On a testé le Dangbei Mars Pro 2 : ce projecteur 4K est plus surprenant qu’il n’y parait

Depuis quelques mois maintenant, Dangbei mène une offensive en Europe et en France pour tenter de se faire une place sur le marché des vidéoprojecteurs. Face à des rivaux aussi variés que Epson, LG et (surtout ?) XGIMI, la marque chinoise a multiplié les références avec le Neo d’entrée de gamme, l’Atom tout fin ou encore le Mars, plus polyvalent.

Au sommet de la gamme, on retrouve désormais le Dangbei Mars Pro 2, un projecteur laser 4K (mais aussi 3D) qui a de sérieux atouts à faire valoir.

En règle générale, choisir le bon ordinateur portable est une tâche assez complexe car il y a beaucoup de facteurs à considérer. Et c'est d'autant plus vrai quand on est étudiant car à ces facteurs s...Lire la suite

Une qualité d’image toujours plus élevée

Après le N1 dévoilé par Emotn (filiale de Dangbei) puis le Mars premier du nom, Dangbei nous a proposé de tester son nouveau Mars Pro 2 (aussi désigné par la référence DBOX02), présenté comme « le premier projecteur laser Google TV 4K au monde avec Netflix sous licence ». Rien que ça ! Et au-delà des jolis mots et des effets d’annonce, la fiche technique de ce nouveau venu aurait presque de quoi impressionner.

Pêle-mêle, on peut citer une excellente luminosité à 2450 Lumens ISO, une technologie laser ALPD qui promet une netteté irréprochable, la compatibilité HDR10+, 1,07 milliard de couleur, une taille d’image jusqu’à 200 pouces (soit plus de 5m de diagonale !), encore deux haut-parleurs de 12 watts avec Dolby Audio et DTS X et une durée de vie annoncée à 30 000 heures. Bref, la totale pour profiter du cinéma en (très grand) format à la maison.

Test projecteur 4K Dangbei Mars Pro 2

Comme toujours chez Dangbei, la première installation est relativement aisée (en dépit de quelques couacs lors de notre test) et la connexion via Google permet de se retrouver rapidement dans un environnement familier. Quelques minutes suffisent donc pour arriver à la page principale et associer ses comptes Netflix, YouTube, Prime Video, Disney+, Molotov et tant d’autres. Cette fois encore, on apprécie la mise au point automatique de l’image et plus particulièrement la correction automatique de la distorsion trapézoïdale grâce à l’IA : même si le projecteur n’est pas pile face au mur, l’image sera parfaitement rectangulaire !

A partir de là, quelques secondes suffisent pour comprendre que ce Mars Pro 2 est une très belle évolution du premier Mars. Les contrastes sont nets, avec des noirs vraiment profonds et des blancs plus blancs, l’ajustement de la luminosité par IA (encore) permettant d’en profiter même sans écran et même dans une pièce (relativement) ensoleillée.

Si la diagonale peut grimper jusqu’à 200 pouces (avec un recul d’au moins 5 mètres), Dangbei recommande une taille de projection de 100 pouces environ à 2,8m de distance : dans ces moments-là, la 4K à 60fps ou la HD 1080p à 240fps (pour les jeux vidéo) vous en mettent littéralement plein les yeux. Il faut noter que le Mars Pro 2 prend aussi en charge la 3D en Full HD, une bonne raison de ressortir le Blu-Ray 3D d’Avatar !

Un support qui peut vite s’avérer indispensable

La qualité d’image offerte par le nouveau projecteur de Dangbei est l’un de ses gros points forts. Pour un vidéo-projecteur, c’est mieux. Mais là où le Mars Pro 2 parvient encore à se distinguer, c’est avec quelques détails pratiques qui s’avèrent vite indispensables au quotidien.

On peut parler en premier lieu de la connectique très complète, avec deux ports USB, 2 ports HDMI 2.1, une prise jack, un port Ethernet, sans oublier le Chromecast intégré et la compatibilité WiFi 6 et Bluetooth 5.2. La protection anti-poussière sur l’objectif et la technologie InstanPro qui permet de protéger automatiquement les yeux des curieux qui passeraient devant le projecteur (ah, ces enfants) sont d’autres éléments qui sont loin d’être anodins.

Mais le petit truc en plus qui rend l’utilisation du Mars Pro 2 encore plus agréable, c’est son support de table (ou gimbal, si vous préférez). Une simple vis permet de fixer le projecteur en suspension et de le faire pivoter pour afficher l’image sur le mur ou au plafond (pratique pour regarder ses contenus au lit !). Et comme l’appareil bénéficie de la correction et de la mise au point automatiques, le résultat est toujours optimal. L’accessoire peut paraître secondaire, mais il permet une utilisation nomade très appréciable au quotidien.

En résumé, notre avis sur le Dangbei Mars Pro 2

Euro 2024, Jeux Olympiques de Paris, 35e saison de Fort Boyard… Dans un été où le programme télévisuel s’annonce très riche, le marché des vidéo-projecteurs est en plein boom. Dans ce contexte, il ne faut pas s’étonner de voir l’ambitieux chinois Dangbei dévoiler son nouveau joujou haut de gamme.

Le Mars Pro 2 (ou DBOX02) place la barre assez haut, avec sa simplicité d’utilisation, sa qualité d’image et sa polyvalence, surtout si on lui associe son gimbal. Malgré son gabarit (236 × 201,5 × 167 mm), il sait aussi se faire discret, ne dépassant pas 4 kilos sur la balance et 24 dB en fonctionnement. Même sa consommation énergétique plaide en sa faveur avec ses 150 watts et une conso annuelle estimée à 160 kWh environ (en fonctionnant 3h par jour tous les jours).

Que ce soit pour regarder des matches de foot ou des films à grand spectacle, jouer à la console ou caster ses contenus depuis son téléphone, le Dangbei Mars Pro 2 saura répondre à tous les besoins. Rival annoncé du XGIMI Horizon Ultra, il voit son prix fixé à 1899€*.

Voir le Dangbei Mars Pro 2 au meilleur prix sur :

Avis Dangbei Mars Pro 2

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

* Bénéficiez d’une réduction de 300€ + une remise de 50€ Suppl. avec le code promo Marspro2 sur Amazon (valable jusqu’au 10 juillet 2024)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *