ESTA USA : l’autorisation électronique obligatoire pour se rendre aux États-Unis

Les États-Unis, la première puissance mondiale, ne cessent d’attirer des visiteurs chaque année. Ils sont la promesse de moments inoubliables, et ce, grâce aux différentes activités, attractions et animations qu’ils proposent. Mais comme pour tous les pays, un voyage aux USA ne s’improvise pas.

Posséder un passeport valide

Être en possession d’un passeport valide compte parmi les obligations essentielles pour entrer sur le territoire américain. Grâce au Programme d’Exemption de Visa, les ressortissants français peuvent y accéder en présentant un passeport individuel à lecture optique ou un passeport biométrique (la durée de validité du document doit être supérieure à 6 mois). Toutefois, il est important de préciser que cela n’est valable que pour les séjours de moins de 90 jours.

Si vous possédez un passeport à lecture optique délivré entre octobre 2005 et mars 2006, sachez que vous avez la possibilité de l’échanger gratuitement contre un passeport électronique. Pour ce faire, rendez-vous tout simplement à la préfecture de police de votre lieu de résidence.

L’obtention du visa

Plusieurs types de visas sont mis à la disposition des personnes souhaitant passer plus de 90 jours aux États-Unis. Selon votre situation (travail, étude, tourisme, …), il vous faudra donc rassembler tous les documents indispensables.

Pour avoir davantage d’informations sur les procédures de demande de visa, contactez les services consulaires américains ou rendez-vous directement à l’Ambassade des États-Unis de votre pays de résidence.

Depuis juillet 2012, l’État américain a mis en place de nouvelles procédures : le remplissage du formulaire DS-160 et le paiement des frais de visa avant la prise de rendez-vous.

Se procurer une autorisation électronique de voyage ESTA USA

Pour se rendre sur le territoire américain, une autorisation électronique de voyage est essentielle :l’ESTA USA (Electronic System for Travel Authorization). Elle se présente sous la forme d’un formulaire à remplir en ligne et sa validation doit être effectuée avant le départ.

L’autorisation ESTA est un document virtuel qui remplace l’ancienne « feuille verte » et a une durée de validité de 2 ans. Elle est obligatoire pour toutes les personnes souhaitant visiter les États-Unis pour une période de moins de 90 jours (même les citoyens des pays de la Visa Waire Program). Elle concerne aussi bien les adultes que les enfants, et coûte 14 dollars.

Une fois la demande d’autorisation ESTA validée, imprimez le document et gardez-le toujours à portée de main. Si vous le perdez, l’accès au territoire vous sera tout simplement refusé.

Se conformer aux exigences américaines liées au Covid-19

Une fois le visa et l’autorisation de voyage obtenus, la prochaine étape consiste à vous conformer aux exigences américaines liées au Covid-19. Pour cela, vous devrez présenter une preuve de vaccination complète contre cette maladie (une exception s’applique aux Américains qui résident dans d’autres pays).

Un test PCR ou antigénique au Covid-19 vous sera également demandé. Ledit test doit idéalement avoir été réalisé dans les 24 à 48 heures précédant la date du voyage, et ce, quel que soit votre statut vaccinal ou votre nationalité.

Se munir d’un billet d’avion

Pour se rendre aux USA, le voyageur doit compléter son dossier avec un document spécifique : le billet d’avion.

Si vous voyagez pour des raisons touristiques, vous aurez besoin d’un billet aller-retour. Dans ce cas, la durée de votre séjour ne pourra excéder 90 jours, avec impossibilité de la prolonger ou de modifier votre statut.

La préparation des valises

Les dimensions idéales du bagage à main sont de 56 x 45 x 25 (longueur x largeur x hauteur). Il est interdit d’y ranger des objets dangereux, ainsi que les aérosols, les crèmes, les produits liquides, … Si vous souhaitez emporter un médicament liquide dans la cabine, assurez-vous d’être en possession de l’ordonnance.

De leur côté, les valises à soute doivent avoir une taille maximale de 158 cm et un poids de 23 kg au maximum. Pour plus de sécurité, mentionnez vos informations personnelles sur chacune d’elles et verrouillez-les avec des cadenas certifiés TSA.

Certains aliments tels que les fruits, les produits fromagers au lait cru, les légumes, … ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire américain. Les produits sous vide et les conserves sont à privilégier, à condition de respecter la limite de volume.

Pour peu que vous soyez en possession de tous les documents et ayez respecté toutes les règles, l’accès au États-Unis vous sera certainement accordé. Pour que votre séjour se déroule dans les meilleures conditions, ne faites pas l’impasse sur la souscription d’une assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.