La Rédac' Masculin
Il y a 4 mois

Gogoro Eeyo 1S : le vélo électrique le plus léger du monde

Derrière l’étrange nom de Gogoro Eeyo 1S se cache un VAE pas comme les autres : il s’agit en effet du vélo électrique le plus léger du monde. En plus de son poids, il fait aussi partie des engins les plus performants et les plus pratiques du marché.

Sur un secteur de plus en plus concurrentiel, le Gogoro Eeyo 1S se présente donc comme l’un des vélo électriques les plus attirants du moment. On vous propose de faire connaissance avec la bête dans cet article.

Un vélo électrique léger comme une plume

Le vélo électrique le plus léger du monde

En 2020 plus que jamais, les véhicules électriques sont omniprésents dans nos villes. Et le vélo électrique tire largement son épingle du jeu en cette période post-confinement (avec une aide de 500€ pour acheter un VAE dans une ville comme Lyon par exemple).

Au-delà du budget qu’il représente, le vélo électrique souffre régulièrement d’un autre inconvénient… de poids : il est lourd ! Et donc pas toujours facile à transporter quand on doit le ranger au sous-sol ou grimper quelques marches d’escalier.

C’est ici que se distingue le Gogoro Eeyo 1S, qui est actuellement le vélo électrique le plus léger du monde avec moins de 12 kilos sur la balance (11,9 kg précisément !).

En faisant la part belle à la fibre de carbone et au kevlar, le nouveau VAE de Gogoro rivalise avec certains vélos spécialement utilisés pour les compétitions sportives. Ses composants électriques concentrés sur le roue arrière permettent aussi de gagner quelques kilos non négligeables. Il s’agit donc d’un modèle facile à transporter si vous devez monter un escalier, dans un train ou dans le métro par exemple.

Le carbone n’est pas seulement choisi pour sa légèreté ; mais aussi (et surtout) par sa solidité, qui fait du Gogoro Eeyo 1S un vélo très haut de gamme.

Les autres atouts du vélo Gogoro Eeyo 1S

Léger et doté d’un design très soigné (il est presque aussi beau que le Ruffian !), le Gogoro Eeyo 1S a vraiment tout pour plaire. D’autant que les performances électriques sont globalement à la hauteur.

Vélo électrique Gogoro Eeyo 1S

Jusqu’à 80km d’autonomie

Doté d’une batterie de 123 Wh, le vélo taïwanais pourra atteindre la vitesse maximale de 25 km/h (la limite légalement fixée en France) pour une autonomie de 60 à 80 km selon le mode choisi (Sport ou Eco). C’est là sans doute le point faible de ce modèle : idéal pour rouler en ville, il ne vous permettra pas franchement de partir pour de longues balades.

Verrouillage automatisé

Entièrement connecté, le Eeyo 1S fonctionne en association avec l’application Gogoro. Verrouillage et assistance : tout est automatisé ! Dès que vous vous éloignez de votre vélo, l’engin se verrouille (et inversement quand il vous voit venir !) : un bon moyen de prévenir le vol.

En roulant aussi, le vélo peut compter sur sa connectivité : un capteur placé sur la roue arrière (baptisée SmartWheel) permet de vérifier le système de pédalage de l’utilisateur et d’ajuster automatiquement l’assistance électrique.

Disponible à Taïwan et aux Etats-Unis, le Gogoro Eeyo 1S sera bien proposé à la vente en France dès cet été. Mais, même avec une aide à l’achat conséquente, celui-ci représente un sacré investissement : 4699 euros. Un prix presque “logique” pour ce modèle qui, en plus d’être le vélo électrique le plus léger du monde, est aussi l’un des plus beaux de l’année, non ?

Gros plan sur le vélo électrique Eeyo 1