Ces surprenantes maladies dont on peut guérir en faisant souvent l’amour…

« Faites l’amour, pas la guerre ! » Selon une récente étude publiée par la très sérieuse Université de Wilkes, les relations sexuelles seraient aussi efficaces que les meilleurs médicaments pour traiter certaines pathologies, mais de façon entièrement naturelle, et surtout, agréable ! Faites l’amour, c’est bon pour la santé !

L’amour médecin

Molière était sans doute un visionnaire, car il y a plus de 3 siècles, il faisait déjà dire à l’un de ses comédiens : « C’est l’Amour qui guérit, c’est lui le vrai médecin ». La récente étude de Wilkes vient corroborer ses intuitions, puisqu’elle prouve que faire l’amour au moins trois fois par semaine vous garderait de bien des maux. Mais comment le sexe peut-il guérir ou prévenir les maladies ?

Vous connaissez bien ce phénomène de l'érection matinale, parfois bienvenue, souvent peu pratique pour se vider la vessie au saut du lit. Mais comment expliquer ce phénomène ? Le doute subsiste ! ...Lire la suite

« Sex and safe »

L’acte d’amour libérerait, naturellement, de puissants anticorps (les immunoglobulines) qui renforcent l’organisme, permettent de rester en forme et aident à lutter contre vilains microbes et autres infections.

Mieux encore : le sexe vous ferait paraître plus jeune, grâce à la testostérone qui est libérée, une hormone protégeant, notamment, la peau du vieillissement. En multipliant les rapports, vous n’imaginez même pas le nombre de rides que vous vous éviterez (en voilà un bel argument) !

À votre bon cœur !

En plus de rendre heureux, grâce à la libération d’endorphines (les hormones du plaisir), l’acte sexuel diminuerait le risque d’être touché par un cancer de la prostate, atténuerait les maux de tête, éviterait la dépression et diviserait par deux le risque de crise cardiaque.

La prostate particulièrement est vraiment l’organe qui bénéficie le mieux (dans tous les sens du terme) de rapports sexuels réguliers, surtout après 40 ans.

Faire l’amour le soir serait aussi un somnifère naturel des plus efficaces. Avouez que c’est tout de même plus agréable que d’avaler n’importe quel médicament !

Un régime d’amour

En brûlant 200 calories à chaque gros câlin, vous trouverez un moyen infaillible de garder la ligne, sans vous priver même si tout le monde n’est pas d’accord à ce sujet. À vous, donc, de faire le calcul pour perdre 600 calories par semaine ! Si vous n’êtes pas encore convaincus, ajoutons que le sexe développe l’estime de soi, diminue le stress et atténue les effets de certaines maladies, comme la drépanocytose.

En brûlant 200 calories à chaque gros câlin, vous trouverez un moyen infaillible de garder la ligne, sans vous priver même si tout le monde n’est pas d’accord à ce sujet. À vous, donc, de faire le calcul pour perdre 600 calories par semaine ! Si vous n’êtes pas encore convaincus, ajoutons que le sexe développe l’estime de soi, diminue le stress et atténue les effets de certaines maladies, comme la drépanocytose.

Cependant, il est important de noter que la quantité exacte de calories brûlées peut varier en fonction de différents facteurs tels que l’intensité de l’activité, la durée et le métabolisme individuel. Les estimations sont données à titre indicatif et ne doivent pas être considérées comme une méthode de perte de poids à part entière.

Au-delà de l’aspect purement calorique, l’activité sexuelle a des avantages bien plus profonds pour le bien-être physique et émotionnel. Elle stimule la libération d’endorphines, les hormones du bonheur, ce qui peut contribuer à réduire le stress, à améliorer l’humeur et à favoriser un sommeil de meilleure qualité. De plus, les moments d’intimité partagés peuvent renforcer la connexion émotionnelle et la complicité au sein du couple.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Alors, Messieurs, avec ou sans Molière, en alexandrins ou en prose… prenez le temps de faire l’amour ! Votre santé vous le rendra. Et si vous avez des doutes sur les conclusions rendues par l’Université de Wilkes, vous pourrez toujours vous focaliser sur le plaisir. C’est peut-être bien ça la meilleure raison de faire des câlins !