Citroën OLI : le futur de la mobilité illustré !

Copyright Arnaud TAQUET @ Continental Productions

Après notre essai de l’AMI Buggy, première « disruption » de Citroën sur le marché de la mobilité douce, le constructeur a dévoilé fin septembre un nouveau concept car, préfigurant la vision de Citroën pour les années à venir. Baptisé OLI, cet OVNI sur roues regorge de bonnes idées !

Des chiffres marquants

4 places, 1 tonne et 400 kilomètres d’autonomie ; voici résumé en 4 chiffres toute la philosophie d’Oli, avec en ligne de mire le fameux « less is more ».

L’enjeu pour le constructeur est de pouvoir proposer à une certaine échéance, des modèles plus légers, donc nécessitant de plus petites batteries pour offrir une autonomie correcte, à l’opposé des énormes SUV électriques dépassant parfois les 2,5t.

Tout a été pensé en ce sens, avec de nombreuses innovations pour ce laboratoire roulant. On peut citer par exemple le toit tout plat, fabriqué en… carton alvéolaire (avec une colle inédite) permettant de se mettre debout sur le toit sans l’abimer !

Copyright Arnaud TAQUET @ Continental Productions

Le capot, mais aussi les panneaux du coffre sont fait de la même matière, pour offrir un poids réduit au maximum, sans sacrifier les fonctionnalités. Dans le même esprit, la sellerie est simplifiée au maximum et a fait l’objet d’un très gros travail de design et d’ingénierie.

Les 2 occupants avant sont accueillis par des sièges à dossier en maille composé de 3 parties uniquement, offrant confort et surtout légèreté, ainsi qu’une durabilité importante. A l’arrière, l’idée est la même, avec deux sièges individuels pour cette stricte 4 places.

Copyright Arnaud TAQUET @ Continental Productions

Le constructeur annonce une autonomie de 400 km et surtout une consommation de 10 kWh aux 100 km avec une batterie de « seulement » 40 kWh. La vitesse maximale est limitée à 110 km/h pour rester dans la plage d’efficacité du moteur et l’Oli offre une capacité de recharge de 20 à 80 % en seulement 23 minutes.

Un design très affirmé

Avec ses faux airs de mini-Hummer, son pare-brise totalement vertical et son coffre modulable, Oli ne passe pas inaperçu et propose une partition très différente de ce que Citroën a l’habitude de nous offrir.

Copyright Arnaud TAQUET @ Continental Productions

L’intérieur est très coloré et très épuré, et on retrouve un peu l’esprit « AMI » en plus abouti. Votre smartphone devient l’ordinateur de bord (les éléments essentiels restent repris sur un petit écran central), les hauts parleurs sont incarnés par 2 enceintes Bluetooth amovibles, le plancher est plat, les vitres simplifiées au maximum.

Le tableau de bord, mais aussi les contreportes de l’Oli sont épurées, toujours dans un souci de gain de poids, mais aussi de durabilité, avec ces fameux 1000 kg max (le poids d’une micro-citadine aujourd’hui) en ligne de mire.

Copyright Arnaud TAQUET @ Continental Productions

Toujours comme l’AMI, de nombreuses pièces sont remplaçables en quelques clicks et identiques, comme les pare-chocs avant et arrière, dans un souci d’économie et de facilité d’entretien.

Un concept qui veut s’inscrire dans le temps

Oli, c’est aussi l’occasion pour Citroën de chercher à repenser le cycle de vie de ses produits. Avec des offres toujours plus tournées vers la location (courte ou longue durée), ou les objets de mobilité deviennent des services et ne sont plus forcément possédés par des utilisateurs, pour rester immobile 95% du temps ensuite.

Copyright Maison Vignaux @ Continental Productions

Le « mobility as a service » s’inscrit dans l’air du temps et préfigure ce que sera sans doute le futur de l’automobile, mais aussi des autres types de mobilités « douces », via le partage, la location, la mise à disposition, etc.

Il y a également chez le constructeur une volonté de mieux suivre ses modèles, pour proposer ensuite, au delà des mises à jours logicielles classiques, les possibilités de prolonger la vie de ses futurs modèles, avec des mises à jour physiques (nouvelle batterie, remplacement d’éléments facilités), pour prolonger la vie de ses véhicules, et lutter contre l’obsolescence dans un marché automobile qui va de plus en plus vite.

Un nouveau logo pour Citroën

La présentation d’OLI a été précédée quelques jours avant par le nouveau logo dévoilé par le constructeur français, inspiré du logo originel de 1919 avec toujours ses deux chevons superposés.

Copyright Arnaud TAQUET @ Continental Productions

Ce logo, qui orne fièrement le capot de l’OLI définit la nouvelle identité de la marque, avec également de nouvelles couleurs et sera adoptée progressivement pour tous les nouveaux modèles.

Est-ce qu’Oli ne restera qu’un concept ?

Très souvent, lorsqu’un constructeur dévoile un concept car, c’est une débauche de technologie, de pièces hors de prix et surtout, une vision qui semble souvent très lointaine. Ici, Oli parait presque réelle, et on serait tentés d’espérer une mise en production (modulo quelques modifications mineures) pour ce concept-car.

Copyright Arnaud TAQUET @ Continental Productions

A défaut d’annonce en ce sens, les équipes de Citroën ont insisté sur la réalité des apports du concept car aux futurs modèles, qui se présente comme une vraie boite à idées pour les designers maison. Au delà du logo et de nombreuses bonnes idées, c’est par exemple la signature lumineuse qui sera reprise en partie sur les prochaines productions ; et d’autres surprises devraient nous attendre dans les mois à venir de la part de Citroën !

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.