Ce que les femmes détestent au lit : Les erreurs fréquentes à contourner pour une intimité épanouissante

©Maddi Bazzocco/ Unsplash

Pour être intime avec sa partenaire, il faut être en phase avec les besoins et les désirs de l’autre. Comme dans toute relation, il est important d’être conscient de ce que votre partenaire aime et n’aime pas dans la chambre à coucher. Malheureusement, les hommes font souvent, sans le savoir, des choses que les femmes trouvent ennuyeuses ou rébarbatives. Pour vous aider à faire en sorte que votre partenaire vive la meilleure expérience possible, passons en revue quelques-unes des erreurs les plus courantes commises par les hommes dans la chambre à coucher.

L’organique n’est pas orgasmique

Selon des études récentes, les femmes font beaucoup plus souvent l’amour qu’il y a quelques décennies, hum ! Mais elles sont aussi plus exigeantes en matière de sexe et le font savoir… ou pas. Et oui, le fait que les femmes font plus régulièrement l’amour ne signifie pas qu’elles sont moins regardantes sur la qualité, au contraire.

Dans la blacklist des choses qui dégoûtent les femmes, les mauvaises odeurs corporelles figurent en tête de liste. Si la sueur est bourrée de phéromones excitantes, une hygiène douteuse au niveau du sexe et une mauvaise haleine sont carrément rebutantes.

Certaines peuvent être écœurées par la salivation excessive. Même si votre partenaire vous fait baver au sens propre comme au sens figuré, essayez de déglutir le plus souvent possible.

Si deux tiers des femmes pratiquent régulièrement la fellation, 31 % déclarent avaler le sperme et seulement 8% disent aimer ça. Mieux vaut donc éviter d’éjaculer dans sa bouche si vous sentez la moindre réticence de sa part, sous peine de la dégoûter définitivement de ce plaisir partagé.

Toujours selon la même étude, si les femmes apprécient autant la sexualité orale que les hommes, il n’en est pas de même pour la sodomie qui reste occasionnelle. Si vous souhaitez vous adonner à ce plaisir, sondez ses préférences avant de tâter le terrain. Une exploration indélicate peut très mal passer. Pour toute pratique sortant de l’ordinaire de toute façon, évitez de la prendre par surprise, ou de la forcer (en pensant souvent à tort qu’elle aime être dominée).

Les attitudes anti-érotiques

Il est beaucoup question d’attitude en matière de plaisir sexuel chez une femme. Le contexte, l’avant et l’après sont tout aussi importants que l’acte lui-même. Si vous comptez avoir d’autres relations sexuelles avec votre partenaire, vous devez impérativement éviter de :

  • garder vos chaussettes au lit,
  • regarder la télé ou répondre au téléphone pendant l’acte,
  • l’éviter du regard (une femme adore qu’on la regarde jouir),
  • ne pas l’embrasser (pour elles, la sexualité s’inscrit toujours dans une histoire sentimentale, même pour un soir),
  • faire votre petite affaire et de vous endormir juste après. Si vous donnez l’impression de ne penser qu’à votre propre plaisir, c’est sûr, elle vous détestera.

Ne soyez pas trop sûr de vous ni trop grande gueule. Pas de « Alors, heureuse ? », ni de « Waouh ! J’ai assuré grave ! » après avoir fait l’amour, même pour rire. Si les femmes aiment que les rapports se passent dans la bonne humeur, l’acte sexuel est un acte sérieux qui ne doit pas virer au burlesque.

Enfin, s’il y a une chose qu’elle ne vous pardonnera pas, c’est de vous tromper de prénom ou que vous la compariez à son ex, comme une vulgaire marchandise. Donc moins vous en direz, moins vous prendrez de risques de la froisser. Contentez-vous de lui susurrer des mots tendres de votre voix grave, ça elle adorera !

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Il y a certainement des choses que nous aussi les hommes détestons au lit mais bizarrement, il y a beaucoup moins de données sur le sujet dans cette étude…