A quoi bon mettre en scène ses voyages en Vlog ?

Quand Alex Vizeo et Loris Monteux nous expliquent l'utilité des blogueurs voyage

--- Le ---

Les blogueurs voyage sont de plus en plus nombreux. Si cette activité fait rêver, trop d'hommes s'en font une fausse image. Et si l'on clarifiait tout ça ?

A quoi bon mettre en scène ses voyages en Vlog ?
Alex et Loris en voyage ©
Jérémy Kohlmann

Social Media Strategist | jkohlmann.fr [Google+]

Je connais Loris et le suis dans ses merveilleuses aventures vidéo depuis quelque temps maintenant, presque 2 ans, je crois. En ce qui concerne Alex, c’est Antoine, mon ancien stagiaire, qui me l'a fait découvrir. On n’a jamais fini d’apprendre des autres.

Quand, avec la rédaction de Masculin, on a choisi de préparer un sujet sur les vloggeurs voyage, j’ai immédiatement pensé à eux. Ils avaient déjà fait un sujet ensemble, il fallait qu’ils soient présents et en même temps dans cette interview ! Ce qu’ils partagent, c’est plus que du voyage, c’est de la passion. Ils ont eu la gentillesse et ils ont pris un peu de leur temps, pour partager cette passion avec nous ! On y va !

Hello Alex, hello Loris ! Merci d'être avec nous aujourd'hui pour les lecteurs de Masculin.com ! Pour commencer, pouvez-vous nous parler un peu respectivement de vous et votre parcours ? L'un veut présenter l'autre ?
Loris : Hello, très original de se présenter mutuellement, comme ça, je vais pouvoir inventer une vie à mon pote Alex Vizeo et dire qu’il fut le premier homme à marcher sur Mars avant de devenir influenceur dans le voyage.
Plus sérieusement, Alex, tout comme moi, est issu du monde de l’entreprise, ancien directeur de clientèle chez Voyages SNCF.

C’est en 2010 qu’il crée son blog voyage Vizeo.net alors qu’il réalise son rêve : faire le tour du monde. D’ailleurs, 1 an après, il remporte l’Award du meilleur blog voyage aux Golden Blog Awards. Aujourd’hui, il vit de sa passion : partager son expérience, passionner à son tour et donner aux gens l’envie de voyager. Aujourd’hui, je suis fier de le compter parmi mes amis… c’est beau, non?

Alex : Loris est le genre de personne que l’on veut avoir comme ami. Il est toujours de bonne humeur, il se plie en quatre pour ses proches, il est généreux, bosseur et bourré de talent. Pour couronner le tout, c’est un grand voyageur.

En plus, il a un parcours très inspirant. Il a fait des études d’ingénieur en Génie Civil et une fois diplômé, il s’est dit  : "arf, non, ça me soule, j’ai pas envie d’une vie où je travaille 80h par semaine pour quelque chose qui ne me fait pas vibrer." Il a donc décidé de créer sa boîte de production vidéo, UniProd, alors qu’il avait touché à sa première caméra à peine 2 ans plus tôt : une GoPro.
 
Depuis, il a produit des vidéos pour des influenceurs Fitness, Amazon, Tom Tom, Microsoft et beaucoup aussi en collaboration avec moi aux quatre coins du monde.


Aujourd'hui, on voit partout des blogueurs voyage et c'est devenu un mot fourre-tout, donc c'est génial d'avoir l'avis du vidéaste et du vlogger ! Loris, comment en es-tu arrivé à faire surtout de la vidéo voyage, et comment vous vous êtes rencontrés avec Alex ?
Loris : Tu as raison, aujourd’hui, "blogueur voyage" est devenu un peu la désignation tendance. Forcément, ce métier fait rêver, sauf que trop de personnes se lancent pour de mauvaises raisons, comme avoir des séjours gratuits ou toucher au top 3 des domaines les plus consultés (voyage, food, lifestyle).
Alex en est un parfait contre-exemple, montrant qu’être blogueur ou influenceur, c’est un métier/activité que l’on doit exercer avant tout avec passion.

La vidéo de voyage représente aujourd’hui un tiers de mon activité, mais c’est surtout via le voyage que tout à commencé. Il y a un peu plus de 3 ans, je réalisais mon stage à l’étranger en école d’ingénieur, et pour cela j’ai choisi avec 2 amis de partir faire de l’humanitaire à Bali 4 mois.
Forcément, pour moi, c’était la première fois que je partais aussi longtemps et aussi loin, et les avant-goûts des paysages que j’allais voir m’ont fait acheter une GoPro, comme n'importe quel touriste.
 
En rentrant en France, je me suis retrouvé avec tout un tas de rushs vidéo et la première chose qui m’est venue en tête, c’est d’essayer d’en faire un montage : mon premier. Suite à cette vidéo, voyageant de temps en temps pour le plaisir, j’avais pour coutume de revenir avec comme souvenir un montage vidéo.

Deux ans plus tard, je suis parti au Népal, défrayé par un organisme humanitaire pour promouvoir le tourisme dans la vallée de Katmandou suite aux violents tremblements de terre. La suite, ce fut avec Alex, après notre rencontre et notre voyage en Iran, qui laissa place à de nombreuses et incroyables collaborations en 2017.

Alex : Je rejoins Loris, blogueur voyage est un métier qui fait rêver et donc qui attire aussi les personnes faussement bien intentionnées. C’est plus une envie du type "attends, mais moi aussi je veux voyager tout le temps et qu’on me paie mes voyages !" que "comment je peux aider les gens à pratiquer la même passion que moi et qu’ils puissent s’épanouir avec ?"
 
Il faut bien comprendre que les marques n'en ont rien à f*** de mes vacances ou mes petites envies de voyage. Je les intéresse parce que j’ai une communauté qui me suit. Et pour avoir une communauté, il faut, selon moi, apporter de la valeur ajoutée.

Pour ce qui est de notre rencontre, ça s’est fait de façon assez marrante via les réseaux sociaux.
Je répondais à des messages sur mon Snapchat et je suis ensuite allé regarder mon FB. Là, je vois une vidéo sur le Cantal qui attire mon attention. Je m’aperçois au bout de quelques secondes que le nom du créateur de la vidéo est le même avec qui j’étais en train d’échanger des messages sur Snapchat.

Je lui dis "c’est toi qui a fait la vidéo sur le Cantal ?", il me dit "oui, c’est moi". Je lui dis "viens, on va boire un verre !" Et le soir même, on refaisait le monde autour de quelques pintes. Quelques mois plus tard on partait ensemble voyager en Iran.


Loris et Alex, blogueurs voyage


Alex et Loris ont voyagé ensemble en Iran


Alex, qu'est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ? Produire le contenu, prendre la parole et partager, ou bien c'est vraiment la découverte des cultures, des pays et le voyage en lui-même qui t'anime ?
C'est une excellente question que l'on ne me pose jamais ! Ce que je préfère, c'est prendre la parole et partager mon expérience, donner des bons conseils et de bonnes astuces à la communauté des voyageurs. Loris pourra le confirmer, j'adore parler ! Alors autant que ce soit utile en vidéo :)

La production de contenu est également devenue quelque chose de très important pour moi. De la même façon qu'un musicien ou qu'un artiste, aucun athlète n'a besoin de pratiquer et de créer tous les jours. Mais même si c'est du contenu digital, créer est devenu pour moi un besoin. Je trouve ça très stimulant de devoir en permanence réfléchir à de nouvelles choses, à de nouvelles façons de partager l'information, de la montrer et de la rendre intéressante.

Cette question est pour vous deux. Qu'est-ce qui fait, selon vous, qu'un contenu est meilleur qu'un autre en termes de voyage ? Comment on se démarque ?
Loris : Il n’y a pas de contenus meilleurs que d’autres en termes de voyage, juste un contenu adapté et donc "le meilleur" pour chaque personne. Que ce soit le visuel, la musique, le pays visité, chacun aura un avis différent.

Alex : La vraie problématique, c’est qu’aujourd’hui, si on veut vraiment s’adapter aux gens et à leur consommation media, il faut d’abord adapter son contenu aux différents réseaux sociaux. Chacun a des guidelines différentes (ce que je ne fais pas toujours par manque de temps).

Pour ce qui est du contenu en lui-même, l’authenticité et l’émotion est ce que recherchent les gens. Tout le monde a maintenant un radar naturel à pub. On préfère voir à la place quelqu’un qu’on aime bien, vivre une expérience sympa dans l’univers d’une marque.

Internet est maintenant saturé de vidéos de voyage. Alex, y a-t-il encore de la place pour de nouveaux venus d'après toi ?
BIEN SÛR QUE OUI ! Malheureusement pour moi, je n’ai pas encore trouvé la bonne façon de transmettre ma passion du voyage pour que cela plaise à un large public (et pas seulement aux passionnés de voyage).

Ensemble, vous avez visité l'Iran, ce n'est pas commun et les vidéos étaient folles. Loris, pourquoi avoir choisi cette destination avec Alex, et comment avez-vous fait pour nous la partager avec un regard aussi neutre ?
Loris : En février 2017, on avait un creux de 2 semaines avec Alex, on a décidé de se prendre un peu de temps pour partir voyager pour nous. J’avais envie d’aller en Iran depuis un petit bout de temps, Alex aussi, je crois que le soir même les billets étaient réservés…
L’Iran est un pays extraordinaire, je vais laisser Alex expliquer la raison principale de ce voyage, outre le fait d'en prendre plein les yeux.

Alex : J’adore aller dans des pays pour aller casser les stéréotypes médiatiques qui leur collent à la peau. Tellement de voyageurs m’avaient recommandé l’Iran pour la gentillesse de sa population que ça m’a donné envie d’aller voir par moi-même.


Alex Vizeo et Loris Monteux partagent leurs expériences voyage


Alex Vizeo et Loris Monteux partagent leurs expériences voyage


Je pose toujours ces deux questions et vous n'y couperez pas ! Quel livre vous aimeriez conseiller à ceux qui nous lisent ici ?
Loris :
Pour ma part, c’est un livre très connu (je pense), mais que j’ai lu quand j’avais 12 ans : l’Alchimiste de Paulo Coehlo. Je crois que je dois beaucoup à ce livre, qui m’a marqué et m’a permis de comprendre que, dans la vie, l’accomplissement dépend de notre capacité à retrouver nos envies profondes.

Alex : Latitude Zéro de Mike Horn, pour avoir envie de partir à l’aventure. The One Thing, pour avoir les bons conseils qui permettent de réaliser ses rêves.

Et pouvez-vous me citer une personne que vous connaissez, et que vous aimeriez voir dans cette interview aussi ?
Loris :
Mon pote Damien Le Gallo, un jeune plein de talent que j’ai formé depuis un an, spécialisé dans la photo et vidéo sportive.

Alex : Je voudrais juste faire une dédicace à mon pote Stephane Canarias de l’office de tourisme de Brive-la-Gaillarde. Il a été le premier, il y a quelques années, à me faire confiance pour venir réaliser des vidéos sur sa destination en tant que blogueur voyage.

Pour finir, qu'est-ce que vous auriez envie d'ajouter ?
Loris :
"Dans la vie, l’accomplissement dépend de notre capacité à retrouver nos envies profondes”, une jolie citation, mais dont j'ignore l'auteur.

Alex : "En vérité, le chemin importe peu. La volonté d’arriver suffit à tout", Albert Camus.


Merci à tous les deux d’avoir pris le temps de cette interview. On sent vraiment la passion dans ce que vous faites, que cela va au-delà d’un simple métier et c’est vraiment ce que j’ai envie de voir partagé ici. Vous racontez une histoire, et ceux qui me lisent savent comme cela m’obsède au niveau professionnel. J’aimerais en voir plus, des comme vous deux !

Merci à la rédaction de Masculin.com de m’ouvrir une nouvelle fois ses colonnes pour des interviews passionnantes de passionnés. Vous pouvez retrouver tous mes articles sur ma page. Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur moi, je m’appelle Jérémy Kohlmann, je suis coach en communication pour les entreprises, les marques, les dirigeants et je vous aide à prendre la parole sur internet, en vous aidant à raconter des histoires.
Pour en savoir plus sur moi : http://jkohlmann.fr


Blogueurs voyage et vlogueurs : un métier de rêve


"En vérité, le chemin importe peu. La volonté d’arriver suffit à tout", Albert Camus.

Thèmes connexes : voyage carriere
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS