RelaxNews
Il y a 7 ans

Une nouvelle boisson aphrodisiaque au nom de… DSK !

Sans alcool, la fête est plus folle !

« Depuis l'Antiquité, le safran est connu pour ses nombreuses vertus. Il est antidépresseur, a la réputation d'apporter gaieté et sagesse, soigne le foie, abaisse la pression artérielle, stimule la respiration, et on lui confère des qualités d'aphrodisiaque féminin », explique à l'AFP Stéphane Briault, concepteur de cette boisson « naturelle, pasteurisée, sans colorant ni conservateur » avec Patrice Guillard, producteur de safran dans le Cher.

« L'idée première était de commercialiser du safran dans un soda, puis s'est ensuite posée la question de la base de fruit. Le kiwi a des vertus intéressantes, il est un antioxydant. Restait ensuite la question du nom », raconte M. Briault.

Fallait-il oser ou pas ?

« +Safran drink+ n'étant pas très vendeur, on a pensé à +Drink safran kiwi+ qui faisait +DSK+. On s'est demandé si on osait ou pas, puis on s'est dit que les gens s'en souviendraient plus facilement », ajoute-t-il.
Vingt-deux noms d'entreprises comportant l'acronyme DSK sont déposés à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI).

La cible des concepteurs de DSK est « la clientèle branchée, le monde de la nuit » pour mélanger notamment la boisson pétillante aux alcools forts. M. Briault assure avoir lui-même constaté que le safran permet d'atténuer les effets néfastes de l'alcool.

DSK à la conquête des nuits parisiennes et tropéziennes

Elaboré et conçu dans la Creuse, avec notamment 90% de safran cultivé dans le département, ce nouveau soft drink a été lancé officiellement il y a quelques jours à Guéret, comme l'a rapporté France Bleu Creuse. 10 000 bouteilles de DSK ont été préparées pour démarcher cet été des établissements de nuit parisiens et de la Côte d'Azur.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error