Est-ce que le sport en chambre fait vraiment maigrir ? Les scientifiques répondent

Une étude canadienne montre que les relations sexuelles permettent de brûler des calories, mais que pour vraiment se dépenser rien ne vaut un jogging.

Vous vous êtes toujours dit que vos exploits dans la chambre à coucher vous permettaient peut être de garder la ligne tout en faisant plaisir à votre partenaire ? Mmmh, il semblerait que vous allez devoir revoir votre jugement, pour vraiment perdre du poids, mieux vaut courir !

Environ 4 calories par minute pendant un rapport sexuel

Cette étude, parue dans la revue PLOS ONE, montre qu’un rapport sexuel permet à l’homme de dépenser environ 4,2 calories par minute et 3,1 calories à la femme, dans le cadre de relations hétérosexuelles entre des personnes jeunes et bien portantes.

Avoir un corps tonique et musclé, tout en éliminant les graisses superflues, est le rêve de nombreuses personnes. Pour y parvenir, il existe une multitude d'exercices et de programmes d'entraînement,...Lire la suite

Des chercheurs de l’université du Québec à Montréal ont fait appel à 21 couples hétérosexuels âgés de 18 à 35 ans. Pour mener cette étude, ils leur ont demandé de porter le capteur SenseWear au bras. Chaque participant a d’abord effectué un jogging de 30 minutes sur un tapis de course, avec le capteur, histoire d’avoir une référence du nombre de calories dépensées, on leur a ensuite demandé de retourner chez eux et d’avoir une relation sexuelle en gardant leur capteur.

Le jogging, c’est « deux fois mieux »

Il en ressort que les parties de jambes ne l’air durèrent 25 minutes en moyenne (certaines 10 minutes montre en main alors que d’autres atteignaient une heure), et que les hommes se dépensaient plus que les femmes. Ces messieurs brûlaient en moyenne 101 calories pendant les rapports, et les compagnes 69 calories.

Côté dépense énergétique, on est loin des bienfaits de la course à pied, en effet les mêmes hommes avaient dépensé en moyenne 276 calories en une demi-heure, soit 9,2 par minute, et les femmes 213 calories, ou 7,1 par minute.

Cependant, il convient de noter que la comparaison entre les plaisirs intimes et l’exercice physique ne se limite pas seulement aux chiffres caloriques. Si le jogging offre indéniablement des bienfaits cardiovasculaires et musculaires, les moments d’intimité vont bien au-delà de la simple dépense énergétique. Ils favorisent la connexion émotionnelle, renforcent les liens du couple et contribuent au bien-être psychologique.

L’intimité partagée entre partenaires ne peut être réduite à une simple équation calorique. Les émotions, la complicité et le plaisir partagé apportent une richesse à ces moments qui échappe aux mesures purement physiques. Alors que le jogging peut sculpter le corps, les moments d’intimité sculptent les relations, créant des souvenirs et des expériences partagées qui perdureront bien au-delà de la durée de l’activité.

Le sport en chambre, pas vraiment du sport

Une étude précédente apportait un éclairage bien différent car elle avançait qu’on ne dépensait en moyenne que 21 calories par relation sexuelle, et que celles-ci ne duraient en général que six minutes, mettant à mal l’idée de « sport en chambre ». Ces résultats étaient parus en février dans le New England Journal of Medicine.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Si l’intimité n’est peut-être pas l’outil idéal pour une perte de poids significative, elle peut jouer un rôle dans un mode de vie actif et épanouissant. Il est important de ne pas se laisser enfermer dans des considérations purement caloriques, car l’importance de l’intimité s’étend bien au-delà de sa valeur énergétique. Gardons à l’esprit que le bien-être global provient d’un équilibre entre diverses formes d’activité physique, d’émotion et de connexion humaine.