Lacs d’Ubari : un oasis magique au coeur du désert

Au Sud-Ouest de la Libye, dans une mer de sable, au bout de l’erg d’Ubari, se trouvent 24 lacs d’eau salée. Entourés d’une végétation luxuriante au coeur du désert, ils sont les vestiges d’une époque révolue.

Voici donc quelques photos de ces lacs d’Ubari, qui permettent de se faire une idée sur la beauté des lieux, presque surnaturels.

Les lacs d’Ubari, une destination étonnante au coeur du Sahara

C’est dans la section libyenne du Sahara que l’on peut découvrir les merveilleux lacs d’Ubari. Autrefois (il y a plus de 200 000 ans quand même !), la région était nettement plus humide et fertile. Il y avait alors un immense lac, le Megafezzan, dont la superficie aurait pu atteindre 120 000 km² (l’équivalent de la Corée du Nord !).

Aujourd’hui, le sable a tout envahi et il ne reste que 24 lacs (parmi lesquels le lac Umm al-Maa, le Gaberoun ou encore le Mandara) dont certains sont presque à sec. Les « survivants » sont entourés de palmiers, des touches de vert au coeur du désert.

Lac Umm Al Maa Sahara

A lire aussi :

Les 10 lieux magiques à découvrir sur Terre

Des lacs salés en voie de disparition

Entourés de dunes ocres, ces lacs sont remplis d’eau salée et leur profondeur varie de 7 à 32 mètres. Ces gouttes d’eau salée entourées d’une végétation étonnante et de grandes dunes pourraient disparaître d’ici une centaine d’année à cause du processus naturel et des drainages artificiels.

L’asséchement est progressif mais bien réel. Ces lacs très salés (cinq fois plus que la mer) ont également la particularité d’avoir une eau plus chaude en profondeur qu’à la surface.

Lacs Ubari Sahara

Guerriers antiques et mangeurs de vers

Il y a très longtemps, les Garamantes ont vécu sur ces terres, non loin des lacs d’Ubari. Ce peuple guerrier est évoqué dans la littérature antique grecque et romaine. Les lacs Gabraoum, Mandara, Trouna ont conservé la trace de villages abandonnés.

Les Daouada, « les mangeurs de vers », se nourrissaient des produits des palmiers, de la récolte du natron et de galettes à base de vers qui habitaient dans les étendues d’eau.

Aujourd’hui, on peut encore admirer ces superbes lacs salés dans le cadre d’un voyage en Lybie. Depuis le site archéologique de Germa, il ne faut qu’une demi-heure en 4×4 pour rejoindre l’oasis. Les excursions à dos de chameau sont également très prisées.

Oasis Ubari Libye
Lacs d'Ubari Sahara

Une autre merveille du désert à découvrir :

Kolmanskop, l’incroyable ville fantôme de Namibie