Cochonou vs Krys : battle royale sur le Tour de France 2018

Une étape dans la caravane du Tour entre Bourg Saint-Maurice et l'Alpe d'Huez

--- Le ---

En 2018 encore, les coureurs cyclistes du Tour de France ont été précédés par les chars de la caravane publicitaire. Et cette année encore, on y était !

Cochonou vs Krys : battle royale sur le Tour de France 2018
LB ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com
[Google+]

La caravane publicitaire du Tour de France et moi, c'est une grande histoire d'amour. Depuis 2016, notamment, et une étape entre Albertville et Saint-Gervais Mont-Blanc. Cette année-là, j'ai pu suivre pour la première fois une étape à bord de l'un des chars de la caravane. Ou plutôt d'une limousine : la "grande" 2CV Cochonou.

En 2017, c'est le sac de farine du char St-Michel qui m'attendait entre Nantua et Chambéry, pour une étape alpestre sans le moindre moment de plat. Alors, puisque "jamais 2 sans 3", j'ai retrouvé la caravane du Tour une troisième fois en cet été 2018. Et pour le coup, j'ai convié Audrey sur la ligne de départ de la 12ème étape, entre Bourg-Saint-Maurice et l'Alpe d'Huez. Au programme : des cols mythiques (la Madeleine, la Croix de Fer et donc les 21 virages de l'Alpe d'Huez) et une authentique "battle de caravane" entre les saucissons Cochonou et les opticiens Krys. Alors, qui sont les meilleurs ambianceurs du Tour de France ?


Chars vs Deuche : deux styles, deux ambiances

En 2018, Cochonou célèbre officiellement ses 20 ans de présence sur le Tour de France et se vante d'être la "caravane préférée du public". 27 caravaniers sont de la partie, à bord de 7 véhicules, dont l'iconique 2CV limousine à carreaux vichy, à bord de laquelle Audrey prend place. Tout au long des 3 semaines du Tour, les équipes Cochonou auront distribué pas moins de 545 000 sachets de mini-saucissons, 111 000 bobs et 5000 sacs cabas.

Du côté de chez Krys, on a aussi son lot de goodies : 500 000 bobs, 10 000 ponchos et 5000 drapeaux. Sans oublier quelques milliers de paires de lunettes de soleil géantes sur les lignes de départ et d'arrivée. Bref, une panoplie complète pour faire la fête sur les routes, tant sous le soleil qu'en cas de pluie !
Ici, en revanche, pas de voiture mythique, mais un cabriolet rigolo (une Mini avec un cycliste XXL) et 3 chars permettant aux opticiens de revendiquer leurs origines "made in France".

Krys met le feu sur la ligne de départ

Avant le départ, y a pas photo : Krys met le feu à la caravane publicitaire. Et pour cause : Hugues en est l'animateur officiel et chauffe tous les caravaniers avec du bon son et des chorégraphies qui donnent la pêche ! En quelques minutes, le parking technique est transformé en dancefloor géant. Non loin de là, c'est Paulo qui, sur son Segway, distribue ses objets collector et réveille le public.

Alors, on fait moins les malins, hein, chez Cochonou ?

Le "p'tit bout de chez nous" a la cote

Au bord des routes, le public est en ébullition. Comme chaque année, les spectateurs sont prêts à tout pour faire le plein de goodies. Et à ce petit jeu, chacun sa stratégie : le déguisement improbable, le déhanché plus ou moins sexy, les objets qu'on cache vite dans le tee-shirt pour en avoir encore plus, ou encore la tente grande ouverte et le filet à papillons pour réceptionner lesdits objets.

Les nombreux campings-cars garés sur les bas-côtés affichent aussi la couleur. Et force est de constater que les pancartes et drapeaux à l'effigie de Cochonou sont les plus nombreux. Sans parler de l'hystérie déclenchée par le passage des Deudeuches, comme le relate Audrey dans son article publié ici.

Alors, on fait moins les malins, hein, chez Krys ?

A l'école des fans de la Caravane

Après 175,5 kilomètres d'étape entre Bourg-Saint-Maurice et l'Alpe d'Huez, j'ai pu constater que la caravane du Tour de France était toujours un événement très prisé par le public. Que l'on aime le vélo ou non, ce défilé coloré a le don de déchaîner les passions. Et tant pis pour les grincheux qui crient au matraquage publicitaire : la caravane reste un défilé gratuit et populaire, à l'image de la compétition qu'elle représente.

Au final, je ne retiendrai donc aucun vainqueur de cette "battle des caravanes". Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Suivre une étape du Tour de France dans la caravane, c'est avant tout profiter d'un spectacle convivial et admirer des paysages à couper le souffle. Et à ce titre, le sommet du col de la Croix de Fer, à 2067 m d'altitude, restera comme l'un des plus beaux moments de cette journée !

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : velo
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS