Buick Y-Job : le premier concept-car de l’histoire

La première voiture du futur imaginée par General Motors

Peu de voitures peuvent se targuer d'avoir influencé l'industrie automobile américaine comme l'Y-Job de Buick. En 1939, ses créateurs l'avaient d'ailleurs surnommée "Voiture du futur" et c'est ainsi que General Motors (GM) l'a présentée au public en 1940.

La première Buick à queue de canard

Le designer de légende Harley J. Earl, l'homme à qui l'on doit la Chevrolet Corvette, a supervisé sa création. Pare-brise enveloppant, finitions bicolores de série, utilisation d'argile pour créer des modélisations avant l'entrée en production : le concept Y-Job a servi de précurseur.

Basse et large, la voiture se débarrasse du marchepied et arbore des phares rétractables. Son arrière en "queue de canard" deviendra un élément emblématique des automobiles américaines des années 50. La capote de ce cabriolet disparait complètement dans le corps de la voiture, une rareté à l'époque.

Une voiture de légende pour les générations futures

Pour Michael Simcoe, vice-président du design de GM Global, "Harley Earl et le concept Buick Y-Job ont repoussé les frontières du design automobile. Nous remercions l'Historic Vehicle Association (HVA) d'avoir archivé le premier concept-car au monde pour les générations futures". En plus de conserver tous les documents relatifs au véhicule, l'HVA en a réalisé une modélisation en 3D.

La Buick Y-Job est la 14ème voiture inscrite à ce registre, soutenu par la Bibliothèque du Congrès. C'est le premier modèle à être préservé de façon numérique via le nouveau laboratoire national de l'HVA à Allentown, en Pennsylvanie. Le site dispose aussi d'un circuit de test qui sera utilisé pour capturer les sons propres à cette voiture de légende, toujours dans l'optique de la conservation.

"Le concept Y-Job de Buick est une création purement américaine dont l'archivage cadre parfaitement avec l'inauguration de notre grand laboratoire national", a expliqué le président de HVA Mark Gessler.

Partager