Oscars 2009 : Slumdog Millionaire reçu 8 sur 10

On attendait le raz-de-marée « L’étrange histoire de Benjamin Button ». C’est finalement le tsunami « Slumdog Millionaire » qui a tout balayé sur son passage, dimanche, lors de la 81ème cérémonie des Oscars à Los Angeles.

« Slumdog Millionaire » : 8 – « Benjamin Button » : 3
Le film de Danny Boyle a en effet été récompensé de 8 statuettes, alors qu’il était nommé dans 10 catégories. « Slumdog millionaire » a ainsi reçu l’Oscar tant convoité du meilleur film et a permis à Danny Boyle de recevoir le non moins prestigieux Oscar du meilleur réalisateur. « Slumdog Millionaire » a en outre raflé les trophées du scénario adapté, de la photographie, du montage et du mixage sonore. La musique et la chanson originales du film ont valu deux statuettes au compositeur indien A.R. Rahman.
Alors, forcément, les autres films en compétition doivent se contenter des miettes… A commencer par « L’étrange histoire de Benjamin Button », qui repart avec trois Oscars techniques, ceux de la direction artistique, des effets visuels et du maquillage.

Kate Winslet et Sean Penn à l’honneur
Parmi les autres récompenses, l’Oscar de meilleure actrice est revenu à Kate Winslet pour son rôle d’ancienne gardienne de camp nazi dans « Le Liseur » alors que l’interprétation de Sean Penn lui a permis de décrocher, pour la deuxième fois de sa carrière, l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation de Harvey Milk, politicien pionnier des droits des homosexuels aux Etats-Unis.
Enfin, le clan français repart bredouille, la Palme d’or 2008 « Entre les murs », le court-métrage d’animation « Oktapodi », le court-métrage « Manon sur le bitume » et la BO d’Alexandre Desplat pour « L’étrange histoire de Benjamin Button ayant dû s’incliner face à la concurrence. Le cinéma français peut se consoler avec l’Oscar du documentaire, remis à « Man On Wire », qui relate l’exploit d’un funambule français ayant marché entre les tours du World Trade Center en 1974.

Partager