Révolution technologique chez McLaren !

Le concept McLaren 675LT JVC Kenwood sort la tête haute

On associe essentiellement le constructeur britannique de supercars à de grosses cylindrées tant sur route que sur circuit. Or, McLaren vient de dévoiler une impressionnante mise à jour high-tech de ses habitacles, pour le plus grand plaisir des visiteurs du CES de Las Vegas.

Il ne faut cependant pas s'imaginer que le concept-car McLaren 675LT JVC Kenwood dévoilé au CES soit bardé d'écrans 4K reliés à un compte Netflix.

Une vitesse maximale de 330km/h

Le constructeur a revu sa supercar à l'aune des nouveautés high-tech de connectivité et de système d'info-divertissement embarqué de dernière génération. Mais il s'est assuré que ces ajouts améliorent l'expérience, sans détourner l'attention du conducteur de ce modèle doté d'une accélération à 100km/h en 2,9 secondes et d'une vitesse maximale record de 330km/h.

Bye bye le tableau de bord !

C'est pour cela, qu'à première vue, l'habitacle semble encore plus épuré que dans une McLaren standard. Exit le tableau de bord. A sa place, on trouve un système d'affichage tête haute (Head Up Display) sur lequel figurent toutes les informations importantes, dont une alerte de proximité quand un véhicule ou un obstacle apparait dans son angle mort. Il faut noter que c'est la première fois – et certainement pas la dernière – que McLaren intègre un affichage tête haute.

Plus de rétroviseurs non plus !

Les rétroviseurs extérieurs ont été remplacés par des caméras qui offrent une vision latérale élargie et améliorent la performance du véhicule, grâce à leur aérodynamisme.

Idem pour le rétroviseur intérieur, il n'a plus raison d'être, à sa place on trouve des caméras de recul inversées intégrées. Grâce à ces trois caméras capables de couvrir tout l'espace arrière du véhicule, le conducteur dispose d'un véritable panorama arrière nécessaire tant pour les créneaux que pour la conduite sur piste.

McLaren a choisi de travailler avec JVC Kenwood sur ce concept pour marquer le 25e anniversaire de leur collaboration en Formule 1, ainsi que pour doper les capacités high-tech de sa voiture.

Partager