La Rédac' Masculin
Il y a 7 jours

Royal Enfield Meteor 350 : easy cruiser !

La Royal Enfield Meteor 350 est le nouveau cruiser du constructeur indien. Disponible en France au printemps 2021, cette moto rend hommage à son aînée de 1952 et sera proposée à partir de 4 099 euros.

Moto Royal Enfield Meteor 350

L’hommage réussi de Royal Enfield

Encore peu connue en France (sauf pour les vrais amateurs de moto), la marque Royal Enfield se développe lentement mais sûrement chez nous. Après l’Himalayan, l’Interceptor 650 et la Continental GT 650, le constructeur indien poursuit sur sa lancée avec la Meteor 350, annoncée en Europe pour le printemps 2021.

Cette nouvelle venue s’inspire du modèle du même nom sorti en 1952. Elle est facile à piloter (avec un permis A2), avec une hauteur de selle adaptée à tous les gabarits, une consommation et un prix maîtrisés. Et elle est garantie trois ans.

Agréable à regarder, avec une ligne classique de custom polyvalent, elle reste sobre (sauf pour les coloris de la Fireball) et promet beaucoup.

La Meteor 350, un cruiser susceptible de plaire à tous les hommes

L’assise est à 765 mm avec des pieds plutôt en avant et un guidon assez haut pour une position de conduite assez naturelle. Pas de choix pour les roues : elles sont obligatoirement à 10 branches. Elles sont dotées d’étriers ByRre avec disque de 300 mm à l’avant et 270 mm à l’arrière et bien sûr l’ABS.

Côté suspension, on retrouve une fourche télescopique de 41 mm avec un débattement de 130 mm et deux amortisseurs réglables en précharge.

Une vraie moto connectée !

Cette Meteor 350 s’est également largement modernisée côté équipement avec un phare de jour à LED et un double compteur. Si le style de ce dernier ressemble fort à celui d’origine, il est très moderne dans son fonctionnement. Le cadran de droite accueille le système connecté Royal Enfield Tripper (adossé à Google Maps) pour la navigation virage par virage via un smartphone. C’est un vrai plus !

Le cadran principal est numérique (trip, niveau de carburant, horloge, kilométrage…) et analogique (pour la vitesse). On note aussi la présence d’un port USB.

Un moteur pour se faire plaisir tranquillement

La Meteor d’origine cubait 693 cm3 avec 36 chevaux. La nouvelle version de Royal Enfield est plus modeste avec un moteur monocylindre à refroidissement air/huile, simple arbre à cames en tête. Avec 349 cm3 il développe 20,2 chevaux pour un son typique. Il favorise le couple à bas et moyen régime avec 27 Nm à 4000 tr/min. Ce moteur répond bien sûr aux normes Euro5 et il est associé à une boîte cinq vitesses.

Plutôt sympathique à l’oeil, il est encastré dans une partie cycle classique. Avec le réservoir tout en rondeurs d’une contenance de 15 litres et un poids de 191 kg tous pleins faits, il ne faut pas s’attendre à battre des records. Mais ce n’est pas la vocation de la Meteor 350, qui se veut plutôt une moto utilitaire et plaisir tranquille avec une bonne autonomie. Il faut aussi souligner que la consommation est très basse et l’entretien limité au minimum.

Royal Enfield Meteor 350

Des versions hautes en couleur

La Meteor 350 est disponible en trois versions :

  • la Fireball jaune ou rouge et noir avec pots noirs et liseré de jantes assorti au réservoir ;
  • la Stellar Blue, Red ou Black avec sissy-bar, dosseret pour le passager, échappement chromé ;
  • la Supernova Brown ou Blue avec le sissy-bar, échappement chromé, supports de sacoches latérales et une petite bulle.


Pour les accessoires, Royal Enfield propose un catalogue avec 30 possibilités. Tous sont garantis trois ans, comme la moto. Tout peut être testé avant l’achat via le configurateur 3D de la marque. C’est bien fait et pratique.

La Royal Enfield Meteor 350 sera disponible à partir de 4 099 euros en version Fireball, 4 189 euros pour la Stellar et 4 279 euros pour la Supernova. Elle devrait arriver avec le printemps, en mars ou avril 2021. Cette moto semble en tout cas être un modèle idéal pour le charme, prendre son temps et même se faire plaisir hors du bitume !

 

Tags: moto