Tout savoir sur la marque IWC : avis et plus belles montres

Créée en 1868, IWC est une figure historique de l’horlogerie suisse. Fondée par un Américain passionné et ambitieux, l’International Watch Company a toujours su faire preuve d’innovation pour plaire aux clients les plus exigeants. Si bien que la marque est l’une des plus convoitées par les collectionneurs aujourd’hui.

Histoire, modèles iconiques, avis, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur IWC dans cet article.

L’histoire de la marque IWC

C’est l’histoire d’un Américain qui traverse l’océan Atlantique pour aller en Suisse et créer son entreprise horlogère. Voilà comment est née IWC, pour International Watch Company, en 1868.

Derrière cette marque qui porte si bien son nom, on retrouve donc un ingénieur et horloger américain du nom de Florentine Ariosto Jones. Lui-même issu d’une famille d’horlogers décide de gagner la Confédération helvétique, alors réputée pour ses salaires relativement bas et son savoir-faire en matière de fabrication de montres. Il s’associe alors à un entrepreneur du nom de Johann Heinrich Moser et installe son atelier dans le complexe industriel de ce dernier, du côté de Schaffhausen (Schaffhouse en français), au nord de Zurich.

C’est ici qu’il fabrique son premier mouvement, le calibre Jones, au milieu des années 1870. L’entrepreneur américain ne passera finalement que peu de temps à la tête d’IWC, préférant revendre sa société à des homologues suisses. Mais pas de quoi freiner le développement de la marque, qui dévoile en 1885 la montre de poche Pallweber, premier modèle numérique mécanique, doté d’un affichage digital (et pas seulement des aiguilles).

Tout au long de son histoire, l’innovation reste un maître-mot pour IWC : la firme reste ainsi l’une des premières à avoir utilisé le titane et la céramique en horlogerie. Spécialisée dans les modèles de grande précision pensés pour l’aviation et la plongée, la manufacture se distingue aussi par ses montres qui multiplient les complications.

Comme de nombreuses maisons « historiques », la fin du 20e siècle s’avère nettement plus compliquée pour l’International Watch Company… jusqu’au rachat par le groupe Richemont en 2000, en même temps que Jaeger-LeCoultre et A. Lange & Söhne.

Avis sur les montres IWC

Notre avis sur IWC

Si on a pu lui reprocher de se contenter d’emboiter des mouvements ETA et Sellita pendant quelques années (sans revoir le prix de ses montres à la baisse), IWC développe aujourd’hui une grande famille de calibres dont pourrait être fier F.A. Jones !

De l’élégante Portofino à la sportive Aquatimer en passant par les hautes complications de la Da Vinci, l’International Watch Company démontre aujourd’hui tout son savoir-faire et se pose comme l’une des marques de luxe les plus populaires du moment.

A lire aussi :

Les grandes marques horlogères qu’un homme doit connaître

Les montres iconiques de IWC

Si certaines marques ont tendance à se reposer sur un modèle phare, ce n’est pas le cas d’IWC où presque toutes les montres sont iconiques ! Les Portugaise, Portofino, Ingénieur, Da Vinci, Big Pilot sont des garde-temps emblématiques qui font le bonheur de nombreux collectionneurs.

Lancée pour la première fois en 1938, la Portugaise (ou Portugieser) tire son nom de ses premiers clients, deux importateurs portugais alors en quête d’une montre de grand diamètre. Alors que les modèles habituels ne mesuraient guère plus de 36-38mm à l’époque, IWC casse les codes avec un boîtier de 43mm !

Sobre, élégante, intemporelle (et plus accessible !), la Portofino est censée « évoquer le mode de vie sophistiqué de la Riviera méditerranéenne ». Ses lignes épurées en font un modèle aussi apprécié des hommes que des femmes depuis sa création en 1984.

Enfin, classique parmi les classiques, la montre d’aviateur a contribué à la renommée internationale d’IWC, tant en terme de technique que d’esthétique. Aujourd’hui encore, le cadran inspiré des instruments de bord d’antan confère un charme certain à ces grands modèles de 41 ou 43mm de diamètre.

Chronographe Portugieser : 8150€
Avis montres IWC - Chronographe Portugaise
Portofino Automatic : 5550€
Avis IWC - montre Portofino
Grande montre d’aviateur 43mm : 8850€
Avis IWC - Grande montre d'aviateur 43mm

Où acheter des montres IWC ?

Outre la boutique ouverte en 2012 rue de la Paix, à Paris, une trentaine de revendeurs agréés permettent de découvrir les collections IWC en France (à Lyon, Bordeaux, Toulouse, Metz…).

Sur Internet aussi, IWC a misé sur un réseau de distribution réduit, privilégiant la qualité à la quantité. A côté du site officiel, il faudra donc se diriger vers MrPorter et Net-à-Porter pour vous offrir une montre de la marque neuve, ou vers les références de la seconde main que peuvent être Watchmaster, Chrono24 ou Cresus.

Les dernières actus de la marque

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.