Super Mario dans la vraie vie : un Parkour surprenant

C’est en mode Parkour que Mario et Luigi, les célèbres personnages du jeu vidéo Super Mario ont décidé de se réincarner dans le monde réel.

Quand Mario et Luigi partent à l’assaut de la ville

Il s’agit en réalité d’une parodie du jeu vidéo mise en scène par deux sportifs qui surfent sur le succès de la discipline PK pour créer le buzz sur la Toile.

À la découverte des frères Super Mario dans la vraie vie

Le cinéma est un art qui a le pouvoir de nous transporter dans des mondes différents, de nous faire ressentir une gamme d'émotions et de nous faire réfléchir à des questions profondes. Depuis l'a...Lire la suite

Dans la vie de tous les jours, Christian Russell, alias Mario, et Ronnie Shalvis, qui joue Luigi, sont des athlètes de haut niveau amateurs de Parkour. À l’écran comme à la ville, les deux personnages poursuivent le même objectif : amasser le maximum d’or, et comme à l’accoutumée, de multiples obstacles se dressent sur leur chemin.

Dans cette interprétation ponctuée d’humour et d’action, tous les décors du jeu Super Mario ont été recréés. Pièces d’or, champignons, briques, tout est pensé pour un rendu plus vrai que nature.

Un Parkour étonnant

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, le PK, abréviation de Parkour, est une discipline acrobatique qui se veut représentative de l’art du déplacement. Le phénomène a pris naissance autour des années 1990 et a progressivement pris de l’ampleur notamment avec l’essor d’Internet.

À l’instar de l’aventure des Super Mario Bros, des centaines de vidéos retraçant les acrobaties des adeptes du Parkour font régulièrement écho sur internet. Le Parkour se pratique en milieu urbain et consiste dans l’ensemble à se déplacer de la manière la plus acrobatique possible pour se rendre d’un emplacement désigné à un autre.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Les adeptes de la discipline usent de toutes les infrastructures disponibles pour réaliser des figures toujours plus innovantes et créatives.