour se concentrer sur la distribution de vêtements et linge de lit.

A l’aube des années 2000, l’entreprise traverse une passe plus compliquée et elle change de nom en 2007, passant de la Blanche Porte à Blancheporte. C’est aussi à cette période qu’elle se lance dans l’e-commerce. Longtemps considérée comme une marque dédiée aux seniors, Blancheporte a su se réinventer ces dernières années, pour séduire un public toujours plus large.

Fruit de cette transformation, l’entreprise a renoué avec les profits en 2018, après 10 années de pertes. Aujourd’hui, Blancheporte est « une marque qui se transforme, qui bouge, surprend et innove ». Multipliant les collaborations avec les blogueurs et les start-ups, elle propose des vêtements pour tous les styles à tout petits prix.

Ensemble short / t-shirt Blancheporte

Qui osera découvrir la face B de la mode ?

Face A, Blancheporte serait donc une marque ringarde ? Ce serait oublier de découvrir la « face B », l’autre visage de cette marque, qui risque décidément de vous surprendre.

Aujourd’hui encore, c’est dans son bureau de style de Tourcoing que Blancheporte développe ses nouvelles collections (qui représentent 90% de ses produits). S’inscrivant parfaitement dans la tendance actuelle, la marque a entamé une vraie démarche responsable depuis quelques années. Ainsi, les collections upcyclées côtoient les matières biologiques et la culture durable, avec de nombreuses pièces labellisées STANDARD 100 by Oeko-Tex® et des matières naturelles certifiées GOTS®, par exemple.

Et si le prêt-à-porter féminin et le linge de lit figurent toujours en bonne place, Blancheporte propose aussi une large collection dédiée aux hommes. On y trouve des vêtements pour tous les goûts, actuels et décontractés, mais aussi des marques très prisées de la gent masculine, notamment au niveau des sous-vêtements (Athena, Dim, Eminence, Freegun, Sloggi…).

Pulls en cachemire, polos, chemises en jeans, doudounes, sweats zippés ou pyjamas : il y a forcément une pièce pour faire votre bonheur dans le vestiaire homme de Blancheporte. Alors, êtes-vous enfin prêt à découvrir la face B ?

Pull col rond Blancheporte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.