Yohji Yamamoto, été 2009

Cet été, l’homme de chez Yohji Yamamoto a les cheveux grisonnants et l’allure décontractée, avec des silhouettes nouvelles mais toujours graphiques.
11 mars 2009 - #Yohji Yamamoto

Une collection étonnante et inédite

Cet été, l’homme de chez Yohji Yamamoto a les cheveux grisonnants et l’allure décontractée. Des silhouettes plutôt nouvelles, mais toujours définitivement graphiques, pour ce créateur japonais qu’on ne présente plus.

Yohji Yamamoto

Yohji YamamotoYohji YamamotoMélanges de matières
Un seul mot d’ordre cette saison : le contraste des matières. Structurés ou froissés, satinés ou mats, raffinés ou simples, les tissus s’opposent et se mettent en valeur.
La dentelle, étonnante, s’invite de façon impromptue sur les costumes, ou, plus osée, en chemise transparente.
Couleurs contrastantes
Des tons automnaux – marron, ocre – et des couleurs éclatantes – rouge, bleu, blanc – utilisées en touches, très graphiques. Le classicisme et l’austérité des costumes s’en trouvent cassés, pour plus de modernité.
On n’oublie pas le noir, incontournable chez Yamamoto et omniprésent dans cette collection.Yohji YamamotoYohji YamamotoCoupes asymétriques et larges
Loin de celui de l’été 2008, l’homme de l’été 2009 signé Yamamoto se fait chic en costume… mais faussement strict : l’asymétrie dévergonde la veste, les pinces et les revers des pantalons – portés larges – créent du mouvement.
Tee-shirts décolletés et grands cols de chemise donnent un côté nonchalant.
Aussi, une inspiration asiatique s’insinue, dans les cols des chemises, mao bien sûr, et le boutonnage en passementerie type bouton chinois.

Vous désirez porter un costume, mais vous craignez que ce genre de vêtement ne vous corresponde pas ? Tous les hommes peuvent porter un costume, à condition de bien le choisir, notamment, en fonct...Lire la suite

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Des accessoires phares
Le chapeau, Borsalino ou casquette, parfait la tenue.
Nouveau : des lunettes, signées Linda Farrow, font leur apparition. Une ligne de solaires, intitulée « Prototype », clairement masculine et futuriste.

Acces galerie Yohji Yamamoto