Ludovic Bonnet
Il y a 1 mois

[TEST & AVIS] Beats Solo Pro : un casque audio qui va faire du bruit

Avec son beau design et sa réduction de bruit active, le nouveau casque audio Beats Solo Pro va faire beaucoup parler de lui.

C’est en tout cas l’un des meilleurs casques sans fil actuels pour les amateurs de la marque.


Un casque pour iPhone… mais pas que !

Qu’il semble loin, le temps où Beats faisait parler de lui grâce à Dr. Dre ! En même temps, c’est en 2006 (déjà !) que le rappeur américain avait décidé de créer sa propre marque de casques audio, d’écouteurs et de haut-parleurs en compagnie de Jimmy Iovine, président de la maison de disques IGA.

D’abord rachetée partiellement par HTC (la marque de smartphones taïwanaise) en 2011, Beats Electronics est finalement devenue la propriété intégrale d’Apple en 2014, contre un joli chèque de 3 milliards de dollars.

Le Solo2 sans fil devenait rapidement le premier casque Beats fabriqué par la marque à la pomme. Depuis, l’histoire d’amour se poursuit plutôt tranquillement, les ventes cumulées d’Apple (avec ses Air Pods) et Beats représentant grosso modo la moitié du marché des écouteurs sans fil.

On aurait pu croire à ce que cette synergie entre les deux marques rendent les casques Beats exclusivement compatibles avec l’iPhone. Heureusement, il est possible de les utiliser avec un smartphone Android (sans même avoir à télécharger l’application Beats dédiée avec mon Realme 6). En revanche, n’allez pas croire que vous pourrez le recharger avec votre habituel câble USB-C. Le Beats Solo Pro est un casque audio polyvalent, certes, mais il reste un produit “made in Apple” !

Les caractéristiques du Beats Solo Pro

Au-delà des spécificités liées à son appartenance à la marque à la pomme, intéressons-nous aux propriétés du Beats Solo Pro. Ce casque audio permet-il vraiment de profiter de sa musique en toute tranquillité ? Quid de la qualité sonore et de l’autonomie ? Quelques journées de test m’auront permis de répondre à ces différentes questions.

Premier contact : unboxing du casque

Le casque prend place dans une jolie boite en carton, qui renferme elle-même une jolie housse de transport. De transport, et pas de protection. Celle-ci me paraît en effet un peu “molle” pour offrir un solide cocon dans une valise par exemple. Et je ne parle pas de l’absence de place pour y glisser un câble Lightning. Mais passons.

La housse en tissu reste plus jolie, je l’ai dit, et le design du casque est lui aussi très plaisant. En même temps, il se contente de reprendre les lignes des précédents modèles de la gamme : on ne change pas si facilement une formule qui gagne chez Beats / Apple ! Pour cette version de test, c’est un Solo Pro tout blanc qui est arrivé, mat, avec quelques parties métalliques sur l’arceau et au-dessus des oreilles.

Pas de gros bouton, le style est épuré : le casque se contrôle directement en appuyant sur l’écouteur droit, sur le logo “B”, pour mettre votre musique en pause ou ajuster le volume. On remarque simplement un petit bouton d’appairage sous l’oreille gauche et un port Lightning sous l’autre… et évidemment aucune prise jack au cas où vous auriez eu envie de passer en mode filaire (sur un PC non compatible Bluetooth par exemple).

Enfin, en l’absence de bouton on-off, le casque se met en route dès que vous le dépliez et s’éteint dès que vous le repliez. Pratique en apparence… sauf quand vous voulez laisser votre casque autour du cou quelques instants, sans écouter de musique, et qu’il continue à consommer de la batterie inutilement.

Le Solo Pro dans sa housse de transport

Les jolis progrès de Beats sur les basses

Si je peux sembler critique jusque là, je reste néanmoins assez séduit par le casque. Mais naturellement, ce sont ses propriétés audio qui m’intéressent le plus. Alors, que vaut ce Solo Pro en écoute ?

Précisons tout de suite que ce casque Beats est un modèle supra-aural (qui se pose sur les oreilles, comme le JBL T450BT) et non circum-aural (qui fait le tour de vos esgourdes, comme le QuietComfort 35 II de Bose). Je déploie donc mes deux écouteurs et c’est parti pour la musique !

Malgré son poids de 267 grammes, le Solo Pro demeure confortable, même après plusieurs heures d’écoute. Je ne dis pas que ça ne chauffe pas un peu les oreilles, mais cela reste tout à fait acceptable.

Immédiatement, je remarque les effets de la réduction de bruit active. Une fois le casque “chaussé”, je me sens bien isolé du monde extérieur (l’occasion de rappeler qu’on ne fait pas de vélo avec ce genre de casques sur les oreilles, merci !). Le bruit des voitures ou les passants dans la rue ne m’empêchent pas de profiter du Power de Kanye West. Un simple appui sur l’écouteur permet de désactiver cette réduction de bruit pour parler avec quelqu’un par exemple… même si la politesse voudrait simplement que l’on enlève son casque !

Pour téléphoner, en revanche, le micro du Solo Pro paraît un peu faiblard. Pas grave, je préfère utiliser mon casque pour écouter de la musique, seulement de la musique. A ce petit jeu, je me souviens des reproches faits aux premiers produits Beats by Dr. Dre et à bon nombre de leurs descendants : des basses bien lourdes et des aigus trop “plaintifs”. Ce temps aussi est désormais loin ! La marque a fait de gros progrès en la matière (notamment depuis le rachat d’Apple) et le son est bien mieux équilibré. Il faudra vraiment être un mélomane averti pour se plaindre du son de ce casque !

Côté autonomie, Beats annonce jusqu’à 40 heures d’utilisation quand la réduction de bruit n’est pas activée… la moitié si vous voulez être dans votre bulle acoustique. Des chiffres vérifiés en conditions réelles, de même que pour la charge : 3 heures d’utilisation pour 10 minutes de branchement, et moins de 2h de charge pour une autonomie à 100%.

10 minutes de charge = 3 heures d’utilisation

Pas de câble Lightning / USB pour charger son casque

Résumé : le meilleur casque de sa catégorie ?

Après de longues heures d’écoute, le Beats Solo Pro a répondu à toutes mes attentes ou presque. Moi qui n’avais d’oreilles que pour mon vieillissant (mais toujours efficace) Monster Inspiration, je pense lui avoir trouvé un excellent remplaçant aujourd’hui.

Ecouter sa musique favorite sans être gêné par un fil relié au smartphone est tout de même un sacré plus ! Et comme l’autonomie est à la hauteur, difficile de se plaindre.

Oui, mais voilà, tout n’est pas parfait. A côté de ses qualités audio indéniables, le Solo Pro souffre de quelques défauts en termes d’ergonomie : j’aurais par exemple aimé qu’un câble Lightning / USB-C soit proposé directement avec le casque, pouvoir éteindre mon casque quand je le veux ou que sa housse de transport soit un peu plus “efficace”. Pour un produit vendu à 299 euros, ce serait la moindre des choses, non ?

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !