Steven Spielberg : Classement des 10 meilleurs films de ce maitre du cinéma

Faut-il vraiment présenter Steven Spielberg ? En près de 50 ans de carrière, il est devenu l’un des réalisateurs les plus célèbres et influents de l’histoire du cinéma.

10. Le Terminal (2004)

Réalisé en 2004, Le Terminal met à l’honneur l’un des acteurs fétiches de Spielberg (et de tout Hollywood, en fait), Tom Hanks. Il y interprète un immigrant venu d’un pays fictif d’Europe de l’Est, Viktor Navorski, qui se retrouve coincé dans un aéroport américain après que son pays d’origine a subi un coup d’État. Navorski se retrouve alors apatride et contraint de vivre au sein de l’aéroport.

Dans un monde où le numérique occupe une place prépondérante et où les nouvelles technologies remportent un succès indéniable, on pourrait croire que les formats traditionnels tels que les vinyles et...Lire la suite

Plus qu’une simple comédie, Le Terminal permet d’aborder des thèmes plus profonds, notamment ceux de l’immigration et du sentiment d’appartenance, très chers à Spielberg. Rappelons que le film est inspiré d’une histoire vraie, celle de Mehran Karimi Nasseri, un réfugié iranien décédé dans l’aéroport de Roissy, fin 2022.

9. Hook ou la Revanche du capitaine Crochet (1991)

Steven Spielberg a su conserver son âme d’enfant et plusieurs oeuvres sont là pour en témoigner (notamment Les Aventures de Tintin et Le Bon Gros Géant, absents de ce top 10).

En 1991, le réalisateur choisit de revisiter le mythe de Peter Pan, avec Hook, un film spectaculaire porté par Robin Williams, Dustin Hoffman et Julia Roberts. Dans cette version modernisée, le regretté Robin Williams campe Peter Banning, un avocat d’affaires qui doit retrouver son esprit d’enfant et affronter son ennemi juré, le capitaine Crochet, interprété par Dustin Hoffman, pour sauver ses enfants kidnappés.

Relativement critiqué à sa sortie, Hook a fini par devenir un classique pour de nombreuses personnes. Outre son casting, ses effets spéciaux restent impressionnants pour l’époque et la bande originale de John Williams est, comme souvent, mémorable.

8. Empire du Soleil (1987)

Basé sur le roman semi-autobiographique de J.G. Ballard, Empire du Soleil suit la vie d’un jeune garçon britannique nommé Jim Graham, qui se retrouve coincé dans un camp de prisonniers de guerre japonais pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le film dresse un récit poignant de la guerre et de ses effets sur les individus, avec des performances exceptionnelles de la part de Christian Bale (pour sa première apparition à l’écran) et de John Malkovich.

Spielberg réussit à capturer avec brio l’atmosphère de l’époque, créant une ambiance à la fois sombre et poétique. Malgré ses 6 nominations aux Oscars, Empire du Soleil n’a récolté aucune statuette…

Meilleurs films de Steven Spielberg - Empire du Soleil

7. La Couleur Pourpre (1985)

En 1985, Spielberg adapte le roman éponyme d’Alice Walker et met en vedette Whoopi Goldberg et Oprah Winfrey dans leurs premiers rôles importants au cinéma.

L’histoire se déroule en Géorgie au début du 20e siècle et suit la vie difficile de Celie (Whoopi Goldberg), une jeune femme noire pauvre, qui doit faire face à la violence et l’oppression de la société raciste et sexiste de l’époque. Après avoir été séparée de sa sœur, elle est mariée de force à un homme cruel, mais sa rencontre avec la chanteuse Shug Avery (Margaret Avery) va changer sa vie.

S’il est acclamé pour sa représentation honnête et déchirante de la vie des femmes afro-américaines dans le sud des États-Unis à cette époque, le film est aussi jugé trop mélodramatique. Surtout, certains reprochent au cinéaste sa perspective trop américaine sur le racisme, négligeant les expériences et les perspectives de personnes noires en dehors des États-Unis.

6. Cheval de Guerre (2011)

Steven Spielberg a souvent traité la Seconde Guerre mondiale au cinéma. Mais en 2011, c’est vers le premier grand conflit du 20e siècle qu’il se tourne, avec Cheval de Guerre.

Adapté du roman éponyme de Michael Morpurgo, il met en vedette Jeremy Irvine dans le rôle principal. Celui-ci interprète un jeune homme nommé Albert qui développe une relation profonde avec son cheval, Joey, avant que celui-ci ne soit vendu à l’armée britannique pour être utilisé pendant la Première Guerre mondiale.

Là encore, la représentation émotionnelle et poignante de l’impact de la guerre sur les individus, à la fois humains et animaux, a été saluée à la sortie du film. Mais là encore, les critiques ont reproché à Spielberg un certain manque de subtilité et un trop grand sentimentalisme. Cheval de Guerre fait donc partie de ces oeuvres qui ne font pas l’unanimité, mais qui méritent d’être vues attentivement.

Meilleurs films de Steven Spielberg - Cheval de Guerre

5. Indiana Jones et le Temple maudit (1984)

On sait ce que vous allez dire : Le Temple Maudit est souvent considéré comme le moins bon de la trilogie originale d’Indiana Jones (on jettera un voile pudique sur le Crâne de Cristal).

Trois ans après Les Aventuriers de l’arche perdue (1981), ce deuxième volet suit l’ami Indy dans sa quête pour récupérer une pierre sacrée volée dans un village indien. Avec l’aide de la chanteuse Willie Scott (Kate Capshaw) et du jeune assistant Short Round (Ke Huy Quan), le plus célèbre des archéologues doit affronter de multiples obstacles et ennemis pour atteindre son objectif. Classique, certes, mais toujours spectaculaire !

Cinq ans après Le Temple maudit, Steven Spielberg bouclera sa trilogie avec La Dernière Croisade, en 1989. On a tendance à penser qu’il aurait dû en rester là… même si on apprécie toujours de voir Harrison Ford manier le fouet.

4. Jurassic Park (1993)

On reste dans la catégorie des « presque-trilogies » avec ce long-métrage qui aura fait frémir de nombreux spectateurs. Dans Jurassic Park, Spielberg réalise aussi le rêve de nombreux scientifiques en faisant renaître les dinosaures.

Outre le joli casting (le trio Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum), ce sont évidemment les effets spéciaux du film qui auront marqué les esprits. Plus de 30 ans après sa sortie, les raptors et brontosaures de Jurassic Park continuent à nous donner des sueurs froides et on ne peut pas s’empêcher de repenser à ce pauvre mouton livré en pâture au T-Rex.

Alors, tant pis pour la crédibilité de certaines scènes, Jurassic Park est un blockbuster à l’ancienne que l’on prend toujours beaucoup de plaisir à revoir. Bien plus que les récents Jurassic World

3. Les Dents de la Mer (1975)

Des dinosaures aux requins, il n’y a qu’un pas. Enfin, presque ! 18 ans avant le parc d’attractions d’un milliardaire excentrique, c’est au large de New York, sur les plages d’Amity Island, qu’un requin blanc terrorise la population locale.

Basé sur le roman de Peter Benchley, Les Dents de la Mer (Jaws en VO) met en vedette Roy Scheider, Robert Shaw et Richard Dreyfuss et suit le shérif Martin Brody qui tente de protéger les habitants d’une petite ville côtière des attaques d’un grand requin blanc.

Plus que le réalisme du requin (avec nos yeux de 2024), c’est bien la musique iconique de John Williams qui a contribué à traumatiser des générations de spectateurs !

Meilleurs films de Steven Spielberg - Les Dents de la Mer

2. E.T. l’extra-terrestre (1982)

A quoi reconnaît-on un film culte ? Aux images qu’il a imprimées dans notre rétine, aux citations dont on se souvient instantanément, à sa musique… Entre la phrase « E.T. téléphone maison », l’ombre du vélo qui vole devant la Lune et la BO de John Williams (encore !), ce film de Spielberg remplit tous les critères !

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu (sacrilège !), E.T. nous permet de faire la connaissance d’Elliott, qui rencontre un extraterrestre perdu sur Terre et tente de l’aider à rentrer chez lui. A sa sortie en 1982, le film est salué pour son message émotionnel puissant sur l’amitié et la famille, ainsi que pour la performance mémorable de l’acteur enfant Henry Thomas.

Et si le Gandhi de Richard Attenborough avait tout raflé ou presque, E.T. l’extra-terrestre s’est tout de même vu décerner 4 statuettes lors de la cérémonie des Oscars 1983 : meilleure musique originale, meilleur son, meilleur mixage et meilleurs effets spéciaux.

1. La Liste de Schindler (1993)

Considéré comme l’un des meilleurs films de l’histoire du cinéma, La Liste de Schindler figure « évidemment » à la première place de ce classement des meilleures oeuvres de Steven Spielberg.

Le film est basé sur l’histoire vraie d’Oskar Schindler, un homme d’affaires allemand qui a sauvé la vie de plus de mille Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Couronné par sept Oscars, dont celui du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario adapté, ce long-métrage est considéré comme l’un des films les plus importants et les plus émouvants jamais réalisés sur la Shoah. Et les performances de Liam Neeson et Ralph Fiennes sont tout simplement magistrales…

Et The Fabelmans dans tout ça ?

Impossible de résumer la carrière de Steven Spielberg en 10 films ! Certains d’entre vous auront ainsi pu remarquer l’absence d’oeuvres telles que Il Faut Sauver le Soldat Ryan, Munich ou Rencontres du Troisième Type. Et si certains pensaient que le cinéaste était sur le déclin, la sortie de The Fabelmans, tend à prouver que Spielberg n’a rien perdu de son génie et de sa poésie.

Pensé comme un récit semi-autobiographique, le film raconte l’histoire d’une famille de classe moyenne (les Fabelman, donc) dans les années 1950-60 à Phoenix, en Arizona, vue à travers les yeux du jeune Sammy, incarnation plus ou moins fictive de Spielberg himself. Michelle Williams, Paul Dano et Seth Rogen forment un trio remarquable autour du jeune Gabriel LaBelle.

Unanimement salué par la presse, très apprécié par le public (malgré des chiffres de fréquentation moyens), The Fabelmans est en tête des nominations pour la cérémonie des Oscars 2023, en lice dans 7 catégories. Et s’il est peut-être trop tôt pour se prononcer, on peut penser que ce long-métrage aura un jour sa place dans le top 10 des meilleurs films de Steven Spielberg.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Gabriel LaBelle et Steven Spielberg sur le tournage de The Fabelmans / © Universal Pictures International
Gabriel LaBelle et Steven Spielberg sur le tournage de The Fabelmans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *