Kolmanskop, l’incroyable ville fantôme du désert

Quand on parle de villes fantômes, on pense souvent en premier lieu à ces sites du Far West américain, abandonnés après la ruée vers l’or. L’histoire de Kolmanskop (ou Kolmannskuppe), en Namibie, n’est finalement pas si différente.

Jadis florissante, elle est aujourd’hui à l’abandon, dévorée par le sable du désert. Découvrez l’incroyable histoire de ce village fantôme africain, si bien mise en scène par le photographe Romain Veillon (mais pas que).

Plongez dans l’histoire de Kolmanskop, en Namibie

Village fantôme de Kolmannskuppe ou Kolmanskop en Namibie

C’est en Namibie que vous trouverez Kolmannskuppe (ou Kolmanskop en afrikaans), lieu des plus surprenants, qui constitue l’une des principales attractions de ce pays. Depuis les années 50, le sable a, peu à peu, envahi ce village, aujourd’hui déserté par ses habitants.

Kolmanskop, endroit mystérieux, est un passage obligé pour tous les touristes. Le village, au centre du désert de Namib, est envahi par le sable. Fondé à la fin du XIXe siècle par des colons allemands, il se développe considérablement dès 1908, date à laquelle les premiers diamants sont découverts.

En 1920, plus de 1200 personnes y vivent confortablement. Mais la seconde moitié du XXe siècle voit le cours du diamant s’effondrer et le village s’éteindre peu à peu.

Kolmanskop au XXIe siècle

Aujourd’hui, malgré le sable omniprésent, quelques mineurs continuent d’exploiter le diamant, en profitant des anciennes infrastructures, telles que le théâtre. Cette cité énigmatique, autrefois très prospère, reste, malgré tout, un lieu touristique majeur en Namibie.

C’est ainsi que le photographe de talent Romain Veillon a souhaité rendre hommage à cette ville fantôme, au travers de clichés sur lesquels on peut observer des maisons vides et isolées, au cœur d’un paysage pour le moins insolite. Une œuvre qui permet de prendre conscience du temps qui passe et de se plonger dans cet étrange endroit.

Outre son site Internet et son compte Instagram, il retrace toute l’histoire de Kolmanskop dans un chapitre de son dernier ouvrage, Green Urbex: Le monde sans nous. Un livre génial, que l’on vous avait notamment présenté ici.

Le village de Kolmanskop a été envahi par le sable
Kolmannskuppe au XXIe siècle
Ville fantome Kolmannskuppe