Les 5 conseils à connaître pour bien renégocier votre assurance auto

Aujourd’hui grâce à la loi Hamon, la renégociation de votre contrat d’assurance auto est plus facile. Découvrez toutes les astuces pour diminuer le montant de votre prime sans réduire vos garanties.

Quand renégocier son contrat d’assurance auto ?

La loi Hamon inscrite sous le numéro 2014-344 est entrée en vigueur le 1er janvier 2015. Elle permet à tous les propriétaires de résilier leur assurance auto et moto à n’importe quel moment. La seule condition exigée est d’attendre au moins un an après la date du début de contrat. L’instauration de cette loi offre nettement plus de flexibilité aux automobilistes pour pouvoir renégocier ou changer d’assurance. En effet, avant 2015, le changement d’assureur ou la négociation de votre prime d’assurance ne pouvait avoir lieu qu’à la date anniversaire. La loi Hamon s’applique également aux assurances habitation.

Calculez la prime d’assurance auto ou moto avec un simulateur

Aujourd’hui, il est possible grâce aux comparateurs d’assurance en ligne de déterminer la prime d’assurance proposée par les différentes compagnies du marché. La procédure est très rapide et surtout elle ne vous engage à rien. En quelques clics, vous indiquez des informations indispensables pour déterminer le montant de la prime d’assurance comme le modèle de la voiture, la date d’immatriculation ainsi que les garanties que vous souhaitez souscrire (tiers ou tous risques). Le simulateur va vous proposer en quelques minutes les tarifs pratiqués par différentes compagnies d’assurance comme un devis assurance auto MACIF. Si vous constatez un écart de prix important avec la prime que vous payez actuellement, vous pouvez contacter votre agence pour revoir le prix à la baisse. Durant votre entretien, n’hésitez pas à présenter à votre agent d’assurance le prix des contrats d’assurance auto disponibles sur le marché. Cette renégociation peut vous permettre de gagner quelques dizaines d’euros par an voire plus. Dans certains cas, votre assureur peut vous offrir des garanties supplémentaires comme un passage du « tiers » au « tiers étendu » sans surprime.

Gagner de l'argent grâce au dropshipping

Quels sont les arguments à avancer pour bien négocier ?

Certes, présenter les devis moins chers des concurrents est un plus pour une bonne négociation, mais pour obtenir un rabais plus conséquent, il peut être intéressant d’avancer des arguments tangibles. Par exemple, il est important d’indiquer le cas échéant l’absence d’accidents qui prouve votre bonne conduite. Un changement dans votre vie professionnelle ou personnelle peut également être un élément que votre assureur peut prendre en compte pour diminuer votre prime. Si vous êtes amenés à réduire le nombre de trajets effectués par an, il est préférable de souscrire une assurance auto au kilomètre, ainsi vous paierez une prime d’assurance proportionnellement à la distance totale parcourue. Plutôt que de revoir à la baisse le prix de l’assurance que vous devez chaque année à votre assureur, vous pouvez négocier la franchise en cas d’accident. De plus, une voiture neuve coûte plus chère en assurance qu’un véhicule d’occasion car elle est moins cotée à l’argus. Aussi au fil des années, la prime d’assurance doit être revue à la baisse. Vous pouvez également proposer le regroupement de vos différents contrats d’assurance auto et habitation chez la même compagnie d’assurance.

Que faire en cas de refus de votre compagnie d’assurance de baisser votre prime ?

En cas de refus, vous avez le droit de résilier votre contrat actuel et d’aller souscrire une police d’assurance auprès d’une société concurrente. Attention toutefois, il est important de respecter certaines procédures. Tout d’abord, la loi Hamon a défini un délai incompressible c’est-à-dire que la résiliation n’est possible qu’à l’expiration d’un délai d’un an à compter du début de la signature du contrat. De plus, vous devez adresser à votre assureur un courrier de résiliation en lettre recommandée (de préférence avec accusé de réception) au moins deux mois avant la date d’échéance de votre contrat d’assurance.