Le Nouveau Variant Covid « Eris » s’installe en France : faut-il s’inquiéter ?

Le variant « Eris », également connu sous le nom de souche EG.5, est le dernier à rejoindre la liste des variants sous surveillance de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Déjà repéré au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans d’autres pays, il est désormais présent chez 34% des personnes testées positives en France dont les virus ont été séquencés.

Ce sous-variant de la famille Omicron, membre du lignage XBB, semble plus transmissible que d’autres en circulation, probablement en raison de nouvelles mutations génétiques. Il pourrait également être plus apte à échapper aux défenses immunitaires.

Dans le monde du fitness, avoir des triceps bien dessinés et forts est essentiel pour un physique harmonieux. Il existe de nombreux exercices qui peuvent vous aider à atteindre cet objectif, mais il ...Lire la suite

Un variant qui se répand un peu partout dans le monde

Le variant « Eris » a été identifié en Inde, en Asie, en Amérique du Nord et en Europe. Il tend à supplanter les souches précédentes dominantes. Cependant, il n’a pas été rapporté comme provoquant des symptômes spécifiques ou une virulence particulière. Malgré cela, le risque demeure qu’un variant plus dangereux émerge, entraînant une augmentation soudaine des cas et des décès.

La Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie sont les régions les plus touchées, avec une augmentation significative des cas de Covid détectés via des tests PCR en laboratoire. Les Fêtes de Bayonne, qui ont rassemblé 1,3 million de personnes jusqu’au 30 juillet, sont considérées comme un facteur contributif à cette hausse.

Le variant « Eris » semble profiter de la baisse progressive de l’immunité acquise grâce aux vaccins et aux contaminations, ainsi que de l’absence des gestes barrières. Bien que la circulation du Covid soit actuellement faible en France, le ministre de la Santé a souligné la nécessité de rester vigilant. La vaccination reste cruciale pour lutter contre la propagation du virus.

Mesures à prendre et niveau d’inquiétude

Face à l’émergence du variant « Eris », il est primordial de continuer à adopter des comportements responsables pour limiter sa propagation, même si on pensait ce virus derrière nous. Cela inclut le respect des gestes barrières tels que le port du masque, la désinfection régulière des mains et la distanciation sociale.

Il est également recommandé de se faire vacciner si ce n’est pas déjà fait, car les vaccins actuels semblent efficaces contre ce variant. Bien que la situation puisse sembler préoccupante, il est important de noter que les autorités sanitaires sont en alerte constante et adaptent leurs recommandations en fonction de l’évolution de la situation.

De plus, les premières observations suggèrent que le variant « Eris » n’est pas plus virulent que les précédents, mais peut entrainer des hospitalisations longues pour les personnes fragiles.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Alors que le variant « Eris » commence à se propager en France, il est essentiel de maintenir les gestes barrières et de suivre les recommandations des autorités sanitaires pour protéger la santé publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *