Ludovic Bonnet
Il y a 4 semaines

Comment créer et utiliser son avatar Facebook ?

Après une première annonce à l’été 2019, Facebook déploie (enfin !) ses avatars personnalisés sur Messenger en ce mois de mai de 2020. Attendez-vous à voir fleurir ces petits bonhommes un peu partout dans vos conversations !

Mais d’ailleurs, de quoi s’agit-il ? Comment ça marche ? Comment faire son propre avatar et l’utiliser sur les réseaux ?

Les avatars Facebook, c’est quoi ?

Facebook a beau être propriétaire d’Instagram et Snapchat, le réseau social historique de Mark Zuckerberg tend à perdre du terrain face à ses deux “bébés”. Notamment auprès des internautes les plus jeunes, qui préfèrent le côté ludique et visuel de Snap et Insta (ben ouais, on parle djeun’z).

Une copie des Bitmojis Snapchat

Du coup, Facebook tente de s’inspirer de ces plateformes en vogue pour redorer son image. Cela a commencé par la création de statuts temporaires et des messages qui pouvaient être supprimés automatiquement au bout de 24 heures. On a aussi vu l’apparition des filtres et des stories.

Et puis, en juin 2019, le réseau social a lancé Avatars, un service permettant la création d’un emoji personnalisé, un avatar à l’image de l’utilisateur. Le principe est clairement le même que les Bitmojis de Snapchat. Logique si l’on se réfère aux données publiées par le réseau au fantôme, qui affirme que 70% de ses utilisateurs quotidiens (soit 147 millions sur 210 millions) ont créé leur Bitmoji et l’utilisent régulièrement dans leurs conversations.

Avec ses Avatars, Facebook copie donc sa filiale avec un objectif clair : recréer de l’engagement au sein de ses publications.

Comment créer son avatar sur Messenger ?

Puisqu’il s’agit d’une copie de Bitmojis, on retrouve logiquement le même fonctionnement. Et le processus de création est extrêmement simple.

Sur l’application mobile Messenger

Au moment du déploiement d’Avatars en France, seule l’application Messenger permet de créer son propre personnage (et pas la version ordinateur de Facebook). Il faut alors vous rendre dans une conversation puis dans l’onglet “stickers”.

Là, il vous suffira d’appuyer sur le bouton “Créez votre avatar” pour commencer à vous modéliser. On regrettera l’impossibilité de créer son personnage à partir d’une photo ; il faudra donc (pour l’instant, du moins) se contenter des différentes options offertes pour donner naissance à un petit bonhomme qui vous ressemble.

Heureusement, le choix est large : pas moins de 12 sortes pour la forme du visage, 27 pour la couleur de peau et 102 styles de coiffure ! De la couleur des yeux à la pilosité faciale, en passant par vos rides, votre silhouette ou encore votre tenue vestimentaire, il vous suffit de suivre chaque étape pas à pas pour créer votre avatar.

En théorie, quelques minutes suffisent, donc ; mais vous verrez que vous pourrez vite être tenté de perdre du temps parmi toutes les possibilités qui s’offrent à vous : et si je testais cette coiffure ? Est-ce que mes yeux ne sont pas plutôt de cette forme ? Et est-ce que mon teint n’est pas un peu plus mat que ça ? Bref, les Avatars de Facebook sont chronophages, vous êtes prévenus !

Est-ce que c’est ressemblant ?

Proposer un large choix, c’est bien, mais cela permet-il pour autant d’avoir un avatar à son effigie ? A titre personnel, j’ai pas mal galéré sur la coiffure : il faut croire que le front haut et les tempes (légèrement) dégarnies avec des cheveux mi-longs ne sont pas à la mode.

Donc, soit je dois me remettre en question au niveau capillaire, soit l’application n’offre pas une assez grande précision (et on revient à la problématique de la création de l’avatar à partir d’une photo).

Quoi qu’il en soit, mon avatar existe maintenant pour de bon. Il est d’ores et déjà possible de l’utiliser dans les conversations Messenger, dans les commentaires Facebook ou même en guise de photo de profil. Ne vous étonnez donc pas si vous en voyez partout ces prochaines semaines !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !