Ludovic Bonnet
Il y a 5 mois

Toyota Highlander : le SUV XXL en mode hybride

Toyota n’a décidément pas chômé pendant le confinement : après la Yaris Cross, le constructeur a dévoilé le Highlander, un SUV 7 places hybride. Sa commercialisation en France est prévue pour 2021.

Encore un SUV pour Toyota !

On avait déjà le RAV4 sur le segment D et le Toyota C-HR sur le segment C. On aura bientôt la Yaris Cross sur le segment B. Et pas question de s’arrêter en si bon chemin pour le constructeur nippon, qui vient s’apprête à commercialiser pour la toute première fois chez nous un grand SUV 7 places : le Highlander.

Outre son imposant gabarit, il se distingue par son unique motorisation hybride. Une façon de prouver qu’un gros SUV peut aussi être écolo ? En tout cas, le Toyota Highlander aura la lourde tâche de succéder au vieillissant Land Cruiser, qui misait lui tout sur le diesel !

La quatrième génération de Highlander

Il faut noter que ce modèle n’est pas vraiment une nouveauté pour le constructeur nippon. En effet, le Toyota Highlander est apparu sur les routes en 2000. Conçu essentiellement pour le marché nord-américain, il visait à concurrencer d’autres “mastodontes” comme les Buick Enclave, GMC Acadia, Ford Explorer ou encore feu le Mitsubishi Endeavour.

Et puis, la quatrième génération de ce grand SUV a été présentée au Salon automobile de New York 2019 : moderne et élégant, il semblait pouvoir compter sur de nombreux atouts. Il ne lui manquait qu’une chose pour séduire une clientèle plus internationale : des moteurs moins gourmands ! C’est ainsi que le Toyota Highlander se mettra à l’hybride en 2021, afin d’être vendu pour la première fois en Europe.

Le Toyota Highlander 2021 dans le détail

Athlétique, expressif, moderne, connecté : les qualificatifs ne manquent pas pour évoquer le plus grand SUV de la famille Toyota.

Un gabarit qui en impose et un look marqué

Alors que le RAV4 plafonne à 4m60, la longueur du Highlander frôle les 5 mètres, à 4m95 précisément. Si cela lui permet d’accueillir une troisième rangée de sièges et 7 personnes à son bord, cela le rend un tantinet plus encombrant en ville.

Le nouveau SUV de Toyota pourra aussi compter sur son coffre pour plaire au public (et surtout aux familles) : son volume de chargement est annoncé à 658 litres en configuration 5 places et même 1909 litres une fois tous les sièges rabattus. Et si cela ne suffit pas, d’autres rangements sont disséminés un peu partout dans l’habitacle.

Outre son côté pratique, le Toyota Highlander saura se démarquer par son look (une constante chez le constructeur japonais). Avec ses flancs marqués, son arrière anguleux et sa face expressive, ce modèle ne plaira pas à tout le monde. Mais au moins, il ne copie pas ses rivaux tels que les Peugeot 5008, Skoda Kodiaq, VW Tiguan AllSpace voire Kia Sorento.

Enfin, à l’intérieur, les premières infos révélées par Toyota font état d’une connectivité omniprésente, avec, entre autres, un grand écran central de 12,3 pouces, un chargeur de smartphone à induction et des prises USB aux première et deuxième rangées.

Uniquement en hybride

Si les gros SUV n’ont pas toujours la cote en Europe et en France, Toyota mise sur une motorisation 100% hybride pour amadouer le public. Comprenez : ce n’est pas parce qu’un SUV est gros qu’il pollue beaucoup.

C’est pour cette raison que le Highlander se verra uniquement doté d’une motorisation hybride de 4e génération. Celle-ci associe un moteur essence 2.5 litres à cycle Atkinson, des moteurs électriques à l’avant et à l’arrière ainsi qu’une batterie Nickel-hydrure métallique logée sous la deuxième rangée de sièges.

Au total, cela représente une puissance combinée de 244 chevaux pour une consommation en cycle WLTP officiellement limitée à 6,6l/100 km et des émissions en CO2 de l’ordre de 146g/km (et même 117 g/km et 5,2 l/100 km selon le nouveau cycle européen NEDC). De quoi faire du Highlander le modèle bénéficiant du meilleur rapport puissance/CO2 du segment.

Un simple bouton permettra de passer en mode tout électrique, tout en choisissant son mode de conduite (éco, normal, sport ou trail).

Au final, le nouveau Toyota Highlander s’annonce très prometteur sur le papier. Il faudra attendre 2021 pour vois s’il confirme tout son potentiel sur nos routes. Qui a dit que les gros SUV 7 places n’avaient pas leur place en France ?

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !