Initiation au Shibari : l’art complexe et raffiné du bondage japonais

Si la vision du film Cinquante Nuances de Grey vous a donné quelques idées, notamment l’envie de vous faire attacher par votre partenaire, vous serez peut-être intéressé par le shibari. Cette technique de bondage japonais est l’une des plus prisées, utilisant une cordelette de 6 à 8 millimètres pour entraver son partenaire en usant de figures géométriques précises.

Souvent associé au sado-masochisme, le bondage japonais offre surtout la possibilité à ses adeptes de développer leurs sens, et de voir le corps de l’autre sous un tout nouvel angle.

La journée internationale de la chasteté masculine a désormais lieu tous les 14 janvier. Loin de prôner l'abstinence sexuelle totale, celle-ci permet de renverser le potentiel rapport dominant-dominé...Lire la suite

De la danse plutôt que de l’érotisme ?

Utilisé dans un cadre sensuel ou non, la shibari se définit plus comme un art situé entre la danse, le yoga et les arts martiaux que comme un jeu érotique en tant que tel. S’il est possible de l’étendre au cadre intime, il peut tout à fait se pratiquer avec un partenaire inconnu, à la seule condition du respect mutuel.

Si vous connaissiez l’art du bondage consistant à menotter le partenaire aux barreaux du lit, le shibari va plus loin, d’où sa connotation artistique. Grâce à ses techniques étudiées d’attachement avec des figures géométriques pré-établies, il permet au corps de prendre de la hauteur, au sens propre du terme.

En effet, certaines figures permettent de suspendre le partenaire, grâce à une poutre notamment, et de pouvoir admirer son corps sous tous les angles, en en contrôlant les mouvements. Bien évidemment, ce niveau de pratique ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Il convient de prendre des cours, par exemple à la bien nommée Place des Cordes, à Paris ou Lyon, avec un professeur aguerri à cet art et qui saura vous mettre à l’aise face aux possibles réticences que vous pourriez avoir.

Des cordes pour ressentir les émotions

Les adeptes de shibari soulignent l’importance de la confiance entre les partenaires et la communication non verbale, par le biais des émotions qu’il permet d’établir. Celui qui attache « écoute » en effet son partenaire soumis, en suivant sa respiration et en restant attentif à ses réactions. Dans cette pratique, le soumis ne l’est pas vraiment puisqu’il peut décider quand bon lui semble d’arrêter ce moment, s’il sent trop de tension dans la corde par exemple.

Le shibari est une pratique de respect et de plaisir mutuels, où celui qui attache peut faire preuve de créativité, tandis que celui qui se laisse attacher a la possibilité d’explorer ses limites. C’est pourquoi cette pratique est considérée par beaucoup comme une forme d’art. Cet art nécessite une amélioration et une évolution constantes afin d’obtenir des résultats esthétiquement beaux.

Cette pratique peut se faire en couple ou seul, car il existe de nombreuses techniques d’auto-attachement qui permettent une exploration et une satisfaction personnelles. Il est important de toujours garder la sécurité comme priorité absolue, en utilisant une corde de qualité et en suivant attentivement les instructions. En respectant ces règles de base, les pratiquants du shibari peuvent créer de magnifiques liens qui sont à la fois esthétiques et sans danger.

Le shibari est une forme d’art qui demande de la patienceet de la pratique, mais qui peut être incroyablement gratifiant pour ceux qui prennent le temps de le maîtriser.

Entre méditation et érotisme, il n’y a qu’un pas dans cette pratique ancestrale du shibari. Cet art, en plein essor dans la population générale, permet de se découvrir ou de redécouvrir l’autre sous un autre jour et de profiter pleinement de sensations jusqu’alors inexplorées. Afin d’assurer une bonne pratique, il est important de prendre en compte les besoins physiques et psychologiques de chacun.

La base du shibari est représentée par les principes de confiance, de respect, de communication et de consentement. Ces 4 éléments essentiels restent encore plus importants dans le cas du shibari érotique. En effet, cette pratique peut rapidement pousser les limites de sa propre zone de confort, et il est essentiel de veiller à ce que toutes les personnes impliquées dans la pratique se sentent en sécurité.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Alors … Pourquoi ne pas essayer ?