Ce constructeur allemand n’abandonne pas la partie en Europe et investit gros sur les moteurs thermiques

Dans un mouvement qui a surpris de nombreux observateurs de l’industrie automobile, Volkswagen a annoncé un réinvestissement majeur dans les moteurs thermiques en Europe. Arno Antlitz, directeur financier de Volkswagen, a déclaré : « L’avenir est électrique, mais le passé n’est pas révolu ».

Cette déclaration souligne l’approche équilibrée de la marque allemande, qui vise à maintenir la compétitivité de ses véhicules à combustion (ICE) tout en accélérant le développement des technologies électriques​​.

Retaper une vieille voiture est un rêve caressé par de nombreux passionnés de l'univers automobile. Ne nous voilons pas la face, il s'agit là bien souvent d'une tâche titanesque. Mais ne boudons pas ...Lire la suite

Contexte réglementaire et dérogations

Cette décision intervient alors que l’Union européenne s’apprête à interdire les ventes de voitures neuves équipées de moteurs thermiques à partir de 2035. Cependant, l’Allemagne a obtenu une dérogation permettant l’utilisation de carburants synthétiques après cette date.

Ces carburants, produits à partir de CO2 industriel, pourraient permettre aux moteurs thermiques de fonctionner tout en étant neutres en carbone, prolongeant ainsi leur pertinence​​.

Un investissement massif

Volkswagen a alloué 60 milliards d’euros à ce projet, soit un tiers de son plan d’investissement de 180 milliards d’euros pour les cinq prochaines années. Cet investissement massif couvre non seulement le développement de nouveaux moteurs thermiques essence et diesel, mais aussi l’intégration de technologies hybrides (FHEV et PHEV).

Les véhicules hybrides rechargeables, qui combinent un moteur thermique et une motorisation électrique, sont au cœur de cette stratégie. Ces véhicules devraient permettre à Volkswagen de répondre aux exigences environnementales tout en offrant des options de transition pour les consommateurs​​.

Espoir d’un assouplissement de la réglementation

Comme d’autres constructeurs automobiles, Volkswagen espère un assouplissement des régulations prévues pour 2035. Les discussions actuelles entre l’Allemagne et la Commission européenne sur les carburants synthétiques montrent que certains pays membres cherchent à maintenir une certaine flexibilité dans la transition énergétique.

Volkswagen soutient cette approche, estimant que les carburants synthétiques pourraient offrir une solution viable pour réduire les émissions sans renoncer complètement aux moteurs thermiques​.

Réactions de la communauté

Les investissements de Volkswagen dans les moteurs thermiques et les technologies hybrides ont suscité diverses réactions. Les partisans de l’électrification totale voient cela comme un pas en arrière, tandis que d’autres saluent la prudence de la marque face aux incertitudes technologiques et économiques, et la réalité du marché de l’électrique qui plafonne en Europe.

La Commission européenne, bien que déterminée à réduire les émissions de CO2, a montré une certaine ouverture aux discussions sur les carburants alternatifs, ce qui pourrait influencer d’autres constructeurs à adopter des stratégies similaires​​.

Perspectives futures

La décision de Volkswagen de réinvestir dans les moteurs thermiques tout en développant des technologies hybrides montre une volonté de naviguer prudemment à travers la transition énergétique et parait logique compte tenu des tendance du marché.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Ce double investissement pourrait permettre à la marque de rester compétitive tout en se préparant à un avenir potentiellement dominé par les technologies électriques. Les développements autour des carburants synthétiques seront cruciaux pour déterminer si cette stratégie hybride sera couronnée de succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *