La Rédac' Masculin
Il y a 8 ans

Fantasme homosexuel ou homosensualité ?

Doit-on forcément parler d’homosexualité refoulée ?

Le fantasme est un désir secret qui s’exprime le plus souvent en sexualité. Hétérosexuel ou homosexuel, il peut arriver à tout le monde d’avoir un fantasme homosexuel. La question est alors de savoir si exprimer un fantasme homosexuel indique une homosexualité cachée ou refoulée.

Comment interpréter un fantasme homosexuel ?

Le fantasme représente juste une projection de l’esprit dans une réalité imaginaire. Dans l’absolu, une personne qui, dans un moment de colère, exprime une envie de tuer ne devient pas forcément un tueur en série. De la même manière, l’homme qui a pour fantasme de se faire faire une fellation par une personne du même sexe ne passe pas forcément à l’acte.

Il faut considérer le fantasme comme étant le fruit de l’imagination. Et dans cette logique, l’imagination n’exprime pas ce que l’on ressent. Votre sexualité ne se définit que sur la base de ce que vous ressentez dans la pratique. Tout en ayant eu un fantasme homosexuel, êtes-vous prêt à passer à l’acte ? Et même si vous avez déjà eu une relation sexuelle avec un homme, seriez-vous prêt à recommencer ? Parce que le tout n’est pas de passer à l’acte, encore faudrait-il apprécier cette relation homosexuelle au point d’en faire un mode de vie et de renoncer à votre hétérosexualité.

Homosexuel ou homosensuel ?

Vous sentez-vous sensible au charme d’un collègue ? Vous avez tendance parfois à faire des compliments aux hommes sur leur tenue vestimentaire ou tout autre accessoire ? Cela montre juste que vous êtes sensible au charme masculin et que peut-être vous aimeriez vous identifier à cette personne, objet de votre admiration et non d’une attirance sexuelle à proprement parler.

Le fantasme homosexuel peut tout simplement aussi représenter une partie de vous. Vous êtes « multiple » et vous découvrez une autre facette de vous-même à travers ce rêve.

Quoi qu’il en soit, faire un rêve homosexuel ne signifie pas que vous êtes homosexuel, loin de là ! Et même si c’est le cas, finalement, où est le problème ?